cross

CROSS DU FIGARO NEW BALANCE LA SAUCE.

25 septembre 2013 par Lionel Fracture

Dimanche matin 7h, réveil en douceur mais brumeux pour la Team Jolie Foulée. Direction le Parc de Saint-Cloud à l’autre bout de la capitale. On se retrouve, Lilian, Benjamin et Lionel, coachés par Mathilde, métro Michel Ange Auteuil, de quoi nous inspirer pour la course. On se demande tous un peu ce qui nous a pris de nous motiver pour ce cross, sans réelle préparation et avec nos petits bobos respectifs. La bonne humeur est quand même au rendez-vous et la météo plutôt favorable nous rebooste. On va le relever ce défi.
La préparation est loin d’être optimale donc tant qu’à être à l’arrache, autant l’être jusqu’au bout. On fait semblant de s’échauffer, les deux trois étirements de Lionel ne trompent personne et Ben manque de se claquer sur une pseudo accélération. Fini le bluff, on se met à l’aise et on prend place au fin fond du sas. La mine fatiguée de Lilian laisse même croire à une concentration de champion, on aura au moins pris l’ascendant psychologique sur nos voisins.
Les premières vagues de coureurs sont parties, on ne verra jamais la tête de la course, après quelques minutes d’attentes (on a bien fait de ne pas s’échauffer) c’est notre tour de nous élancer, à un rythme assez calme. Benjamin a du mal à suivre, il est décramponné dès le premier K, à ce moment de la course, on se demande comment il va finir. Lilian et Lionel se relayent sur les 6 premiers kilomètres, le début du parcours est difficile, bien pentu, un peu gras, de quoi décourager les moins aguerris, sinon les moins bien équipés. A nos pieds, la Lunarglide de Nike fait son taf, très polyvalente, on garde un confort et un maintien très appréciables sur tous les types de terrains. On a bien fait de partir prudemment, la course ne sera pas qu’une partie de plaisir. 
Au ravitaillement de la mi-course, on ne s’arrète pas, trop de queue pour avoir un morceau d’orange ou un verre d’eau dont on pense ne pas forcément avoir besoin. On continue notre remontée en se faufilant petit à petit entre les concurrents sur le très beau tracé imaginé par les organisateurs. L’ambiance est bonne, certains runners font la ola une fois arrivés à bout d’une côte. 
Au kilomètre 10, on demande à un mec de l’orga en train de siroter un jus de goyave ce qui nous attend dans pour la fin de course. C’est officiel, plus que de la descente jusqu’à l’arrivée, on en profite pour lâcher les chiens en cette fin de course. On se sent pousser des ailes, l’esprit se libère et notre champion local Lionel se détache, il passe la ligne d’arrivée en 1h00′, objectif atteint, Lilian suit à 3min derrière et on a la bonne surprise de ne même pas devoir attendre Ben qui a fait sa course à son rythme et termine en 1h07′. Il a beau finir dernier de la team, il en oublie pas sa médaille et sa petite barre de céréales.
D’excellents chronos pour un semi mais on a fait que 12K… Dans tous les cas, on aura relevé le défi avec en prime beaucoup de plaisir grâce aux belles conditions, à la bonne ambiance qui règnait au Parc Saint-Cloud et au parcours varié. Même si on a subi la musique de David Guetta au départ et qu’on a seulement eu droit à un petit paquet de chips à l’arrivée, l’organisation était carrée, travaillez la playlist les gars, on reviendra l’année prochaine ! Quelques courbatures les jours suivants (ne nous éternisons pas sur la phase de récup’ inexistante) mais ce cross nous a bien motivés pour le 10K Paris Centre qui nous attend dans 2 semaines. C’est officiel, la Team Jolie Foulée est lancée.

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus