charentaises sous le sapin

UN NOËL TOUT POURRI

24 décembre 2015 par Flora Boidot

A force de t’entendre te plaindre de ta condition de coureur qui court du matin au soir et du soir au matin, après l’amour, la gloire, la beauté, les conf calls, tes mômes, l’argent, le métro, les chronos (au choix) et/ou de la météo (trop chaud, trop froid, trop nuit, trop humide, trop venteux, trop nuageux, trop hiver), nous sommes heureux de lister les cadeaux que tu n’auras jamais à Noël. En tout cas, pas cette année.

Non, tu n’auras pas :

  1. une paire de genoux flambants neufs : pour pouvoir enfin mettre au bitume la raclée qu’il mérite.

    "La partie que je préfère chez une femme ? Ses genoux" - prononcé par... personne

    « La partie du corps que je préfère chez une coureuse ? Ses genoux » – prononcé par… personne

  2. ton poids en kilo de pâtes multicolores 

    Des pâtes aussi colorées que ta tenue préférée.

    Des pâtes aussi colorées que ta tenue préférée.

  3. une pièce supplémentaire dans ton tout petit, riquiqui studio : pour ranger tes médailles, tes baskets qui traînent “par terre, dans l’entrée” et tes vêtements roses fluo qui ne sentent pas la rose pour autant, malheureusement.

    Pyramides

    Pyramides et passion géométrie.

  4. la coupe la veille de la course : inutile de se lever à l’aube le lendemain pour n’avoir qu’une vulgaire médaille.

    Fair-play ? Zéro.

    Fair-play ? Zéro.

  5. des nouveaux amis : tu te sens bien seul(e) depuis que tu t’es jeté(e) à corps perdu dans la course à pied pour avoir un corps de rêve, n’est-ce pas ?
  6. un masseur/une masseuse à domicile : pour prendre soin de ton petit corps tout abîmé

    Fracture ? Une toute petite.

    Fracture ? Une toute petite.

  7. une 25ème heure dans tes journées : pour aller t’entraîner sérieusement à l’aube #getouthere ou pour dormir une heure de plus #namastayinbed ou pour une soirée Netflix & Chill.
  8. un extracteur de jus pour te faire de délicieux smoothies post-run : pour rejouer le combat #mangersain vs. #moijaifaim

    C'est ce qui s'appelle "faire du jus".

    C’est ce qui s’appelle « faire du jus ».

  9. une invitation à rejoindre la dreamteam Jolie Foulée 

    A l'origine était Jolie Foulée.

    A l’origine était Jolie Foulée.

Heureusement, pour tout le reste, il y a Internet (et Jolie Foulée. Internet, donc) :

1. A la place d’une paire de de genoux flambants neufs, tu pourrais avoir une paire de baskets confortables comme les charentaises de ton Papi, mais sans l’arthrite de ton Papi (prix : 150€)

Charentaises sous le sapin, cadeau... coquin ?

Charentaises sous le sapin, cadeau… coquin ?

2. Tape « recette pâtes maison pour les coureurs » dans Google. C’est gratuit.

3. A part de mettre en colocation avec Chantal aka the goddess of the godasse pour mutualiser les paires et « supprimer les doublons », on va pas t’enguirlander, on n’a pas trouvé de solution brillante #chantalgodasse.

the goddess of the godasse

the goddess of the godasse

4. A défaut de faire un podium sur ta prochaine course (ou mieux : la veille de la course), intègre l’élite avec une paire de chaussures capable de mettre cinq minutes à ton PB (prix : 130€)

Vitesse et amorti.

Le cocktail vitesse et amorti.

5. Tu cherches des potes ? Trouve ton prochain running buddy ici (prix : gratuit, ravito compris) (on a dit des potes hein, pas ta prochaine conquête pour ta soirée Netflix & Chill).

Oui, ils courent vite.

Oui, ils courent vite. Non, ils ne sont pas célibataires.

Le gang de pacers t'attend.

Oui, elles courent vite. Non, elles ne sont pas célibataires.

6. L’auto-massage, c’est gratuit et ça t’évite de t’abîmer les genoux en suppliant ton mec/ta meuf/ton ostéo/ton kiné. Plaisir solitaire par ici

7. 24 heures c’est trop court dans ta journée ? Ne perds pas une minute, adopte une montre (prix : 150€)

Chantal a donc perdu 1 heure à courir.

Chantal a donc perdu 1 heure à courir.

8. Pas de jus pressé minute ? Dommage. Mais il te reste les clémentines, à l’ancienne.

Sauvage. Strip-tease de clémentines.

Sauvage. Strip-tease.

9. A défaut de nous suivre sur le bitume, tu peux toujours suivre la dreamteam Jolie Foulée sur Instagram et sur Twitter. Si la transpiration a un prix, l’inspiration, c’est gratuit.

Allez, c'est Noël, c'est caviar.

Allez, c’est Noël, c’est caviar.

A ton tour ! Envoie-moi ta liste de Noël à flrbdt@gmail.com : j’en ferai peut-être rien, mais au moins ça nous fera marrer.

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Flora Boidot

J'aime bien la course à pied car il n'y a rien à gagner et tout à perdre.

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus