RIO 2016 LAMARCHE N’EST JAMAIS TROP HAUTE

4 août 2016 par Jérémie Roturier

Pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, l’ensemble de la team Jolie Foulée est fière de vous annoncer qu’un dispositif exceptionnel a été mis en place en partenariat avec France Bleu Pays de Bresse. Partageant la même passion pour la course à pied, la radio a accepté de mettre à disposition de Jolie Foulée son envoyé spécial Thierry Lamarche, pendant toute la durée des joutes estivales. En plus d’animer des quotidiennes sur les ondes et d’intervenir dans les directs lorsqu’un événement majeur se produira, Thierry a gentiment accepté de tenir une rubrique sur Jolie Foulée pour vous faire vivre les Jeux de l’intérieur. Vous pourrez suivre ses aventures à travers plusieurs articles sur le blog, mais surtout sur Twitter, où il prendra la main sur compte pour commenter les J.O comme nulle part ailleurs.
En avant-goût, découvrez son interview sans concessions. Thierry Lamarche, un personnage entier, qui compte bien se hisser sur le podium des journalistes français à Rio.

ThierryLamarche_Rio_1024x1024 copy

Thierry, explique-nous ton job chez France Bleu.
Cela fait 13 ans que je suis arrivé chez France Bleu Pays de Bresse où j’officie en tant que journaliste sportif. Je fais donc du journalisme, sur le sport. Je couvre tous les événements locaux, je suis “sur le terrain” comme on dit dans le métier. Les gens ne le savent pas forcément, mais le sport tient une place hyper importante dans le Pays de Bresse. Récemment on a vibré avec les exploits de l’équipe de basket de Bourg-en-Bresse. J’ai souvenir de quelques soirées arrosées dans les vestiaires avec les joueurs après les matchs, et des nuits entières à boire sans soif au club Le Chat Noir pour fêter les victoires. Bon, faut pas croire, c’est pas non plus que de la rigolade, il y a pas mal de pression aussi. Il faut que je prépare les émissions, que je trouve du temps pour aller sur chaque manifestation sportive dans la région, et que je couvre les grands moments du sport français aussi, donc c’est du boulot !

Qu’est-ce-que tu vas faire exactement à Rio pendant les Jeux ?
Siffler des cocktails et mater des culs à Copacabana. Lol ! Non en vrai ça va être intense les Jeux à Rio. On a un dispositif “direct live” sur France Bleu Pays de Bresse, donc ça veut dire que je dois prendre l’antenne à chaque fois qu’un fait majeur se déroule. Je vais ainsi intervenir dans certaines des émissions à succès de la radio, comme la matinale bricolage et jardins ou la revue littéraire de Christian Gigot, donc c’est une sacré responsabilité. Et puis je me suis engagé avec vous Jolie Foulée, du coup je vais faire de mon mieux pour vous faire profiter de mon expérience de journaliste en vous faisant vivre cet événement planétaire de l’intérieur, sans langue de bois, et surtout vous faire découvrir les dessous des Jeux. J’ai cru comprendre que vous aimiez bien faire la fête. Ça tombe bien, moi aussi !

Tu as déjà vécu des Olympiades ? C’est comment ?
Affirmatif. Je peux vous dire que vous n’êtes pas tombé sur un amateur ! J’étais à Londres en 2012 et Pékin en 2008 pour France Bleu. Et à Sotchi aussi en 2014, mais c’était à chier. Les Russes sont vraiment des cons ! Les Jeux d’Hiver pour être honnête avec vous c’est moins bandant. On se gèle, il y a un paquet de sports de chiottes comme le patinage artistique ou le Hockey féminin, et puis c’est pas la grosse ambiance comme pour les Jeux d’Été. L’Été c’est le feu, vous pouvez me croire ! Déjà, si tu aimes le sport tu te régales. Et les à-côtés c’est juste incroyable. Tu es dans l’excitation permanente, tu cours dans tous les sens, parfois tu as quelques galères pour les accrèd mais tu trouves toujours moyen d’en faire une fausse, et puis tu côtoies les athlètes. Ça c’est top !

Une anecdote en particulier ?
J’ai failli en venir aux mains avec cette pipe de Patrick Montel une fois ! Déjà le mec me gonfle il fait que de dire des conneries en direct, et c’est pas parce-que tu es à la télé que tu as le droit d’être pédant avec tes collègues journalistes. En fait on avait tous les deux obtenu une interview avec Muriel Hurtis. Moi Muriel je la connais bien, je la connais depuis petite, elle était souvent en compète à Bourg-en-Bresse. Bref, j’allais commencer l’interview, Patrick devait passer après, sauf qu’il demande direct à Muriel si ça la dérange pas de répondre aux questions de France Télévisions d’abord. Sous prétexte qu’il y a un putain de papillon bleu avec un 2 dessus sur le micro, le mec se permet de faire injure à France Bleu et me grille la politesse ! Tu comprends, je peux pas laisser passer ça, donc je le bouscule un peu de l’épaule pour me mettre devant lui et lui rappelle que je suis prioritaire. Ça lui a pas plu du coup le type hausse la voix pour m’intimider. Moi j’en n’ai rien à cirer de Montel. Je l’attrape par le col de sa veste de costume Jules et là c’était chaud. Bon, finalement Nelson Monfort est intervenu pour nous séparer. Enfin, crois-moi c’est une belle bande de branques à France TV. On ne peut pas dire qu’ils soient vraiment appréciés dans le milieu.

1434537_orig

Thierry Lamarche en Tchétchénie

3129014_orig

Thierry Lamarche aux Bahamas

Quels sont tes disciplines préférées en athlétisme ? Et celle que tu détestes le plus ?
Moi j’aime quand ça court. Toutes les disciplines de course franchement, j’adore ! Bon, pas la marche, quand même, faut pas déconner. C’est un truc de fiottes ça. Mais sinon du 100m au marathon je me régale. Après j’ai horreur des disciplines de lancer. Le disque c’est bidon, le marteau c’est un sport de gros lards. Le javelot c’est un peu dépassé, il faut le reconnaître. Même si parfois c’est un peu drôle quand le javelot se plante dans la jambe d’un type qui n’a rien demandé comme Salim Sdiri.

Sur quels athlètes tu vas miser tes Réals ?
Je vois bien un podium du petit De Grassi sur 100. Et Vicaut aussi il va faire un top 5. S’il y a un coup à faire je pense que c’est avec ces deux. C’est pas pour me vanter, mais j’ai le nez fin souvent pour les pronostics. Par exemple j’avais parié que Diniz allait se péter la gueule sur le 50km marche à Londres. Attention faut pas confondre avec marche à l’ombre… Ahah ! En revanche la dernière ligne droite de Marc Raquil à St-Denis en 2003, celle-là je l’avais pas vue venir.

Tu as repéré le terrain pour faire la fête à Rio ?
Ouais j’ai un copain qui vit là-bas depuis 5 ans. Manuel. Il a bossé quelques mois chez France Bleu et puis ça l’a fané donc il est parti vendre des smoothies au Brésil. Lui du coup il se loupe pas. Il en a fait un paquet des soirées à Rio ! Ça bouge là-bas hein, c’est pas Bourg-en-Bresse ça c’est sûr. Il croise souvent des footballeurs en boîte de nuit. Le gros Ronaldo par exemple, il le voit tout le temps avec des petites. Manu il m’a préparé un petit programme déjà, il a géré. Je vais pouvoir faire découvrir les nuits parisiennes aux nénettes de la natation synchronisé. Bon ça par contre ne l’écrivez pas, au cas où ma femme tombe sur l’article.

Tu as tes entrées au Club France?
Le Club France à chaque fois c’est le bordel. Il y a toutes les grosses soirées, ça envoie. Mais bon c’est que pour les Français donc l’intérêt des Jeux c’est quand même de passer un peu de bon temps avec les Suédoises, Brésiliennes, les filles de l’Est etc. Par contre les Iraniennes, bon c’est pas trop ça… Je passe mon tour. Et puis il y a toujours des embrouilles au Club France. Déjà ils se chient dans les accrèd donc tu peux passer 2h dehors sans qu’ils te fassent entrer. Et le pire c’est tous ces fumiers de journalistes. J’ai beaucoup de respect pour mes confrères, hein, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Mais quand même faut l’avouer, il y a beaucoup de trous du cul. Surtout chez ceux qui font de la TV. Les gonzes il faut toujours qu’ils aient la mèche bien placée, ils parlent mal, et ils se prennent pour les patrons.

Pour toi c’est quoi la définition d’une Jolie Foulée ?
On s’en branle sérieux.

5001161_orig

Thierry Lamarche en Corée du Nord

9316976

Thierry Lamarche au Malawi

Rio 2016

La nouvelle couette de Thierry Lamarche

About Jérémie Roturier

Sportshaolic & writing junkie.

Mots-clés : , , , , , ,

  • Yoann

    le fake ! C’est bon ça

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus