P1080459

NOS CONSEILS POUR COURIR À JEUN

11 mai 2016 par Kevin Calderan

Ah, courir à jeun. Qui n’a jamais été tenté de franchir le pas ?
Les bénéfices paraissent nombreux : perte de gras, entraînement pour franchir le mur du marathon, rodage de la caisse et on en passe. Mais cela serait trop beau s’il n’y avait pas d’inconvénients. Possible perte de muscle, risque de blessures dû à un corps endormi, etc. Nous, on s’en fout de tout ça. Des muscles on n’en a pas, des blessures on est rodés. (surtout Lionel)

P1080457P1080463P1080461

Le gros inconvénient, c’est qu’on a tous la flemme de mettre son réveil plus tôt pour aller courir avant le boulot. C’est pourquoi, nous vous donnons quelques conseils pour surmonter cet effort surhumain. Après ça, vous n’aurez plus d’excuses pour vous défiler.

Premier conseil : préparez vos affaires la veille. Le réveil sonne, un passage aux chiottes, et c’est parti. Pas de perte de temps à hésiter entre courir avec le t-shirt du marathon du médoc ou celui de Boost machin, entre la Vomero pour traîner votre carcasse ou la Free pour mieux marcher. Rien de tout ça. Vous verrez, c’est déjà quelques minutes d’économisées sur votre potentiel retard au bureau.

Deuxième conseil : couchez-vous plus tôt. On sait que depuis la fin du collège vous avez pris cette manie de traîner sur Netflix jusqu’à 2h mais cela ne va pas vous aider à ouvrir les yeux à 6h30. Autre option : lancez-vous dans une série et ne fermez pas l’oeil. Vous aurez toute la journée pour ça.

Troisième conseil : mettez plusieurs réveils. Idéalement espacés de 4min au cas où le corps prendrait le dessus sur la volonté. Si volonté il y a.

Quatrième conseil, ne mangez pas une plâtrée de pâtes la veille comme on peut souvent l’entendre. C’est réservé aux dégonflés. 2-3 bières dans le gosier suffiront pour faire tourner le moteur.

Dernier conseil, n’oubliez pas de manger avant. Ça serait bête de finir dans le fossé comme Jerem en Andorre.

Untitled-2

Avec l’Euro de Football, et surtout les apéros, les runs en soirée vont être de plus en plus compliqués.
C’est pourquoi courir le matin est clé, sous peine de ne rien branler de l’été. 

Mots-clés : , , , ,

  • Fred

    Oui monsieur! Ça c’est du conseil jolie foulée! Le dernier est mon préféré, pour courir a jeun n’oubliez pas de manger avant. Et celui d’avant est aussi priceless, « mangez rapide, manger liquide » :)

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus