IMG_4514

NIKE+ RUN CLUB : ON THE ROAD AGAIN !

2 mars 2017 par Rodolphe Leggio

Il y a déjà quelques semaines, Kévin a joué notre envoyé très spécial dans le Colorado provençal afin d’aller découvrir le futur du Run+ Club drivé par Nike. Hormis une session de Yoga catastrophique pour ce dernier, cette présentation laissait penser qu’une forme de renouveau était à venir sur la capitale en matière de course à pied. Alors que le printemps ne va pas tarder à pointer à nouveau le bout de son nez d’ici un gros mois, le grand ménage a effectivement bien été anticipé : aux oubliettes les sessions d’antant où s’inscrire à une session NRC relevait d’une mission certains soirs de semaine, et aux dépressions de runners amoureux du Swoosh se laissant tenter par l’adultère chez d’autres marques par dépit.

Se motiver un dimanche matin pour traverser Paname et se trouver aux portes du 94, à Vincennes plus précisément, est définitivement plus difficile que d’aller se la foutre au Parc Floral pour le Peacock Festival la semaine d’avant. On a donc opté pour le début d’après-midi afin d’aller tester sur le terrain le nouveau joujou de la marque au Swoosh pour son grand lancement au public. Reportage.

IMG_4450

« Liberté. Attention à la marche en descendant du train ».

Pour sa première sortie officielle, Nike décidé de s’aventurer au bois de Vincennes, sur un spot plutôt en retrait mais rempli de bon sens : un parking à deux pas de la piste du Stade Vélodrome Jacques Anquetil. Si la déculottée apportée le soir même à 11 types jouant au football en bleu ciel et blanc, et qui évoluent dans un stade de foot amorphe du sud portant un nom similaire, tout laisse à penser que les gars de la virgule ont eu du flair pour cette première : le van est imposant, on le voit de loin et génère de la curiosité !

À notre arrivée, on est pris en main par un Pacer qui se charge de nous conter l’histoire du Van avec une petite approche historique (pour rappel Philip Knight, créateur de Nike, a commencé à écouler ses premiers stocks de paires directement à l’arrière d’un véhicule en se rendant sur les spots d’athlétisme. Une époque bien loin de l’enfer du Boulevard Saint-Michel le soir à l’heure de pointe). Nous sommes checkés sur un iPad, bien entendu nous sommes sur la liste :), et quelle bonne surprise d’apprendre le programme du jour !

Nous avons donc le choix entre ces 3 formules :

  • Un Run & Train : quelques KMs et des exercices de PPG (gammes, placement…) pour avoir accéssoirement un boule qui chamboule la vue cet été, ou une Jolie Foulée. Au choix.
  • Un Speed Run : une session portée sur la vitesse et les variations d’allures pour préparer les coeurs fragiles à courir vite !
  • Un Distance Run : 10, 12 ou 15KMs selon ton envie, pour te préparer à encaisser et rentabiliser le prix ahurissant du semi et du Marathon de Pantruche.

Sur l’aspect pratique, le Van offre d’autres services plutôt cools : possibilité de déposer une veste et un petit sac dans un casier fermé avec un code personnel, un service de prêt de chaussures avec les dernières innovations Nike Running est mis en place à l’arrière de l’engin et un petit service de catering est disponible pour les runners. Charger son portable est aussi possible mais cela reste une option relativement limitée car c’est quand même un véhicule à la base.

IMG_4466

IMG_4440

« Elles s’appellent revient, ok ? »

Avec Kévin on décide de se lancer sur les 12 bornes. Idée pas forcément judicieuse mais bon au moins on aura fait notre BA de la semaine et on pourra user de cette bonne excuse pour boire des coups. Si les premières foulées sont loin d’être jolies, elles ont à défaut le mérite de nous donner bonne conscience en vue des prochaines course qu’il va falloir malheureusement préparer. Notre groupe est composé d’une petite dizaine de personnes, encadré par un Pacer et nous sommes bien loin des groupes intermédiaires parfois surpeuplés dans la version antérieure du NRC !

Au retour on se pose dans les transat’, on boit une bière, on chill. Finalement on aurait du rester là depuis le début. Avant de rentrer mater Stade 2.

En résumé, un dimanche, 3 sessions, une pluralité de séances, un sentiment de renouveau avec des choses qui existaient déjà au préalable, et surtout cette putain de sensation de liberté et ça c’est juste chanmé. Plus de pression, plus de stress à l’idée d’attendre 10 ans votre sac au vestiaire si vous perdez votre ticket, plus de course pour se bousculer dans les vestiaires afin de se changer. De toute façon il n’y en a pas, se changer et être cul nul dans les bois n’a jamais tué personne sachez-le.

Finalement, être SDF* ça a quand même du bien !

Le Nike+ Run Club vous donne dorénavant rendez-vous tous les week-end sur les hot-spots de Running les plus chanmés de Paname. Une bonne occasion de rendre plus jolis vos comptes Instagram et d’arrêter avec vos filtres dégueulasses.

Pour suivre le Van rendez-vous sur la City Page : nike.com/paris

*SDF : Sans (lieu de) Départ Fixe. À quoi vous pensiez bande de bâtards !

IMG_4462

IMG_4529

IMG_4533

IMG_4548

About Rodolphe Leggio

Je n'aime pas trop m'entraîner mais un jour je ferai de vrais chronos. Du moins, j'aime bien y croire.

Mots-clés : , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus