image1

7 JOURS EN HOKA

20 mars 2018 par Thibaud Deruel

C’est le retour de Niels de Rotterdam, Il n’a pas couru depuis quasiment 3 ans et vient vous parler chaussures, semelles et lacets, à mi-chemin entre Action Bronson et Jami de « C’est pas sorcier ». Ça fait plusieurs mois qu’il voulait une paire de Hoka, il cherchait partout les boots vendus au Japon. Tdrl avait découvert cette marque par Jolie Foulée à l’époque puis re découvert ça par Kiko Kostadinov qui en portait sur son Instagram.

Il en parle à Fracture en espérant qu’il puisse réaliser son rêve, notre capitaine lui propose d’essayer la nouvelle gamme Fly avec la Elevon, quelques semaines plus tard, il lui donne rendez-vous, c’est parti pour 7 jours en Hoka.

 image3

Vendredi 2/03/2018 :

13h30, posté chez Mio Posto (Pub gratuite, si vous lisez Sponsorisez le blog) rue Keller à côté de chez ce cher Manuel Valls, Tdrl récupère la nouvelle HOKA ONE ONE ELEVON, et là première surprise, il n’a pas la boite, il lui est donc impossible de faire un « Un-Boxing » si cher à nos instagrammeurs. Pas de soucis, merlich, on va faire une photo avec une pizza à la truffe, ça fera le taff et ça plaira à sa fan base gastronomique.

Fin du repas, il enlève ses Nike Dunk Golden Rod de 2003 et enfile la Elevon, il passe donc d’une semelle en marbre à une semelle en chamalow (LOL), et là les 7 jours en Hoka (#7joursenHoka) peuvent commencer.

Retour au bureau en marchant un petit kilomètre avec la paire aux pieds, et sans surprise, le confort et le maintien sont de rigueur, la semaine va être sympa.

19h : Thibaud se rend au cocktail du Salon Man /Woman pour siroter un peu de Champagne, Fashion Week oblige (LOL), et là au détour d’un rayon, surprise, il croise une autre paire de HOKA, son regard passe des pieds aux visages, et il s’agit de Daiki Suzuki, créateur et designer de la marque Engineered Garments, il sort courant Mars toute une collection HOKA, il regarde ses pieds et lui souris, vrais reconnaissent vrais.
Quelques minutes après, ils sont présentés l’un à l’autre, ils parlent de tout et de rien, mais surtout du fait que Thib est un fan de sa marque et qu’il attend sa collab avec Hoka de pieds ferme (Pun Intended), Suzuki confirme que ça arrive courant Mars.
21h : Tdrl quitte les mondanités pour aller boire des verres et essayer de draguer en Hoka, on lui parle d’elles, les sneakerheads qui portaient des Feiyue en 2013 charrient, les vrais savent. La paire le suit de bar en bar dans le quartier Oberkampf puis il est 5h30, heure de rentrer se reposer.

image4

Samedi 3/3/2018 :

11h : comme dirait Fianeso, Thib se lève « encore bourré d’hier », il évite le metro, direction Place Vendôme voir des amis sur les salons de Prêt à porter, il marche 4km avec la paire aux pieds, tout va bien, pas de sensations de pieds plats, comme il peut l’avoir avec certaines paires.

Il passe tout son après-midi debout, tout va bien, il marche sur des nuages.

Il poste la paire sur insta, son pote Kyle de Adsum à New York lui dit qu’il porte des Hoka aussi, vrais reconnaissent vrais, encore une fois.

17h : Et là c’est le drame, quelqu’un ouvre une porte en fer sur le pied droit de Thib, la sanction est directe, déchirure sur l’upper droit de la chaussure. Il l’enlève, l’inspecte : c’est bon ça va tenir.

20h : Direction Montreuil pour l’Apéro, les Hoka font des jaloux, on demande ce que c’est, pourquoi il poste la paire encore aujourd’hui sur son Insta et enfin, est-ce vraiment confortable ?

Notre expert en chaussures de sport explique un peu l’histoire, il montre d’autres modèles, les paires plus « mode », le parallèle avec la nouvelle semelle utilisée par Versace ou encore les prochaines collabs avec Engineered Garments, la paire plait beaucoup, il est content, maintenant direction le Bourbon à Strasbourg St Denis, on va voir ce que la paire à dans le ventre sur une piste de danse.

00h : Lionel Fracture n’ayant pas voulu suivre Tdrl pour raisons personnelles, et surement pas sportives, Cedric Ganguia étant en villégiature à Bron et Alassan ayant un semi-Marathon à ne pas honorer le dimanche, il se rends donc accompagné de quelques amis au Bourbon.

Il reste debout et fait des pas de danse digne de Mia Frye jusqu’à 5h30 du matin et encore une fois, ça tient la route, pas de douleur aux talons.
Il rentre chez lui à pieds, 3 petits kilomètres plus loin, tout va bien.

image2

Dimanche 4/3/2018

17h : Thibaud se décide enfin à sortir de chez lui pour aller prendre un café, il marche 10min et réalise que la paire est pleine de traces de pieds ou d’alcool, bref, lendemain de soirée.

19h : Il rejoint une pote pour aller voir Black Panther, le chemin de Bastille à l’UGC de Bercy Village est rapide à pieds, mais c’est dimanche, ils prennent le métro. Thib explique à sa pote le principe de 7 jours en Hoka, elle comprend, rigole, et ne porte aucun jugement sur la paire. Chou blanc.

00h : Thib rentre chez lui, dernier kilomètre avant de dormir, il fait froid, il réalise que la Hoka Elevon n’est pas franchement une paire pour trainer dehors toute la journée par 0 degré.

Lundi 5/03/2018 au Jeudi 7/03/2018 : 

Thib se rend au bureau en métro, et rentre le soir à pieds, son nombre de kilomètres par jour baisse relativement, il passe d’environ 7/8 en moyenne par jour à 5/6 maximum. Plus le temps passe plus la paire prend des rides et des traces, l’odeur commence à apparaitre.

Il se demande soudainement comment il faisait à 10 ans quand il avait une paire pour les 3 ou 4 prochains mois, 7 jours sur 7.

Il réalise qu’en fait 80% de la France doit avoir une paire qu’ils mettent tous les jours, et que les gens normaux ne sont pas forcément dans la gérontologie.

Vendredi 8/03/2018 :

Dernier jour, la paire est dans un sale état, Tdrl est (encore) allé boire des verres la veille, on lui a marché dessus, il est rentré à pieds.

Une journée semblable aux précédentes, travail de bureau all day, retour à la maison en marchant, on est à la fin des 7 jours, il rentre chez lui.

Fin de journée, après avoir commandé des pizzas, il se pose sur son canap’ et inspecte la paire.

image1

Bilan Matériel :

- L’aspect extérieur de l’upper est dans un sale état, Thib a vraiment mis cher à la petite Hoka One One.

- La semelle semble intacte, pas de trace d’usure significative, les côtés de semelle EVA n’ont pas marqué comme ça arrive souvent sur d’autres marques du milieu.

- La paire sent fort, on a l’impression d’être dans un vestiaire : direction le rebord de fenêtre.

- Il aurait pu repartir pour 7 autres jours encore plus intensifs sans problème.

Bilan Personnel :

  • Paire très agréable, maintien au niveau de la languette tout simplement parfait, pas de sensation de pieds plats ou de fatigue au talon, même au bout de 7 jours, là où Thib a des soucis avec certaines marques d’habitude.
  • La marque Hoka bénéficie d’une très bonne image auprès de son public, les gens connaissent et n’hésite pas à en parler ou à demander un avis sur le confort, on a l’impression d’avoir une Rolex Paul Newman et de parler avec des collectionneurs de Montres
  • Les Hoka sont un bon « Ice Breaker » en soirée, elles attirent l’œil, pas mal de gens pensent que c’était une marque High End dans l’esprit des Balenciaga Triple S, la fashion adore la semelle compensée, Thib en a bien joué.
  • Tdrl portera encore les Hoka et avec plaisir, il va essayer de mettre la main sur un des pieds de la collaboration avec Engineered Garments, autant joindre l’utile à l’agréable !

 

image1 image2 image4

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Thibaud Deruel

Thibaud a couru une fois une course, elle a fait l'objet d'un article sur Jolie Foulée, cela suffit à en faire un runner et notre expert street fashion, chaussures de sport, pizza et RnB.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus