P1120957

7 DU MAT’ : CHALLENGE 5K + 1 MOUSSE

30 mai 2018 par Lionel Fracture

« Ça pique bordel ! », « Grave… », « Bordel quelle idée de merde !« , même si quelques membres du team ont l’habitude des entrainements matinaux (les « early birds » comme disent ceux qui aiment parler américain), ça grince globalement des dents par messages courts mais explicites dans ce magnifique bouillon de culture qu’est la conversation messenger de l’équipe éditoriale Jolie Foulée (composée exclusivement de débiles à l’orthographe douteux).

Pour autant, tout le monde se sent investi d’une mission, faire vivre à notre communauté un moment convivial et partager notre bonheur de courir dans les rues de la capitale pas encore trop remplie de trottinettes, solowheel, parisiens et autres saloperies dans le genre. Le programme était clair :

Dernière ligne droite avant la fin du challenge. 
On t’invite à courir 5K + un verre (on s’occupe du ravito), au lever du jour pour que tu fasses quelque chose d’utile dans ta journée. 
Plusieurs départs sont organisés dans Paris pour une arrivée commune avec toute l’équipe Jolie Foulée.

C’est encore le moment de tenter de gagner une montre de l’horloger du Kansas Garmin, dernière chance pour avoir un cadeau de fête des pères gratos.

☛ Départ Bastille – 7H – Rdv devant l’Opéra 
Avec Thibaud, lobbyiste de la coulée Verte.

☛ Départ La Rotonde / Canal de l’Ourcq – 7h – Rdv Place de la Bataille de Stalingrad 
Avec Lionel Fracture & Alassan Farah, les Brondillants parisiens.

☛ Départ Montmartre — 7h – Rdv Place du Tertre 
Avec Jean Pourrat sosie officiel de PAB.

☛ Départ Châtelet – 7h – Rdv devant l’église Saint Eustache 
Avec Nibrun, des nibards et du run.

=> On attendra 5 minutes, pas une de plus, on a pas que ça à foutre.

#RallyeClub 
#joliefoulee 
#strava

On avait donc décidé de quadriller la ville pour maximiser la participation tout en maintenant un horaire d’enculé pour n’avoir que la crême des motivés. Après une campagne de recrutement via des push réseaux sociaux à hauteur de 0€, on se retrouvait avec 72 inscrits à notre évènement. Au final, 38 pinpins répondaient présents au départ des 4 coins de Paname. C’est parti pour un parcours improvisé et approximatif de 5km direction la place Sainte-Catherine.

Là-bas, une équipe de choc mettait en place un ravitaillement digne des Foulées de Courtaboeuf, bières, jus d’orange, chocolatines, saucissons et clopes. Un bonheur pour les participants de partager dans ce haut lieu touristique qu’est le Marais, pas mal de sueur et quelques blagues autour de ce festin.

P1120845

Comme souvent lorsque Jolie Foulée organise un rassemblement au rayonnement international, le comité de pilotage de l’association pouvait être quelque peu déçu du manque d’implication des inscrits. La déperdition de participants s’élevant à près de 50%, le coup de gueule était inévitable : « A quoi ça sert qu’on se pète le fion à organiser des ravitos à 7 du mat’ si y’a que 38 péquenots qui se pointent ? ».

Apparemment certains ont peur des allures que nous pourrions proposer, il ne faut pas oublier qu’il y a de bonnes chèvres dans l’équipe, anciennes chèvres, nouvelles chèvres, chèvres de toujours (ils se reconnaitront), bref des mecs qui n’avancent pas. On prend quand même cette image de coureurs rapides mais il ne faut pas oublier que nos vrais passions sont la fiesta et le sexe.

Les réactions des courageux (mais plutôt lents) participants venaient mettre du baume au coeur de notre équipe qui se définit comme « pas des mauvais bougres » :

« Une logistique aussi légère qu’une Ultraboost et des surprises à gogo avec un saucisson moue, des Heinekens et des crêpes. Merci, mon dieu MERCI ! » Greg V. (bon en vrai ce mec travaille pour Strava donc on sait même pas s’il est sincère).

« Les pequenots sont ravis et vont revenir vider le prochain ravito! merci pour ce matin, vraiment cool @joliefoulee«  Julie L.

« 38 ? ´tain j’aurais pu prendre 2 bières alors !? » Etienne C.

Autant vous dire que ce ne sera pas demain la veille qu’on proposera un nouveau moment de bonheur sportif pareil puisqu’apparemment 99% de la population pense comme nous que la course à pied est vraiment une activité de fils de chiens.

Merci quand même à nous pour cette bonne humeur, cette volonté de tenter des choses et cette organisation des plus à l’arrache. Mention spéciale à la team photo / ravito, tee-shirt « Président professionnel » et Marlboro.

P1120846 P1120861P1120904 P1120913P1120926 P1120937 P1120947P1120957 P1120973 P1120984P1130004 P1130017

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

  • Je voulais venir mais j’ai eu peur de sentir le saucisson en partant au taf après ;) Mais promis, j’avais pas dit que je venais moi, je ne fais pas parti de ces lacheurs… :D

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus