Saint Alban Roche 2017

FOULÉES RUYMONTOISES : RUN, PUNK À CHIEN, RUN !

5 avril 2018 par Nicolas Brun

Certains préfèrent passer le Lundi de Pâques à table et se goinfrer de chocolat, d’autres décident de prendre le départ de la mythique course iséroise des Foulées Ruymontoises.

Cette course saucisson organisée par les Randonneurs de Ruy Montceau représente véritablement ce que l’on aime dans la course à pied ; loin de cette tristesse des « crews » parisiens et autres « influenceurs » qui accumulent les likes plutôt que les kilomètres.

Foulées ruymontoises 2018

Création Paint – Level 2018

Au delà de prendre le départ de cette course, on a décidé de rencontrer un acteur majeur de ces courses parfois moquées.

Sans plus tarder, on vous présente Max, masseur et kinésithérapeute à La Côte Saint André, qui possède un palmarès de paniers garnis assez incroyable. Après l’avoir croisé de nombreuses fois sur les courses iséroises, il était grand temps qu’on discute avec lui pour qu’il nous parle de sa quête du gras !

Aalpes Huez 21 2015

Satistify – RUN ! PUNK RUN !

Salut Max ; on te voit souvent sur les courses à saucisson en Isère et dans les alentours ; qu’est ce qu’il t’arrive ? Tu raffoles de la charcuterie ou c’est pour lutter contre tous ces vegans qui envahissent le monde  ?

Effectivement ce dont je suis le plus fan dans les courses à saucisson c’est découvrir de nouvelles merveilles cochonnailles et/ou breuvages locaux. Et il n’est pas peu dire que dans la région il y a de quoi faire…donc si tu veux les bonnes adresses…!
Les vegans je ne lutte pas…bien au contraire il faut que le mouvement prenne de l’ampleur…je me dis que plus il y en aura sur terre…plus nous aurons de la viande de qualité nous les « Epicuvors ».
Quel est le plus beau panier garni que tu as remporté depuis que tu cours ? Et le pire ? 
Le plus beau panier garni c’est sans hésiter à « La Christolaise » en Oisans…! Confiture, miel, fromage, bière, gâteaux et j’en passe…tout pour faire un repas complet grâce au travail des artisans du coin! Le bonheur à l’état pur!
Le pire panier garni…c’était une corbeille de fruits en ayant gagné la course…! Le deuxième avait fini avec un panier de charcutrie/fromage…du coup j’étais tellement dégoûté…et je me suis dit que l’année suivante je ferais tout pour rester deuxième.
Et je suis obligé de te citer ma pire deception : c’était dans le Bugey dans l’Ain…un collègue me dit  » viens à cette course car si tu gagnes tu montes sur la balance et tu remportes ton poids en vin » Je gagne la course…et finalement l’orga’ de cette année avait changé la récompense du vainqueur…
Oisans Trail Tour 2017

Merci au supermarché de Casino Bourg d’Oisans

On a plusieurs types de préparation pour les courses ; celle de Cédric au marathon de Paris ou bien celle de Lionel pour le marathon de Boston. On se rend compte que bouffer n’importe quoi ça ne marche pas. Tu confirmes ou tu es adepte du combo pain/fromage/vin rouge avant le départ ?
Le combo « vin rouge/pain/fromage  » marche très bien ! J’ai fait pizza/bière la veille de gagner un 30Kms à Chamrousse et j’ai avalé une tartiflette/vin/chartreuse la veille de ma perf’ à Vizille l’année dernière ! (Course sur route de 22,040km en 1H18’55 avec 300D+ pour info).
 Le maître mot de la préparation pour notre niveau d’amateur c’est le « plaisir » et la « simplicité »…du moment ou tu réfléchis « adaptation », « restriction » t’es dans le faux mon grand !
Donc plus sérieusement je cours que 2 fois par semaine, je n’adapte pas du tout mon alimentation ( ni mes boissons…), je ne fais jamais de travail spécifique, je ne me prive d’aucunes soirées…et je pense que c’est ça qui est à l’origine de ma forme.
Si un jour je dois choisir entre le sport ou la bouffe et l’alcool, la réponse est très simple : j’arrête tout de suite le sport.
Certains vont se retrouver dans tes réponses, notamment le gras Idris, qui adore les barres énergétiques au goûter.
Pour finir, quand est-ce que tu viens courir en région parisienne et mettre une pile à tous les crews de running parisien ? 
Le problème de la course à pied à Paris c’est que je vois pas où il y a des productions de cochons… et donc de saucissons !
Donc s’ils sortent le champagne/foie gras aux ravitaillements du semi-marathon de Paris peut être que je me déciderais à monter.
Mais il ne faut jamais dire jamais…
Ronde du Saint Marcellin 2017

Max en balade sans son chien

Pour revenir à la course, Max remporte l’édition 2018 des Foulées Ruymontoises en 1h20’41 sur un parcours de 20,5km avec 600D+. Nibrun termine 8e de la course à plus de 9 minutes de la victoire. Antho des BR, a préféré attaquer son mois d’avril en Isère, en terminant 2e en 1h22’23. Il est désormais prêt pour le challenge Strava Rallye Club x Barbès Runners !
29104001_1471751922940012_41738900204421120_o
On prévoit le braquage ici.

On prévoit le braquage ici.

30074338_10214396259473940_1552201636_o

29994127_10214396295394838_956025117_o

Départ souple.

Départ souple.

Jolie Foulée x Satisfy local

Jolie Foulée x Satisfy local

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Nicolas Brun

Il est blond mais il s'appelle Brun, il aime les nibards et la course à pied, c'est Nibrun.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus