942855-601_17885994_D_E_1X1_rectangle_1600 (1)

PEGASUS 35 : ENCORE UNE !

14 mai 2018 par Rodolphe Leggio

À chaque année suffit sa peine. Le temps maussade tarde à déguerpir pour faire place à l’été, mais voici que Nike nous met du baume au coeur en annonçant la sortie de la dernière née de sa paire de running la plus historique. La 35ème du nom précisément. En effet, si le soleil n’est pas tout à fait là, la Nike Air Zoom Pegasus 35 sort de son enclos et se pointe avec quelques size en shop dès aujourd’hui.

942855-601_17885994_D_A_1X1_square_1600

La belle bête.

La course à pied c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas malgré les années qui passent. Du coup, les gars de Nike ont gardé le meilleur de la paire et ont apporté quelques trucs en plus. À 35 ans certains commencent à perdre la boule alors faisons simple : deux parties pour une lecture fluide avant un test plus complet dans les semaines à venir.

Si certaines choses devaient être gardées, Nike a fait l’effort de sélectionner deux points principaux : une empeigne sans coutures, ainsi qu’une semelle mélangeant deux technologies que sont le Nike Zoom Air et la mousse Cushlon. On connait cette paire pour sa valeur sûre et sa polyvalence, la nouvelle Pegasus 35 devrait elle aussi répondre de nouveau à cet insight.

D’autre part, à 35 ans c’est un peu l’entre deux. Afin d’éviter la future crise de la quarantaine pour cette paire, Nike a apporté un lot de nouveautés sur la Pegasus 35. Dans un premier temps, la languette a été retravaillée et des encoches lui ont été ajoutées afin de faciliter l’enfilage des chaussures.  La marque au swoosh s’est également  inspirée de la plus récente Vaporfly 4% afin de modifier certains éléments de cette Pegasus. Tout d’abord avec l’ajout d’un talon avec une forme « biseautée » (pointue) afin d’obtenir une meilleure réception au niveau de l’arrière de la voûte plantaire, puis du passage de deux à un unique « airbag » Zoom présent dans la semelle. Un changement qui ne témoigne pas d’un retour en arrière comme sur les précédentes paires de Peg’, mais d’une adaptation de deux capsules de Zoom en une seule. Cette dernière étant présente sur toute la longueur de la semelle. Cette nouvelle forme vient en quelques sortes « imiter » la plaque de carbone présente dans les chaussures prévues pour Breaking 2.

La promesse de Nike avec ces changements majeurs est forte : un amorti plus réactif, un gain de flexibilité et une transition de force sur le pied améliorée. En parlant de semelles, les paires destinées aux femmes seront dès à présent plus « souples ». Elles ont été spécialement conçues pour correspondre à la forme du pied de la gente féminine. Une bonne raison d’humilier à présent la bande de nullards de Jolie Foulée lors des courses.

Cette année d’ailleurs, honneur aux dames avec la paire présentée dans cet article qui disponible dès aujourd’hui (le 15 mai) en store, sur nike.com et chez tous les bons revendeurs.

Pour ces messieurs (et l’arrivée de coloris mixtes), le rendez-vous est déjà noté pour le 1er juin dans nos calendriers.

942855-601_17885994_D_B_1X1_rectangle_1600

Sabots 35ème génération.

942855-601_17885994_D_D_1X1_square_1600

Douce crinière.

Pegasus_35_1

Bel étalon.

942855-601_17885994_D_F_1X1_rectangle_1600

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Rodolphe Leggio

Je n'aime pas trop m'entraîner mais un jour je ferai de vrais chronos. Du moins, j'aime bien y croire.

Mots-clés : , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus