10KPARIS

10K PARIS CENTRE, LE PLUS GRAND AFTER DE PANAME.

8 octobre 2013 par Lionel Fracture


C’est officiel, le 10K Paris Centre est bien le plus grand after de Paris ! Il suffit juste de se poser deux minutes au village départ dimanche matin et d’observer les têtes de certains concurrents. Au sein de la Team Jolie Foulée on compte bien sûr un bon nombre de fêtards qui n’ont pas pu résister à l’appel de la Nuit Blanche : Dadou sent bon le mojito et ramène un peu d’exotisme au sein de la troupe tandis que Cedric ne se souvient plus s’il s’est inscrit ou non. Pourtant tout le monde est au rendez-vous à l’heure et avec le tee-shirt de la course. Ce dernier nous confirme que les designers Nike sont meilleurs en chaussures qu’en graphisme ! On se dirige sans pression vers la ligne de départ, chacun annonce son objectif, et on finipar une petite photo qu’on enverra à Mémé.























Pas de sas moins de 30min, la déception passée, on se cale dans le moins de 50min même s’il est déjà bien rempli, on se faufile gentiment en essayant de briser quelques orteils. Au micro, Denis Brognard nous chauffe comme jamais, on ne sait pas encore si du manioc et un bol de riz nous attendent au ravitaillement. Peu importe, c’est le moment de passer en mode Koh-Lanta, on se promet de rester soudés et de courir groupés le plus longtemps possible. Comme d’habitude, cette promesse vole très vite en éclat : emportés par la foule et excités par la compétition, on se sent pousser des ailes. Idris, Lionel et leurs moustaches respectives prennent les devants, ils passent au km 2 en 8’15 », c’est parti très vite par rapport à notre entraînement ! Lilian regrette déjà le whisky de la veille, et Benjamin est parti prudemment comme à son habitude. Le parcours en plus d’être très beau est vraiment roulant malgré quelques bonnes relances, on a du mal à se freiner mais les jambes semblent suivre alors on continue sur notre rythme. Premier ravitaillement : Eliot et Ben tombent dans le piège de l’abricot sec et manquent de s’étouffer avec par la même occasion. Laurie est dégoûtée, il n’y a que de l’eau, la boisson qu’elle déteste…


La petite côte après le sixième kilomètre fait aussi mal au moral que physiquement, on est entré dans le moment critique de la course, les km 6 et 7 se font au mental. L’ambiance générale est à la compétition et aucun des membres de la team n’a envie de voir un copain distancé revenir sur lui. Deuxième ravitaillement, Laurie craque : pas moyen de trouver un godet de bière ! La flash zone au km 8 nous motive à accélérer mais on sert les dents car nos réserves d’énergie sont bien entamées, difficile d’aller plus vite sur 150m quand on est parti en sur régime. Une fois entré dans le dernier kilo, on tente de relancer la machine une dernière fois, les chronos seront bons alors ca vaut le coup de souffrir jusqu’au bout.

Lionel, première course avec ses Adidas Adios Boost aux pieds passe la ligne en 42’35 », Idris arrive en 44’21 » et Jerem complète un podium 100% moustachus en 46’05 ». Lilian et Cedric terminent main dans la main comme à l’époque du lycée où ils passaient le portillon ensemble. Eliot est juste derrière avec son journal et son café. Benjamin avait annoncé moins de 50′, il boucle le parcours en 49’32 », à l’aise. Chez nos féminines, Julie fait 54’01 » et Laurie 55’16 », bravo les filles ! Dadou ferme la marche en améliorant son chrono de l’année dernière, « temps réel 58’52 au 10km pas mal vu ton entraînement, bisous » comme lui écrira plus tard sa tante. On entame le kilomètre surprise supplémentaire tous ensemble en trottinant, un public digne des meilleures dictatures du monde nous aclame. Nous avons bien mérité ce tour d’honneur, les objectifs sont atteints, la Team Jolie Foulée a fait le taf. Sourires aux lèvres en savourant nos Powerades, on discute des prochaines échéances, à suivre…


http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus