_JC26385

FRANCE DE CROSS : 5 QUESTIONS CONS POUR ADRIEN GUIOMAR

28 février 2017 par Lionel Fracture

Ce week-end se tenaient à Saint-Galmier, près de Saint-Etienne, les championnats de France de cross. Christelle Daunay, inoxydable, et Hassan Chahdi ont remporté respectivement leur troisième et quatrième titre national. Sur cross court, c’est Elodie Normand et l’inattendu Mohamed-Amine El Bouajaji qui raflent la mise. Comme on est trop mauvais pour être présent, on a posé quelques questions à l’ami Adrien Guiomar des Barbès Runners, 2h21 sur marathon, arrivé avec quelques ambitions trop vite parties en fumée…

guiomar

1 > Adrien, ça fait chier de se casser la gueule au départ des France après une dure saison de cross ?

Ça fait méga chier mais faut avouer que j’étais absolument hors de forme pour cette finale. La saison de cross n’est pas évidente car il faut répondre présent à tous les tours. T’en rates un ben tu dégages et tu passes à autre chose.
Cette année je vais au bout mais je passe complètement à côté. Certains m’ont dit que l’important c’est d’y être. C’est fait mais je reviendrai avec un peu plus d’ambition quand même.
C’était mon baptême alors j’ai au moins pris la température pour la saison prochaine. Faudra bien travailler le start car le train ne t’attend pas. Il faut monter dans le bon wagon.

crossfrance

Gros moyens, la chute d’Adri en GIF.

2 > Est-ce que tu peux nous raconter comment tu t’es mangé ?

Le départ c’est d’abord une minute d’un silence de cathédrale durant laquelle athlètes et spectateurs sont figés sur le coup de pistolet. Et ensuite c’est la guerre, ça joue des coudes, le troupeau soulève tellement de terre et poussière que tu ne vois rien et quand le premier talus arrive certains se font avoir. Mon camarade devant s’étale au sol et dans l’élan je tente un franchissement de la dernière chance. Raté je m’étale à mon tour comme une merde.

3 > Quelle insulte t’as eu dans la tête au moment où t’as bouffé le sol ?

Je suis trop généreux alors mes premiers mots ont été « Ça va mec ? » avant de me relever À ce moment là tu contrôles si y’a pas de blessure puis tu lèves les yeux. Et là tu te rend compte que t’es dernier de la course et que ça va être très très long. C’est la merde mais faut essayer d’aller au bout. T’es pas venu te taper un week-end de merde dans la merveilleuse ville de Saint-Etienne pour bâcher après 200m.

4 > Au-delà de tous valoir au minimum 33’ sur 10K, qu’est ce que vous aviez en commun vous les participants aux France de cross ?

Les France de cross c’est avant tout un weekend de sport. Les gens sont là pour échanger, faire des rencontres. Il y a beaucoup de courses. Des plus jeunes aux plus anciens. Beaucoup de spectacle. C’est un régal. Habiba Ghribi, médaillée Olympique, qui fait sa séance sur le cross court, des passages en 2’41 » chez les hommes, la bagarre Christelle Daunay – Sophie Duarte sur le long. Et j’en passe…

5 > T’es prêt à te retaper une saison dans la boue l’année prochaine ? Quel objectif pour N+1 ?

À mort. Et j’espère emmener avec moi un maximum de gens. À commencer par les Barbès Runners, les copains d’entraînement du club Dassault Sport Suresnes mais aussi les costauds de Jolie Foulée. Equipez vous les mecs car il faudra aiguiser les pointes dès novembre / décembre.
Côté objectif cette année c’est le marathon de Berlin en septembre. Va falloir borner durant les vacances d’été plutôt que de siroter des cocktails. C’est moche mais ça passera par là.

Merci Adrien, tellement gentil qu’il est le seul à voir l’un d’entre nous aux France ! Rendez-vous dimanche, on lui souhaite une revanche sous forme de beau chrono sur le semi de Paris !

franceguiomar

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Mots-clés : , , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus