IL VA DEVOIR SE TAPER UNE 3È PRÉPA DU MARATHON DE PARIS

Le Vendredi 3 Juillet la rumeur est apparue et s’est répandue comme un feu de paille dans la communauté des coureurs à pied : le Marathon de Paris serait à nouveau reporté à cause de la situation sanitaire. La terrible nouvelle a été confirmée par ASO hier, qui a communiqué la nouvelle date du 15 Novembre 2020. S’il est toléré de de se pistacher en masse et en public pour fêter la musique, il est encore formellement interdit d’organiser des courses, et c’est donc le MDP qui paie les pots cassés. Enfin comme bien souvent dans ce monde de chiens, les vraies victimes ce sont les gens bien, qui se tuent à la tâche pour être à la hauteur d’un événement où il est mal vu de venir faire la moque aux Elites dans le premier kilomètre. Nous nous sommes ainsi entretenus avec Ludovic F, 28 ans de Bois d’Arcy, qui va être contraint d’attaquer une troisième prépa pour enfin pouvoir courir ce foutu marathon de Paris 2020. Et on peut vous dire qu’aujourd’hui, l’ami Ludo il en a gros.

Salut Ludovic, comment ça va ? Comme nous, tu as du tomber des nues à l’annonce du report pour le marathon de Paris pour la 2e fois consécutive. Comment tu as appris la nouvelle ?

Salut Jolie Foulée. Bah physiquement ça va, mais moralement c’est un peu dur là. J’étais lancé plein fer dans ma deuxième prépa marathon après le premier report, du coup ça ne me fait pas trop marrer quand je pense que j’ai fait tous ces sacrifices pour rien encore une fois. J’imagine bien en plus que vos lecteurs vont bien se foutre de moi en lisant ça.
Je venais juste de terminer une salle séance de piste (8×1000 en 3’50” avec 1’30” de récup entre les séries), j’étais dead mais content de moi quand mon pote David m’a écrit pour me dire que la course allait encore être reportée. Je me suis enfilé la moitié de la bouteille de whisky tout seul chez moi pour noyer ma peine.

Tu avais un objectif très important il me semble, et tu avais mis toutes les chances de ton côté. As-tu prévu d’aller toquer chez ASO pour leur montrer de quel bois tu te chauffes ?

Tout à fait Thierry. Le marathon de Paris c’était le moment où j’allais enfin passer sous les 3h. J’ai échoué trois fois à moins de 20s (3h00’17 » à Montauban, 3h00’11 » à Vesouls et 3h00’07 » à Carcassonne), donc je mettais les bouchées doubles pendant la prépa. En plus je me suis fait larguer par ma copine entre-temps car elle n’en pouvait plus que je passe ma vie à courir, plutôt que lui consacrer mon temps libre. Quatre sorties par semaine de Janvier à mi-Mars et de mi-Avril à début Juillet franchement ça taille un homme. Ça rend con aussi.
Je ne suis pas belliqueux mais je reproche quand même à ASO leur communication. Ils nous ont pris pour des jambons, on dirait qu’ils oublient qu’au fond c’est pour les gens normaux comme nous que ces décisions ont un impact. Le vrai problème ce n’est pas les athlètes Elite, les touristes qui doivent réserver leur hôtel Ibis,et tous ceux qui changent leur mode de vie pour caler une vraie préparation. J’ai gâché 6 mois de ma vie à m’entraîner pour cette foutue course, et je vais devoir en remettre 3 mois pour la nouvelle date. Un moment donné j’ai quand même envie de leur dire Merde !

Est-ce que tu penses vraiment que le marathon aura bien lieu avant la fin de l’année ? Sinon, tu décides d’arrêter la course à pied ?

Ah ben oui, s’il ne se passe pas en 2020 c’est vraiment abusé. J’espère surtout qu’ils ne vont déplacer cette troisième date. Je suis assez mongole pour faire trois prépas mais une quatrième ça va m’achever. Vous pourrez tous venir à mon enterrement. Sérieusement si ça foire encore une fois je vais me mettre aux fléchettes.

Selon toi qu’est ce qui est le plus dur : entamer une troisième prépa marathon sans pouvoir courir ou faire zéro prépa et terminer en 5h28 ?

Tu préfères galérer 4 fois par semaine pendant 6 mois ou chialer ta mère pendant 5h28 une fois ? Moi je crois la réponse elle est vite questionnée.
En vrai respect à Cédric, ça lui apprendra à faire le zouave au lieu de se préparer. Mais bon ce qui lui est arrivé il l’a un peu cherché.

Est-ce que tu as un conseil à donner à ceux qui veulent s’y mettre ?

Surtout, ne faites pas la même erreur que moi. Ne vous y mettez pas !

Pour finir, on est obligé de te demander, quelle est ta définition d’une jolie foulée ?

Je m’en fous de la foulée. Je veux juste pouvoir la poser sur le parcours du marathon de Paris avant la fin de l’année.

*Cet entretien est purement fictionnel, toute ressemblance avec un personnage réel serait fortuite.