RUNNERS HIGH : DE LA RUE À LA ROUTE

Qu’est-ce-qui rapproche un fumeur de crack, une diva et un chicanos avec 8 vis dans la jambe ?
Runners High c’est l’histoire d’une vingtaine de jeunes issus des quartiers difficiles d’Oakland, dans la banlieue de San Francisco. Konbini a eu la bonne idée de diffuser ce documentaire de Justine Jacob et Alex D. Da Silva jeudi dernier dans le cadre du Club Docu à la Gaîté Lyrique.

Nous nous installons au fond de la salle, avec un angle idéal pour tirer des boulettes de papier sur les fayots du premier rang. Le speaker annonce la couleur, ceux qui parlent pendant la séance finiront au coin.
La projection commence et nous découvrons le quotidien de Fred, Ebony et Marvyn, des jeunes en quête d’identité que l’association Students Run Oakland prend sous son aile en les mettant au défi de se préparer pour courir le marathon de Los Angeles.

Bernard Diomède.

L’angle d’attaque est juste et percutant, et fait l’éloge de l’éducation par le sport. Au fil de la préparation, les protagonistes se découvrent des valeurs d’abnégation, d’entraide et de courage. Chacun tente d’échapper à son quotidien à sa façon, pour trouver la force d’accomplir un objectif commun : s’aligner au départ du marathon de Los Angeles et en venir à bout grâce au programme du coach Alphonzo.

Si vous vous dites que vous auriez mieux fait de venir plutôt que de vous endormir devant Bienvenue chez les Ch’tis en streaming, retrouvez les prochains événements du Club Docu sur la page Facebook de Konbini

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on whatsapp
Partager sur WhatsApp
Articles similaires
Commentaire(s)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire