STRAVA CHANGE SA VERSION GRATUITE

Lundi soir, Strava a annoncé de grands changements concernant l’utilisation de son service. Une partie des fonctionnalités qui étaient jusqu’ici gratuites (dont les réputés classements des segments ou la création d’itinéraires) se retrouvent désormais derrière un paywall. Un move bien couillu de la part du réseau social qui offrait un accès très complet à tous ses membres freemium. On fait le point sur cette annonce, dont les changements ne sont finalement pas si nombreux, mais qui ont fait jazzé une grande partie des quelques 55 millions de membres de la communauté.

QU’EST-CE QUI EST ACCESSIBLE AVEC LA VERSION GRATUITE ?

  • La consultation du top 10 des segments (tous athlètes confondus + top 10 femmes)
  • La création, l’exploration et la recherche de segments (avec toutes les infos distance, dénivelé, altitude, etc.)
  • L’accomplissement personnel sur les segments (CRs, PRs, KOMs)

Au-delà de ces fonctionnalités simples, l’utilisation de base comme la création d’un compte, l’utilisation de Strava en tant qu’application de tracking GPS, la compatibilité avec les appareils connectés comme les montres running et compteurs vélo, la consultation de ses activités et la possibilité de trouver ses amis restent parfaitement gratuites.

Un aperçu d’analyse de l’effort, dispo en version payante

QU’EST-CE QUI EST DISPONIBLE AVEC LA VERSION PAYANTE ?

  • Les classements complets de tous les segments
  • L’analyse des efforts sur les segments
  • La comparaison de ses résultats
  • L’analyse complète de son activité et de ses performances sur les segments
  • La création d’itinéraires course à pied et vélo
  • Le tableau de bord et le journal d’entrainement

Et c’est « tout » ! Le principale changement est donc que la version gratuite n’offre plus la consultation complète des classements des segments. Mais si beaucoup de monde semble s’insurger à cet égard, cela ne change finalement pas grand chose à la manière de pratiquer la course à pied. On regrettera par contre la bascule de la création d’itinéraires dans la version payante. Les fonctionnalités d’analyse des efforts, d’autant plus pertinentes et sujettes à consultation, étaient elles déjà réservées aux membres Summit. Ce mode, encore anciennement appelé Premium, disparait par ailleurs : Strava simplifie son offre avec un mode gratuit et un mode « abonnés » (qui inclut donc toutes les fonctionnalités, pour 7,99€ par mois ou 59,99€ par an).

Strava justifie ce move par un besoin d’indépendance financière. Aujourd’hui, le réseau social reste non rentable et des postes dont la maintenance de certaines fonctionnalités coûtent chers. En rentrant plus d’argent grâce ces abonnements, Strava promet aussi de continuer à améliorer l’expérience produit et développer de nouveaux features.

Rejoignez-nous sur Strava (gratuit !) : https://www.strava.com/clubs/joliefoulee