cosette nike women race

NIKE WOMEN RACE, ENTRE MEUFS !

10 juin 2015 par Lionel Fracture

Dimanche dernier une marée orange de gonzesses avait investi la rive gauche de Paname. 14 000 meufs participaient à la Nike Women Race 2015, une course qui comme son nom l’indique est organisée par Nike et pour les filles. Parmi elles, Mathilde, Cosette et Elise couraient sous les couleurs de Jolie Foulée. On leur a posé des questions à la con et elles ont essayé de faire des réponses intelligentes.

JOLIE FOULEE NIKE WOMEN RACE

ELISE / 10K / 1:01:06

Comme son nom l’indique la Nike Women Race est réservée aux meufs, était-ce un parcours pour fillettes ?

C’était ma première course donc difficile de juger, même si j’ai senti passer les deux montées pour une débutante comme moi c’était surmontable. Ce qui m’a le plus frappé dans le parcours c’est que je m’attendais à passer dans des endroits plus sympas ou insolites, après vu le nombre de participantes j’ai conscience des problématiques pour gérer la circulation dans Paris !

On est d’accord, foutre de la Contrex au ravito c’était un peu too much, qu’est-ce qui t’a plu dans le concept « course pour filles » ?

Oui ! Je me suis fait la réflection en voyant les bouteilles de Contrex, j’étais pas ravie, j’aime pas son goût ! Être entourée de filles en rose saumon, j’ai trouvé ça rigolo même si j’avais l’impression d’être dans une secte ! Après offrir une médaille / bijou était une bonne idée, on reste des filles, donc toujours contentes d’avoir une petite attention !

Ta technique pour prendre le meilleur sur une concurrente : tirage de cheveux ou offre d’un faux carton d’invitation pour des soldes privées chez & Other Stories le dimanche 7 juin entre 9h et 11h ?

C’était dur de doubler dans la foule alors j’ai profité du deuxième ravito pour passer derrière les tables et remonter du monde pendant qu’elles se jetaient sur la flotte ! Mais j’ai envie de m’entraîner à marcher sur les talons pour déboîter les chaussures « sans faire exprès », c’est la technique que j’appliquerai pour ma prochaine courses !

DSCF3362

COSETTE / 10K / 1:09:03

Est-ce que c’est vraiment girly de se lever à 7h,  faire du sport et gerber à l’arrivée ?

Oui très girly (et un peu dégoûtant) car faire du sport et gerber à l’arrivée c’est le combo ultime pour perdre du poids rapidement je trouve. #summeriscoming

Qu’est ce qui t’as pris plus de temps avant la course, tes entrainements ou tes séances d’épilation pour être prête le jour J ?

Aucunes des deux propositions à vrai dire. Ce qui m’a pris le plus de temps c’est de réveiller notre ami Benjamin aka l’homme barbu, qui malgré la maladie et la fatigue m’a accompagné et encouragé sur la ligne de départ… Et ça, ça vaut plus qu’une séance de fractionné ou une épilation des jambes chez Body Minute !

Est-ce que, comme nous, tu n’as pas reconnu certaines de tes copines car, pour cette grande occasion, elles ne s’étaient pas maquillées ?

Et bien figure toi que j’étais tellement concentrée sur ma course que je n’ai calculé personne mise à part cette étrange personne maquillée à outrance au 7ème kilomètre et qui s’est révélée être un homme… Ou une femme, je ne sais plus trop…

11358730_10153884087673356_1035973426_n

Clémence et Mathilde, sister sister.

MATHILDE / 10K / 1:00:45

Ca t’a manqué de mettre la fessé à quelques bonhommes ou tu préfères vraiment les courses entre pétasses ?

Vraiment plus cool entre nanas ! Dans la meute, l’instinct reprend le dessus. On se motive à doubler les jambes qui ont le plus de peau d’orange devant nous, ou bien les filles dont le short est un peu trop court ou la coiffure trop sophistiquée !

Christelle Daunay (Championne d’Europe de Marathon) a remporté le 15K en 54′ alors qu’elle revient de blessure, en t’entrainant 4 fois par jour jusqu’à l’année prochaine, penses-tu pouvoir la taper ?

Huuum on en reparle quand les 50 piges seront atteintes. Comparons ce qui est comparable ! (Cricri Daunay a en fait 41 ansNDLR)

Tu as invité ta soeur Clémence à courir avec toi et elle t’a mis une minute dans les dents, au final t’aurais pas préféré avoir un frère pour être tranquille sur cette course ?

Non surement pas, sinon j’aurais été seule contre moi-même depuis la première minute. Là j’avais élaboré une stratégie avec mon coach pour la doubler en sprint final sur les derniers 200m. Bon malheureusement j’ai vu disparaitre son débardeur pour les 3 derniers kilomètres… Les petites gorgées de bière piquées dans le verre du voisin la veille ont du faire la différence…

Merci et bravo les meufs !

team nike women race

Photo François Lachaume.

Photo François Lachaume.

DSCF3376
paris running club nike women race

10717781_10153884088248356_527817638_n

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus