DIXK PARIS : C’EST VALIDÉ L’ÉQUIPE

L’automne est très souvent synonyme de morosité silencieuse ; les feuilles jonchent le sol, le soleil ne se lève plus, et le froid saisit. La verve des encouragements sur les courses est tombée, toutes les épreuves sont annulées. Nous avons donc eu, une « riche idée » pour reprendre la célèbre phrase de notre aveyronnais préféré : « On va battre notre record personnel sur DIXK sans courir de course officielle « .


Voici les composants du projet ficelé pour atteindre cet objectif :


– Un parcours plat dans Paris à engloutir à la lueur du jour un dimanche matin :
2 boucles de 5 kilomètres, qui empruntent la plupart du temps de larges pistes cyclables et voies de bus. Un environnement incroyable à faire baver les touristes étrangers bloqués à l’entrée de nos frontières (Louvre, Opéra, Palais de la Bourse, centre Pompidou…)
Si vous voulez le faire, voici le parcours : https://www.strava.com/routes/2761942725496640468

– 2 groupes de participants (un groupe sub35 et un groupe sub40), 4 pacers, 1 ouvreur à vélo et 1 prestataire photovidéaste :
Luc Besson et ASO ont du souci à se faire tant la production de ce non-événement a pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux (un groupe WhatsApp de 8 personnes).


LES NOTES & RÉSULTATS DU DIXK PARIS


Gatien Airiau : DIXK / DIXK

Un pacer de luxe, un bonnet de nuit sur les oreilles et une bouche fermée pendant 10km, ponctuée de plusieurs encouragements pour soutenir nos plus vaillants athlètes du jour. « Gass » a rempli tous ces objectifs, on lui a offert un pain au chocolat pour fêter ça. Au final, 26 kilomètres bien courus dont un 10 kilomètres en 34’10 sans forcer.
Prenez vos baskets, allez courir 34’10 sans forcer et vous verrez le talent de cet isérois.


Jean Pourrat : 33’50 ou 34’10/ DIX
La montre de Jean est à l’image de son propriétaire ; incompréhensible. Jean Pourrat-il nous dire s’il est passé sous 34′ ? On ne saura jamais, sa montre nous dit que oui, son pacer nous dit que non. Mais on s’en fout.
Un physique musculeux capable d’être aligné le dimanche sur les terrains de rugby aveyronnais mais également de courir 10 bornes à bloc et de mettre une cathédrale à son précédent record. Un talent à l’état pur, à l’état brut. On l’aime et on est persuadé que 2021 sera son année. A suivre.

Nibrun : 34’51 / DIX
Une année 2020 aussi longue qu’une traversée du désert pour Nib. Il a enchainé les pépins physiques, mais a réussi tout de même à atteindre son objectif de passer sous les 35′, le jour de sa fête. Il n’a pas réussi à tenir l’allure du pacer, mais c’est déjà « pas mal ».


Tonio : 17’10 / 5
Occupé à poser du placo dans son nouvel appart, il est venu la fleur au fusil et habillé d’un sarouel d’Algérie. Le narch a couru son petit 5km avant de pacer Nibrun sur le dernier 1500m. Aussi efficace que Valérie Damidot lors d’un ravalement de facade. Tonio Damidot.


Vinc’ : 17 et des brouettes / DIXK
Les yeux collés, il s’est souvent demandé ce qu’il faisait là. Un départ rapide qui a fait chauffé son gros moteur. Pour éviter le joint de culasse, il s’est arrêté au 5k pour venir épauler Nibrun au kilomètre 8,5. Vincent était beaucoup plus à l’aise pour manger des croissants aux amandes lors de la récup, mais on ne lui en veut pas, il se devait d’honorer son pseudo Instagram.

Antoine : 38’17 / DIX
Ce « Schmit » là ne craignait pas de nous taper dessus, mais il était bien là pour taper son chrono. Objectif rempli, preuve non floutée à l’appui, bien joué ! Il a bénéficié d’un pacer sur 5 kilomètres et puis a décidé de se faire la malle pour claquer ce RP.

Benjamin : 39’07 / DIX
Parti pour faire sub40, il arrive avec plus de 53 secondes d’avance sur l’objectif visé, nous lui tirons notre « chapeau » !
Bien aidé par Guillaume, pacer et commerçant Distance.

Guillaume : DIXK / DIX
La Pont, Guitou, Guipon, les surnoms sont nombreux pour notre ami Guillaume. Il a réussi à pacer et à ne pas se tromper de parcours surtout quand on connait son sens de l’orientation aléatoire. Il nous a même accueilli chez lui, croissants à la main, télé branchée sur l’Equipe TV pour mater nos marathoniens français. Si vous ne savez pas quoi acheter pour Noël, il est encore temps de courir chez Distance pour trouver votre bonheur.

Kévin : CÉSAR DIX MEILLEUR RÉALISATEUR
Notre photovidéaste, community manager avait sorti son plus bel appareil pour réaliser un contenu de qualité. Il a envoyé son RIB aux rédacteurs en chef, mais n’a toujours pas de réponse. L’exploitation bat son plein chez Jolie Foulée. Mais la clause libératoire est fixée tellement haute que même le Paris Saint Germain ne serait incapable de le débaucher. Désolé l’équipe.

Flo : OSCAR DIX MEILLEUR OUVREUR
Aussi à l’aise sur son fidèle destrier à deux roues pour faire la circulation qu’avec un multi-tools dans les mains pour réparer des vélos, il a ouvert la route comme un jour de fête nationale. Il aurait dû s’aligner au départ, mais son grand corps malade lui a mis un stop en plein milieu de la prépa. Si Emmanuel Macron lit cet article, Flo est dispo pour toute mission d’escorte.


Emballé, c’est pesé.
Bonne fin d’année.