INTERVIEW LOCAL LEGEND : ÉMELINE

Après avoir éclaté tout le monde lors de notre Jolie Foulée Local Legend Contest, Émeline a écrit sa propre légende et surtout rafflé les 200€ de prize money à dépenser chez Distance. Interview avec une acharnée.

Bonjour Émeline, peux-tu rapidement te présenter ?
Bonjour à tous,Je suis Emeline, j’ai 26 ans et je vis à Paris depuis 5 ans. Je suis une coureuse plus qu’assidue (OK je suis un peu addict).

Quand as-tu commencé à courir ? J’ai commencé à courir il y a 8 ans pour me vider l’esprit entre les révisions du bac et la prépa des concours. C’est rapidement devenu ma bulle d’air et un besoin vital.

Depuis quand es-tu sur Strava et pourquoi t’intéresses-tu à cette bande de ringards de Jolie Foulée ?
Je suis sur Strava depuis mars 2018. J’ai découvert Jolie Foulée sur Instagram et j’ai adoré votre vision décalée de la course à pieds. On voit beaucoup de puristes prendre ça très au sérieux mais votre façon très décomplexée d’aborder la course à pieds correspond plus à ma vision (et on rigole bien en vous suivant sur les réseaux).

Tu as remporté le Jolie Foulée Local Legend Contest, quelle a été ta stratégie ? Et bien il n’y avait pas vraiment de stratégie puisque j’ai réellement continué à m’entraîner de la même façon que d’habitude mais si je regarde les segments gagnés, ce qui m’a aidé c’est que je m’entraîne souvent sur les deux mêmes parcours à Paris (avec pas mal de segments chacun) et que j’ai aussi pas mal bougé (en France) pendant les vacances et quand je ne connais pas j’ai tendance à m’en tenir à un parcours que je répète tous les jours.

Quand elle borne, Émeline ne fait pas semblant, un pic à 147 kilomètres en août !

Tu dirais que tu as un côté « bourrin » ou que tu es dans la persévérance ? Plutôt dans la persévérance ! Endurance plutôt que vitesse ; volume plutôt que perf’.

En ce moment il n’y a aucune course à préparer, pourquoi tu t’entraînes autant ? C’est un peu la question à 100 000 celle-là. Toutes mes courses en 2020 ont été annulées, notamment le marathon de Chicago qui aurait été mon premier major. Donc bon je ne sais pas si on peut vraiment parler d’entraînement, mais comme je le disais, la course à pieds c’est clairement ma bulle d’oxygène pour me vider la tête après le taf et je ne m’en passes pas, d’où le volume qui reste conséquent, mais j’ai clairement décroché sur la vitesse. Heureusement je suis bien entourée et j’ai quelques copains coureurs qui aiment bien se (me) challenger et me forcent à faire quelques séances de fractio / vitesse. Et puis j’ai fait le Speed Project il y a quelques jours alors ce volume m’a plutôt bien servi à encaisser les 31h15 de course !

Dans quelle autre domaine t’avait on déjà qualifiée de légende ? Rien de spécial en particulier, je crois que les gens me connaissent surtout pour mon endurance en course à pieds !

Qui est ta légende de la course à pied ? Alors moi ma personnalité préférée en course à pieds c’est Renelle Lamotte. Elle a un mental de fou et un grain de folie bien à elle : elle peut être hyper focus sur ses objectifs et à la fois être complètement décalée, j’adore la suivre sur les réseaux aussi, elle est au moins aussi fun que vous. J’espère qu’elle fera de grandes choses aux JO de Tokyo.

Tu as donc eu énormément de récompenses Local Legend, avais tu déjà eu des CR sur certains segments ? Hum oui quelques uns dans ma campagne natale sûrement.

Notre question préférée : que vas-tu faire de toute cette oseille ?
Je pense craquer sur une belle paire de chaussures ! C’est que ça s’use vite avec tous ces kilomètres.

Braquage chez Distance

Last but not least, ta définition d’une Jolie Foulée ? Une jolie foulée ? Une belle amplitude, de la légèreté et une cadence rythmée ! Mais on connaît plus la triste réalité : la bonne vieille attaque talon.

Suivez Émeline sur Strava par ici : www.strava.com/athletes/14923320

Local Legend
Émeline, Local Legend d’après Strava
Local Legend