QUI ES-TU NIBRUN ?

Nibrun, Nicolas de son petit nom, est le coureur le plus régulier et le plus sérieux de l’équipe. Capable de s’affuter au point de ressembler à un cadavre à J-7 d’un marathon, il est aussi le créateur de la légendaire danse du corbeau. Quelques mots pour en savoir plus sur notre coach Nibrun adoré.

Nico, peux-tu te présenter rapidement, d’où viens-tu, quel âge tu-as, ce que tu fais dans la vie, slip ou caleçon, etc. ?

Salut à tous ! Nicolas, bientôt 31 ans, un vrai Isérois comme on en fait peu. Né à Saint-Martin d’Hères, grandi une bonne partie en Berjallie (Dans le village de Ruy, à côté de Bourgoin-Jallieu). Je suis RP (attaché de presse) dans le sport depuis plus de 5 ans. Footeux dans l’âme, supporter de l’Olympique Lyonnais, et amoureux du sport. J’adore les M&M’s et je sais faire du bruit avec mes oreilles.

Tu as commencé à courir bien avant d’intégrer Jolie Foulée, comment es-tu venu à la course à pied et quels sont tes records ?

Je n’étais pas très drôle à l’école primaire donc pour plaire aux filles, il fallait courir vite. Alors j’ai suivi mes parents pendant leur footing à l’âge de 6-7 ans et c’est comme cela que j’ai couru mes premiers cross. Ensuite il y a eu 1998 et j’ai succombé à la folie Aimé Jacquet et la Coupe du Monde. Après plus de 15 ans de football, je me suis remis à la course à pied en m’inscrivant au marathon de Paris 2013 pour me lancer un petit défi sportif. Depuis ce sport ingrat ne m’a plus vraiment quitté.
4’29 sur 1500, 35’21 sur 10k, 1h16’11 sur semi, 2h42’38 sur marathon.
Mon plus beau succès reste ma 8e place aux Foulées Ruymontoises 2018.

Nibrun
4 x 100m interclasse 1997, Nib a 9 ans, il travaillait pourtant sa vitesse dès le plus jeune âge…

Ton arrivée dans Jolie Foulée, ça s’est fait comment ?

J’ai fait mon stage de fin d’études en 2015 dans une agence RP Sport, et c’est comme cela que je me suis rapproché de Lio. On s’est vite rendu compte qu’on avait pas mal de choses en commun, et notamment la proximité de nos villes d’enfance (Bron & Bourgoin). Lionel qui préparait son premier marathon à Amsterdam (Octobre) n’avait jamais couru de plus de 15km et ne savait pas trop comment s’y prendre. Je préparais le marathon de Berlin, c’est comme cela qu’on s’est retrouvé à faire des sorties longues dans la zone industrielle de Bourgoin-Jallieu ! Puis on a été voisins Parisiens (Avec la création du Sampaix Racing, branche Performance JF composée uniquement de 2 personnes à l’époque où pas grand monde s’entraînait) et partenaires inséparables d’entraînement depuis Février 2016 ! Ma première course JF c’est certainement Paris-Versailles 2016 et j’en garde un souvenir inoubliable car Idriss participait encore à des courses ! 

Ton meilleur et ton pire souvenir depuis que tu es dans le team ?

Mon meilleur souvenir sportif : Breakin5 avec toute la team, c’était pas mal. Mais surtout la traversée de Paris à 5h du matin, 3 semaines avant l’épreuve. Réussir à organiser cela chez JF, relève de l’impossible !   Le marathon de Boston avec Lio en 2 et les Foulées de Rosheim 2018 chez le plus algérien des alsaciens en 3.
Mon pire souvenir : La défaite humiliante au semi de Barcelone. J’ai fini seulement 2 minutes devant Kévin.

Mention spéciale à la soirée Post 10km Paris Centre 2019, pas forcément pour le côté sportif.

Tu peux nous expliquer l’histoire de ton pseudo ? C’est quoi cette histoire de nibards et de run ?

J’ai la particularité de m’appeler Brun. Et comme tous ces influenceurs qui veulent avoir un pseudo course à pied, beaucoup de gens pensait que le « nibrun » c’était nib – run. 
(En réalité, j’aime beaucoup les nibards, mais exclusivement ceux de ma femme.)

Tu es marié, tu te couches tôt, tu manges des graines et tu t’entraines sérieusement. Mais putain qu’est-ce que tu fous dans cette équipe de débiles ?

J’ai réussi à rentrer dans le droit chemin depuis plusieurs années. Je suis une belle ordure, mais j’arrive à bien cacher à mon jeu. Je pense que c’est ma force.

Tu as le record de l’équipe sur marathon et sur semi mais on peut le dire, tu es le roi pour te chier sur 10K. Comment tu expliques cela ?

Je suis vraiment une quiche sur cette distance, je ne sais pas pourquoi, j’étais pourtant le plus rapide au foot. Je suis un endurant, un montagnard, un mec du cru, la vitesse c’est pas pour moi. Et faut bien laisser des miettes aux autres quand même.
En vrai, j’ai tout fait à l’envers en course à pied, j’ai commencé par le marathon, j’ai pas respecté le format classique. C’est peut-être pour cela que je suis dans cette équipe de débiles en fait, parce que je suis débile.

Balance nous un secret sur un des gars de l’équipe.

Mais quel plaisir de pouvoir lire cette question. C’est très simple, Lionel Fracture a eu la chance de participer au Boston Marathon 2017 avec un temps mémorable de 3h46.
Cependant, il n’avait pas le droit de participer à cette épreuve, car il n’avait pas réalisé le temps de référence nécessaire pour s’inscrire légalement (moins de 3h06 à l’époque). La supercherie ? Il m’a servi de pacer pendant 15km (27e au 42e km) sur mon marathon qualificatif (Paris 2016) avec un dossard officiel et a franchi la ligne d’arrivée comme si de rien n’était. Il a été attribué du même temps que moi, le chronométrage officiel pensant à un bug de sa puce qui n’aurait pas bipée au départ. Lionel Fracture a réalisé une des plus belles escroqueries de l’histoire de la course à pied.
Et je ne vous raconte pas l’épisode de la veste officielle du marathon de Boston, je l’ai encore en travers de la gorge !

Toi qui es foncièrement gentil, est-ce que tu peux nous dire une vraie bonne saloperie sur la communauté de la course à pied pour te faire des ennemis ?

Arrêtez de nous faire croire que manger des « American Pistachios » ça vous rend plus fort.

Ta définition d’une Jolie Foulée?

C’est le triple FFF : FLUIDITÉ / FRÉQUENCE / FORCE.
Notre ami Gatien Airiau se défend très bien avec ce combot.
Mais voici quelques autres athlètes qui correspondent bien à ma définition d’une Jolie Foulée.
Une Jolie Foulée des années 2000, celle de Hicham El Gerrouj : https://www.youtube.com/watch?v=bVdWIDPntE8
Une Jolie Foulée des années 2010, celle de Eliud Kipchoge : https://www.youtube.com/watch?v=6rqaP0dk2bg&t=2s
Une Jolie Foulée des années 2020, peut-être celle d’un enfant Jolie Foulée ?
Après je trouve aussi très belle celle de Alexander Holmblad : https://www.instagram.com/p/B84CjtMHoh4/

Merci pour tout Nibrun, on te laisse te préparer pour l’après confinement et on t’embrasse fort.

Finisher du Marathon de Paris 2013, Nibrun est bel homme !
Nibrun ni vieux