TEST NIKE ZOOMX INVINCIBLE RUN FLYKNIT

452 kilomètres parcourus avec la nouvelle paire anti-blessure de référence de chez Nike donc à travers notre projet 24 Hours Invincible. Des profils très variés, de surentrainé à sportif du 36 du mois. Aucune blessures à déplorer et même encore plus encourageant, certains arrivés avec de petits bobos ont pu courir des dizaines de kilomètres sans pépin. On vous balance nos impressions sur la Nike ZoomX Invincible Run Flyknit.

Esthétique : pas forcément emballés dans un premier temps, la paire est imposante mais plus on la regarde et plus on l’aime. Difficilement détournable quand même, on n’aura aucun scrupule à la défoncer sur le bitume et les chemins. Mention spéciale pour le coloris homme « Kenya » et les différents coloris féminins très réussis.

Confort : la Nike ZoomX Invincible Run c’est la première classe pour des sorties long-courrier, installez-vous confortablement et laissez vous bichonner pendant de longues heures. La couche épaisse de ZoomX est là pour adoucir chacun de vos contacts avec le sol, comme sur la React Infinity, la forme de balancier permet de favoriser la transition talon – pointe de pied et répartir les impacts. Encore plus large que sur la React Infinity, la semelle apporte beaucoup de stabilité et donc de sécurité. Comme nous lors de 24 Hours Invincible, vous allez avaler les kilomètres sans même vous en rendre compte.

Performance : utilisée sur la Next% ou la AlphaFly, la mousse ZoomX fournit un excellent amorti et un bon rebond même si les sensations de dynamisme et de relance ne sont pas les mêmes que quand elle est associée à une plaque Carbon comme sur les deux paires cités plus haut. La Nike ZoomX Invincible Run est une paire avec une grande stabilité, un excellent maintien grâce à son chausson Flyknit, un bon rembourrage et un amorti XXL. Pour les coureurs « élite » c’est la chaussure idéale pour les sorties longues à allure modérée, pour les petit footings en endurance fondamentale ou en récup. Les coureurs occasionnels ou débutants pourront opter pour sa polyvalence et les sensations de sécurité qu’elle propose. De Jean et ses 90 kilomètres en 12 heures à TDRL et ses 28 clopes en 12 heures, toute la start list 24 Hours Invincible a été conquis.

Résumé : après 452 kilomètres cumulés en 12 heures, on était plus proche du KO qu’invincibles. Pour autant, chacun a fait sa part du contrat que ce soit les coureurs de l’équipe ou la Nike ZoomX Invincible Run. Si ça tirait dans les muscles et que nos batteries étaient vides, aucun bobo à déplorer, pas une torsion de cheville ni de crise d’ampoules. Sur un panel de coureur très hétérogène, chacun a pu trouver son bonheur à travers la Invincible, du confort et de la sécurité pour les uns, de la relance et de l’accompagnement dans la foulée pour les autres. Si elle est sûrement un peu lourde pour les séances de vitesse, la Nike ZoomX Invincible Run pourra s’intégrer dans les routines d’entrainement pour toutes les séances où le coureur souhaite minimiser les risques de blessure et se sentir cocooné comme chez Mémé.

La paire en 3 mots par :

Jean / 182cm – 81kg / 90km en 12 heures : « rebond – souple – dynamique »

Alassan / 176cm – 70kg / 55km en 12 heures : « gourmande – dévergondée – attachante »

Cédric / 180cm – 84kg / 33km en 12 heures : « amorti – confort – endurance »

Kevin / 181cm – 79kg / 70km en 12 heures : « moelleuse – sécurité – fluidité »

Note: + = Pastis de Marseille / +++++ = Pastis Landais

Esthétique : ++++

Confort : +++++

Performance : +++

Note : 16/20

Fiche technique 

270g en 42
Drop 9mm

Elle est faite pour courir sur route, chemin balisé ou parc

Fit normal.

Prévoyez de prendre une pointure en plus par rapport à votre taille pompe de ville.

La Nike ZoomX Invincible Run Flyknit est disponible pour 180€ chez Distance Paris (75003), Distance Lyon (69007) et sur distance-store.com.