VISUEL-FACEBOOK

JOLIE FOULÉE VIDÉO CLUB #2 : LA BARKLEY SANS PITIÉ

30 mars 2018 par Rodolphe Leggio

Fin mars, temps mitigé, les sorties sont de plus en plus longues à l’approche du Marathon de Paris. Si on en suit la logique, vous devriez désirer votre canapé plus que votre conjoint les week-ends. On comprend. Après une première séance d’anthologie avec Breaking 2, sortez à nouveau vos plaids ! Le Vidéo club de Jolie Foulée est de retour avec un nouveau reportage. Loin d’être un tribute à Johnny, direction le Tennessee pour une course inédite au créateur farfelu : la Barkley 100.

John-Kelly-2017-Barkley-Marathons-25 John-Kelly-2017-Barkley-Marathons-5

À l’autre bout du globe les potes de l’Oncle Sam en n’ont rien à cirer des règles, et sont avides de challenges tous plus cons les uns que les autres.  Parce que courir en ville pour dépasser ses foutues limites c’est de la triche et vachement nul selon Gary « Lazarus Lake » Cantrell (le créateur de la Barkley), que diriez vous d’une course où :

- Le départ est donné quand Gary allume sa clope,

- Vous devez parcourir 100 miles (160KMs),

- Comprend 5 boucles de 30 à 40KMs selon votre orientation,

- Une carte vous est remise la veille, après vous vous démerdez,

- Le GPS est interdit, la boussole recommandée,

- Le parcours n’est pas fléché ni balisé, c’est trop simple,

- Votre seule preuve est l’ensemble de pages de bouquins récupérées tout du long de la course,

- Aucun ravitaillement n’est présent hormis au camp de départ,

- Vous avez 60 heures et pas une seconde de plus,

- Pas de fioritures en tout genre : arche d’arrivée, médaille, tee-shirt, tour de cou, pin’s… Seule la reconnaissance de gros tontons montagnard barbus est de mise.

De toute son existence, la Barkley 100 n’a eu que 15 finishers (2%) parmi l’ensemble de ses prétendants. C’est simple, la quasi totalité des coureurs ne dépassent pas la première boucle.

L’Équipe dédiait la semaine dernière un reportage ultra inspirant sur cet enfer sur terre mêlant rebondissements et dépassement de soi à l’infini. Selon nos informations, chaque abandon est marqué par la sonnerie aux morts. Finalement le métro c’est pas si mal ! Bon visionnage.

 

 S’il vous manque des cases et que vous voulez aller plus loin qu’à l’Écotrail de Paris, c’est par ici : http://barkleymarathons.com

Kohn-Kelly-Barkley-Marathons-28

Eminem prêt à lâcher ses plus grosses foulées.

John-Kelly-2017-Barkley-Marathons-22

Il a changé ce bon vieux Nelson Montfort !

John-Kelly-2017-Barkley-Marathons-4

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Rodolphe Leggio

Je n'aime pas trop m'entraîner mais un jour je ferai de vrais chronos. Du moins, j'aime bien y croire.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus