Semi de Paris 2018

LES 15 KM DU SEMI DE PARIS : ESCROQUERIE ET HOUBLON

7 mars 2018 par Alassan Farah

Douche emblématique, le semi de Paris est un peu le passage obligé pour les coureurs ayant en ligne de mire le marathon. À un mois de l’épreuve reine, c’est l’occasion idéale de tester ses cannes et ses gaudasses avec ABS… L’épisode 2017 avait déjà été un remake de 20 mille lieues sous les mers, cette année nous avons eu droit au spin off. Nos coureurs de l’année dernière préférant rester au sec, nous avons envoyé les rookies de JF pour ramener les breloques, Jean et Alassan. Nos 2 étoiles montantes revenant de blessures, l’espoir de réaliser les 21KM noblement est abandonné assez vite…

Segment RATP

L’itinéraire pour écourter la course étant trouvé la veille, Jean en profita pour s’en coller une belle au salon de l’agriculture la veille histoire de voir si murmurer à l’oreille des chevaux pourrait l’aider.

8h58:  Arrivés à l’heure et à peine échauffés grâce au parcours cross qui menait à leur sas 1H30, nos deux zouaves prennent la pose sous l’objectif de Faster_Ro.

9:00 : Départ

Sous une fine pluie, les premiers kilomètres se font sur le rythme des courageuses fanfares, Jean en profite pour tester la gomme de ses nouvelles React façon Max Verstappen.

KM 5 : Faute de budget chez JF, Alassan passe un coup de téléphone à son mentor Nibrun qui les suit via le tracker. Les consignes sont formelles pour nos 2 coureurs, on ne descend pas en dessous de 4,30 au Kilo. On remarquera le regard des autres coureurs hallucinés par ces méthodes moyenâgeuses pour communiquer avec le coach..

KM 7,5: La première partie du chantier réalisée, il est temps de profiter des transports en communs gratuits mise en place exceptionnellement par la ville de Paris.

Semi de Paris 2018

Mines enjouées dans la ligne 8 et pas peu fières de leurs coups, nos deux pignoufs en profitent pour discuter avec un passager. Ce dernier leur lancera un « bonne chance pour la course », il était cependant bien loin de se douter que la course était déjà lancée et que l’escroquerie de ce dimanche matin était en marche.

KM 14: Ravito deluxe à la Brasserie Charenton

Au bar

Après avoir porter réclamation (brièvement) auprès du barman pour avoir leur shot d’Isostar, nos deux compères doivent se résigner à boire un demi Picon-bière. Hydratés et les guiboles retrouvées, Jean et Alassan reprennent la course juste après le passage du meneur d’allure « 1h35 ».

KM 15: Déçus de ne pas avoir trouvé de confit de canard au premier ravito, Escroc#1 et Escroc#2 prennent leur temps sur ce dernier ravito pour une dégustation de Comté (sorte de TBT du salon de l’agriculture pour Jean) et claquer quelques déhanchés avec un crew de pom-pom girl (il faut dire qu’Alassan a suivi un entraînement intensif orchestré par le chef Fracture des samedis soirs durant au Rouge et ou Carmen).

Jusqu’à l’arrivée, nos jeunes Rookies ont encouragé les “vrais” coureurs de ce semi, ceux qui ont la foi, le mental et qui dans ces derniers kilomètres se mettent dans le mal..(C’est un peu la même histoire chez Jolie Foulée, le mental en moins mais le foie en plus).Dans ces derniers kilomètres, Alassan commence sourdement à regretter son poulet tandoori aux épices englouti la veille… heureusement que ce Semi faisait 15 km. Pour parfaire l’escroquerie, nos deux jeunots passent la ligne les bras au ciel et se congratulent mutuellement pour ce beau chantier dominical rondement mené.

Cette année encore manque de pot, un spray déo avait été glissé dans le sac finisher.. l’année prochaine il faudra plutôt  espérer une savonette.

Quand aux autres copains, eux ont bien assuré, Romain de Stamina qui pête un PB en 1h25 du haut de ses 40 berges. Le fashion addict Flaco qui termine en 1h14.. et les Barbes Runners fidèlent à leurs réputations de mecs pas funs placent de très bons chronos chez les hommes comme chez les filles, notamment avec Adrien Guiomar 12ème en 1H08. Pour Rodolphe qui avait décidé de porter l’étendard du PRC, le maillot ne lui pas porté chance, il fut retrouvé gisant par terre sur le bitume mouillé. Il finit la course en métro, contre son gré.

 Ro au fond

Semi de Paris 2018

Semi de Paris 2018

Semi de Paris 2018

 

Semi- Marathonde Paris 2018

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Alassan Farah

Jeune brondillant (69500) qui essaye de se sortir du cross-fit grâce à la course à pied.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus