Breakin5

BREAKIN5 : LES NOTES DU MARATHON

18 avril 2019 par Nicolas Brun

Le projet Breakin5 a été un succès retentissant dans le monde de la course à pied avec la piètre performance de notre athlète au marathon de Paris. Nous avons décidé de lui donner un petit peu de travail afin qu’il puisse donner son avis sur les différents meneurs d’allure qui l’ont accompagné durant cette belle matinée sportive.

Revue des troupes par l’athlète Eliud Gouffefrisee :

Pacer Fracture –  Zone d’intervention Breakin5 : Départ -> KM 8 // KM 34 -> Arrivée

Note : 69500/10

Impossible de noter mon frère ! Déterminant dans la préparation mentale au sein du SAS de départ puis pour me lancer dans des conditions parfaites pour les 4 premiers km. Il a été le pire des fumiers pour les 8 derniers. Me balancer  « Ced ! Faut que tu apprennes à te faire mal ! » au 40ème km ; Quelle audace ! N’empêche, il me connait par cœur. Ses punchlines ont su me piquer dans mon orgueil et me transcender. Je finis le marathon en serrant les dents comme jamais et c’est en grande partie grâce à lui.

 Breakin5

Pacer Nibrun –  Zone d’intervention Breakin5 : KM 4 -> KM 8 // KM 34 -> Arrivée

Note : 8/10

L’homme fort. Mon coach a été fidèle à lui-même. M’empêchant de m’enflammer en début de course, il a su trouver les mots justes dans les derniers kilos. Il n’est pas le meilleur préparateur physique de Jolie Foulée pour rien. Si je gagne 1h21 sur mon record, c’est grâce à son programme d’entrainement et ses conseils avisés.

 Breakin5

Pacer Saint Bernard – Zone d’intervention Breakin5 : KM 4 -> KM 20 // KM 39 -> Arrivée

Note : 7/10

Venir me pacer tout juste une semaine après le marathon de Rome mérite d’office un 7. Pour le reste, on repassera. Ses blagues et son allure ont été un calvaire ! Quel dommage. Avec un nom pareil, il ne pouvait être que le meilleur pacer. Néanmoins, j’ai pas mal apprécié ses quelques conseils pour gérer au mieux mon effort.

 Breakin5

 Pacer Kalchoge – Zone d’intervention Breakin5 : KM 4 -> KM 20 // KM 39 -> Arrivée

Note : 4%/10

Monsieur 4% ! Kalchoge n’a pas oublié d’où il vient. Il y a peu, il avait le même niveau que moi. Cela explique peut-être pourquoi il a été très sérieux dans l’application des consignes (allure, concentration et hydratation). Puis, ce n’est pas tous les jours que l’on a un kenyan (blanc) comme lièvre.

 Breakin5

 Pacer Jean Pourrat – Zone d’intervention Breakin5 : KM 4 -> KM 20 // KM 39 -> Arrivée

Note : 9/10

Quel pacer ! Clairement le meilleur pacer de cette aventure. Il a été crucial dans la concentration et l’allure. Je ne m’attendais pas à une telle perf. Après ma pause technique, c’est lui qui me ramène dans mes objectifs de temps. Prestation exceptionnelle. « J’apprécie avoir un pacer d’un tel niveau ! »

 Breakin5

Pacer Idriss – Zone d’intervention Breakin5 : KM 4 -> KM 20 // KM41-> Arrivée

Note : 7/10

Je m’attendais au pire. Idris m’a bluffé. Sérieux dans l’allure et dans le comportement, il a été un très bon pacer. Même au 41ème, il n’a balancé aucune vanne. Chapeau ! Comme il y a deux ans, il m’a poussé pour franchir la ligne d’arrivée. Choukran l’ancien !

Breakin5

Pacer Pierre Chabaud – Zone d’intervention Breakin5 : KM 20-> Arrivée 

Note : 2 puis 8/10

Ses blagues ont clairement été préjudiciables pour ma concentration ! Quelle idée de génie de me foutre PC7 au moment du mur. Pour vous donner une idée, c’est comme caler un gros System of a Down dans les oreilles d’un neurochirugien durant une opération. Vous ne pouvez pas faire pire niveau concentration. Par contre, il a été crucial à partir du 39ème. Clairement, le meilleur pacer des 3 derniers km. L’anti-Lionel par excellence. Ces massages anti-crampes et encouragements m’ont sauvé la mise ! Sergio Chabaud.

 Breakin5

Pacer Alassan Farah – Zone d’intervention Breakin5 : KM 20 -> Arrivée

Note : 3/10

Le plus gros fumier des pacers. L’enfant prodige de Jolie Foulée a été intenable. Blagues, gourde de pastis et sandwich ont été au rdv. Oui, Alass a bien bu du Pastis et bouffé un sandwich en me pacant ! Ça m’a bien fait marrer sur le moment (31km). Par contre, je l’ai bien regretté derrière…

 Breakin5

Pacer Jeremie Rotutu – Zone d’intervention Breakin5 : KM 20 -> Arrivée 

Note : 3h53/10  

Rotutu n’avait qu’un seul objectif. M’empêcher de battre son record (3h53). Une fois, son objectif atteint, il s’est transformé en un véritable pacer de luxe. M’encourageant sans cesse et me portant jusqu’au bout. Un bel escroc.

 Breakin5

Pacer Romain Gbt – Zone d’intervention Breakin5 : KM 20 -> Arrivée

Note : 7/10  

Le meilleur pacer du pire groupe. Sérieux dans l’allure, il n’a pas pu faire respecter les consignes avec les 3 intellectuels qui l’entouraient. Il a été très précieux pour me guider à travers la foule.

 Breakin5

Athlète Ganguia : 4h07 

Note : 9/10

Il a été sérieux durant toute sa préparation malgré quelques tentatives pour faire sauter quelques séances d’entraînement. Mais il fallait beaucoup de courage pour retenter l’aventure avec son marathon de l’horreur de 2017.
Les 7 petites minutes de trop lui coûtent la note parfaite. Faut pas pousser quand même.

Breakin5

Eliud Gouffefrisee – Breakin5

Résumé de la Prod (Marathon de Paris – Dimanche 14 avril 2019)

Km 4 – 9h20 : Adrien & Seb, équipe de prod sur le projet Breakin5 retrouve la première équipe de pacers JF qui se trouve au croisement Rivoli – Avenue de l’Opera. Cédric se fait attendre, le départ de son SAS a été retardé. À son arrivée, les gars se joignent à lui, Breakin5 est lancé. Un mec de l’organisation, témoin de l’insertion sous faux dossards est venu me voir. À leur grande surprise, il a félicité JF pour l’ambiance du weekend passé à Boulogne et fait part de son soutien pour le projet Breakin5.

En route pour le Km 13, ils ont exactement 48mn pour rejoindre le château de Vincennes. Le métro fera le job, ils montent, on valide. La sortie de métro Vincennes à distance du tracé les obligera à galoper 5-10 minutes pour se positionner juste après la borne du 13ème Km, entre 2 poubelles du ravito. Une fois la prise dans la boite (Caméra – IG), il fallait repartir dans l’autre sens.

Le chemin pour le Km 20 (lieu de changement d’escadron) aura été le plus sportif. Seulement 35 mn pour quitter le poste à Vincennes et rejoindre la porte de Charenton avec sa foule en délire et sa fanfare inaudible. Il aura fallu prendre le metro jusqu’à Saint-Mandé et prendre un scooter électrique fortement écologique. À 1,2km de l’objectif, ils ont été bloqué par René et sa Laguna en travers de la route. Ils décidèrent d’abandonner leur bolide et de courir jusqu’à la destination, il restait 8mn avant l’arrivée de Cédric sur le point d’impact. En communication constante avec Tdrl, ils ont réussi à les retrouver à temps. Le changement de groupe est dans la boite, ils prennent tout de même le temps de se déhancher sur un air de fanfare.

Il faut à présent rejoindre le Km 30 , direction pont Bir Hakeim, à l’autre bout de Paris. La circulation sera compliquée, le métro fera encore l’affaire. Il restera moins de 5mn à l’arrivée à la station Bir Hakeim pour rejoindre le point de passage. Cette fois-ci, Cédric a été moins démonstratif, plus silencieux, il devait commencer à sentir les 30km précédents.

Dans l’hésitation de rejoindre directement l’arrivée, l’équipe de prod tente de rejoindre le Km 35, il restait alors 20-25mn pour rejoindre la porte de Passy et le bois de Boulogne. C’était un challenge réalisable qu’avec l’aide d’un scooter électrique COUP. Ils ont rejoint la place du Trocadéro et proscrit la poignée de frein. Bilan, 4 feux rouge de grillés, 3 pistes cyclable utilisées mais RDV réussi pour ce dernier checkpoint avant l’arrivée. Surprise du passage, au delà de la suée de Ced, Nibrun et Fracture en veste orange Veolia. Reconversion ou tournage d’un clip des Village People, le mystère reste entier.

Ensuite, direction l’arrivée de ce 43ème Marathon de Paris Porte Dauphine. Ils enfourchent le scooter laissé au voiturier d’un restaurant un peu plus tôt pour le laisser à proximité du Km 41, où ils attendront Ced et l’équipe pour cette dernière ligne droite avec le drapeau JF. Ced se fera attendre en simulant des courbatures mais il arrivera. Seul le caméraman finira la course avec l’équipe pour les dernières images.

Crédits photos : https://www.instagram.com/faster__ro/

JF-2

Breakin5Breakin5

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Nicolas Brun

Il est blond mais il s'appelle Brun, il aime les nibards et la course à pied, c'est Nibrun.

Mots-clés :

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus