QUI ES-TU JÉRÉMIE ?

Jérémie, Jrmi, la Rotule, Rotutu, Roturic (seulement en Croatie) est un pilier de bar et de l’équipe Jolie Foulée. Sa haine pour la course à pied n’a d’égal que son incapacité à dire non à une bonne soirée bien arrosée entre potes. Il s’est donc logiquement imposé comme un cadre de l’équipe.

Jérémie, peux-tu te présenter rapidement, d’où viens-tu, quel âge tu-as, ce que tu fais dans la vie, combien de sucres dans ton café, etc. ?

Jérémie, un an de plus que l’année dernière à la même date. Né à Bordeaux, a grandi à Annecy et vieillis maintenant à Londres. 

Je m’occupe du marketing pour une célèbre marque de casques audio chez Apple, et perds mon temps à raconter des aventures autour de la course à pied et de football auxquelles personne ne s’intéresse. Sobre depuis plus de 4 mois. Addict aux contrepèteries.

Tu as été l’un des premiers à rejoindre Idris et Lionel dans l’aventure Jolie Foulée, quelle était ton approche de la course à pied à cette époque ?

J’ai toujours détesté la course à pied, et je déteste encore plus ça aujourd’hui. Il me semblait donc tout à fait logique de développer un projet sur la course à pied avec mes potes.

Au-delà de ça, il faut savoir qu’à l’époque il n’y avait absolument rien, mis à part notre idole Greg Run Run, qui s’adressait aux jeunes qui aillaient courir dans l’aprem*. Tout était hyper sérieux, à la Jogging International, en mode plan de prépa marathon, conseils nutrition, et tous ces trucs relous qu’on déteste tous. Et surtout d’un point de vue éditorial et esthétique tout s’adressait à des personnes de 50 ans. On avait cette envie de rafraîchir tout ça et d’en parler de la façon dont on vivait la pratique de ce sport : mal.

De ce point de vue là je crois qu’on peut dire que c’est une réussite.

Quels sont tes records aujourd’hui ?

5 participations au Trail du Somail https://joliefoulee.fr/trail-du-somail-nos-regions-ont-vraiment-du-talent/.

Une 4è place au Sussex Trail Marathon https://joliefoulee.fr/sussex-trail-marathon-le-vent-souffle-sur-les-pleines/
Un non record du tunnel de La Croix Rousse https://joliefoulee.fr/non-record-du-tunnel-de-la-croix-rousse/

Je ne vous en dirai pas plus, étaler ses chronos sur les réseaux c’est un truc de cons.

Jérémie Jolie Foulée
Non record du tunnel de la Croix Rousse @Lyon

Tu préfèrerais battre ton record sur marathon de 10 minutes à la régulière ou gagner une course en trichant tellement bien que personne ne s’en apercevrait ?

La question ne se pose pas. Battre son record sur marathon de 10 minutes c’est facile. Il suffit de s’entraîner sérieusement, arrêter de se pistacher la gueule, et courir plus vite que la fois d’avant. Bien tricher ce n’est pas donné à tout le monde et ça demande d’être futé, alors qu’il n’y a pas besoin d’être bien malin pour courir vite. 

Sans me vanter, je me considère plutôt bon tricheur. J’ai obtenu une jolie 4è place sur l’infernal Sussex Trail Marathon l’année dernière, en coupant discrètement au km 30 pour rallier directement l’arrivée. Quand même un peu déçu d’avoir échoué au pied du podium. Quatrième c’est la place du con, et comme par hasard elle est pour moi.

Ton meilleur et ton pire souvenir depuis que tu es dans le team ?

Impossible de sortir un seul meilleur souvenir, il y en a trop. En vrai je crois que ce sont tous les copains croisés dans l’aventure. Mais s’il y a quelques moments à ressortir :

/ La fois où nous étions invité à l’Andorra Ultra Trail https://joliefoulee.fr/andorra-ultra-trail-episode-2-merde-on-a-loupe-le-depart/ avec Kevin et que nous nous sommes réveillés 20min après le départ de la course, tout habillés sur nos lits et ivres morts. On décide de quand même prendre le départ sauf qu’on court 2km dans le mauvais sens. On retourne sur la ligne pour repartir dans la bonne direction et finir derniers… valides.

Jérémie qui gerbe
Gerberémie

/ Le Cross de Gujan Mestras https://joliefoulee.fr/le-cross-pattes-du-sud-ouest/ où je vomis le confit de canard dévoré deux heures avant le départ en pleine course après un sacré weekend passé au Pyla.

/ Le marathon d’Amsterdam https://joliefoulee.fr/marathon-damsterdam-pas-mal/ où j’ai pu endosser un rôle de présentateur vedette et me retourner la tête au festival ADE avec mon collègue Alassan grâce à une entorse qui m’a fait déclarer forfait pour la course

/ Nos prépa marathon aux Nuits Sonores. Un vrai plaisir quand on se faisait engueuler par le reste de la team parce-qu’on avait posté n’importe quoi sur Instagram https://www.instagram.com/p/BUkz262hlzj/

/ L’invention du Tractolib

/ Breakin5 quand Cédric était crucifié, allongé par terre à cause des crampes à 5km de l’arrivée.

Concernant les pires, mis à part chacune de mes séances de course à pied, je vais retenir :

/ La deuxième édition du Raid International Jolie Foulée  https://joliefoulee.fr/raid-international-jolie-foulee-rien-a-gagner-tout-a-perdre/ organisée à 7h du matin par -10 degrés alors que j’avais dormi 1h la veille et fini encore une fois dans un état pas possible.

/ Le Marathon de Paris 2020, où pour la première fois de ma vie je suis le plan du coach Nibrun sérieusement jusqu’au bout pour… rien. Mais surtout parce-qu’on avait bossé dur avec la team Jolie Foulée pour vous faire vivre un weekend de folie avec nos copains de chez Nike, et que tout est tombé à l’eau à cause d’un morfale qui a croqué à pleines dents dans un pauvre petit pangolin qui n’avait rien demandé à personne.

Tu en portes souvent, d’où te viens ta passion pour les bobs ?

Le déclic c’est quand mon Grand-Père m’a légué un authentique bob bleu blanc rouge du championnat d’Europe de Football 1984. Depuis c’est mon accessoire favori pour l’été même si ça m’arrive d’en avoir ras le bob. 

En tant qu’expert, quels sont tes meilleurs conseils pour tirer la course à pied vers le bas ?

N’écoutez pas tous les menteurs qui vous disent de changer vos habitudes alimentaires, de réduire votre débit de boisson ou de préparer un marathon en suivant un plan d’entraînement. J’ai appliqué cette technique depuis le mois de Décembre et il n’est arrivé que des emmerdes.

Balance nous un secret sur un des gars de l’équipe.

Il n’y avait pas que du Maurten dans les gourdes de Cédric pendant Breakin5 !

Tu es un grand fan de cyclisme, de course à pied et de football, peux-tu nous citer les sportifs qui t’ont inspiré ?

Lance Armstrong, Ben Johnson et Diego Armanda Maradona.
Les tricheurs qui se sont fait attraper sont de mauvais tricheurs certes, mais ce sont ces gens là qui permettent aux bons tricheurs de réussir.

Ta définition d’une Jolie Foulée en faisant une contrepèterie.

Une jolie foulée c’est une foulée qui ne se fait pas attraper lorsqu’il faut fuir en courant*.
Vous l’avez ?

Merci Jérémie, les * sont autant d’alertes contrepètries.

Jérémie et Somaillou