Saucony a été une des premières marques à réagir après la sortie de la 4% de chez Nike en proposant sont modèle carbon pour coureurs élite via la Endorphin Pro. Nous avions été particulièrement séduits par cette chaussure notamment grâce à sa grande stabilité et à sa durabilité par rapport à ses concurrentes. S’il y avait eu peu d’évolutions entre la Pro et la Pro 2, la Endorphin Pro 3 arrive avec un nouveau look et des changements notables qui donnent envie de courir avec cette nouvelle paire taillée pour la vitesse. C’est parti pour notre test Saucony Endorphin Pro 3.

Esthétique : c’est l’une des grosse évolution sur cette Endorphin Pro 3 avec une volonté assez claire d’annoncer la couleur à travers un design plus agressif que ce soit à travers des lignes plus futuristes ou une couleur de lancement hyper flashy qui pourrait redonner la vue à Gilbert Montagné. Si la Pro et la Pro 2 pouvaient presque passer pour des chaussures d’entrainement classiques, vous passerez nettement moins incognito avec la 3, il faudra assumer vos allures ! C’est en tout cas pour nous une réussite esthétique avec un coup de coeur particulier pour le coloris retro « WHITE | BLACK | VIZIRED ».

Confort : la V1, et la Pro 2 étaient déjà maxi confort pour des paires carbon, la Endorphin Pro 3 ne déroge pas à cette règle, le upper a été largement retravaillé avec un mesh beaucoup plus aéré et léger, il est très agréable et enveloppe bien le pied. Le balancier de la Pro 3 est plus prononcé que celui de ses grandes soeurs mais la stabilité de la mousse PWRRUNPB est toujours au rendez-vous grâce à une plateforme élargie. C’est léger (215g), c’est stable, c’est confortable.

Performance : Plus de mousse, plus d’amorti, plus de dynamisme pour courir plus vite, plus longtemps. C’est un bon résumé des améliorations apportées à la Saucony Endorphin Pro 3. Grâce à une épaisseur de mousse augmentée de 5mm (tout en restant dans les règles de l’IAAF), la Endophin Pro 3 devient encore plus dynamique avec un retour d’énergie hyper efficace grâce à la combinaison PWRRUNPB + plaque en fibre de carbone + SPEEDROLL qui optimise la propulsion. On pourra donc pousser cette Endorphin Pro 3 encore plus loin, notamment sur la distance marathon où elle devrait nettement mieux se comporter et apporter plus d’assistance que sa prédécesseure. La durabilité de la mousse est aussi un des grands arguments de la marque qui propose un investissement beaucoup plus rentable à long terme grâce au fort kilométrage que peut encaisse la famille Endorphin Pro par rapport aux modèles plus fragiles de la concurrence.

Résumé : Saucony a abattu un gros travail de refonte entre la Pro 2 et cette Endorphin Pro 3, design, semelle, chausson, toutes les améliorations sont bien senties et en font une paire beaucoup plus offensive et destinée à briller sur les courses et les distances longues. Si nous avions tendance à sortir les Pro et Pro 2 assez régulièrement pour les séances longues avec des blocs et en faire notre meilleure paire d’entrainement, cette Pro 3 pourrait avoir une toute autre vie, faite de dossards et de records.

Note: + = Joséphine / +++++ = Endorphin Pro 3

Esthétique : ++++

Confort : ++++

Performance : ++++

Note : 18/20

Fiche Technique :

Plutôt Compétition, séance de vitesse ou sorties longues avec des blocs.

Neutre

Drop 8mm

215g H / 189g F

Elle fit normal, ni grand ni petit.

Prévoyez de prendre 1 pointure en plus par rapport à votre taille ville.

Elle est faite pour courir sur bitume.

La Saucony Endorphin Pro 3 est très bientôt disponible chez Distance en coloris WHITE | BLACK | VIZIRED.

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on whatsapp
Partager sur WhatsApp
Articles similaires
Commentaire(s)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire