TEST ARC’TERYX TRAIL: LA POULE PAS TROP MOUILLÉE DE LA SAINTÉLYON

Il y a une dizaine de jours on a eu le manque de pot de nous rendre dans le bassin lyonnais afin de courir la Saintélyon. Course mythique où le port de la frontale est obligatoire, le réchauffe-burnes devrait l’être aussi. Depuis nos habits ont eu le temps de sécher, Romain finisher du 76km est toujours en rééducation et les plus fines plumes du crew vous ont écrit les 50 raisons pour se rendre ou ne pas rendre sur le tracé le plus boueux de France. À cette occasion, Arc’teryx la marque au logo façon cadavre de poulet, nous a mis à disposition l’ensemble de sa gamme trail spéciale “intempérie”. Alassan a donc testé grandeur nature si c’était vraiment possible de filer entre les gouttes pendant que Zeus nous balançait sa meilleure golden shower.

Notre cobaye est donc parti sur le dernier relais du format à 4. Une portion de 23KM à se farcir à 5 du mat’ entre Soucieux-en-Jarrêt et la Halle Tony Garnier. Les premiers coureurs avaient bien pris le soin de labourer tout le parcours histoire que les participants qui comptaient finir ce bourbier dans des temps plus raisonnables s’enlisent comme des merdes.

L’équipement :

SaintéLyon Arc'teryx

Esthétique:
Fidèle à ses caractéristiques premières, Arc’teryx délivre des produits très fonctionnels. L’aspect swag ne transparaît pas à première vue d’autant plus que, sur une course comme la SaintéLyon, on ne cherche pas à être le loup blanc. On a besoin d’un équipement le plus résilient et protecteur des intempéries. On note tout de même le matériau ShakeDry sur la veste GoreTex qui donne un look futuriste. Le look reste très minimaliste et le manque de couleur a été vraiment une galère pour retrouver notre cobaye entre les autres coureurs. On ne s’attardera pas sur ce point car de toute façon on a fini tout cra-cra.

Confort:
On mettra en avant la légèreté de la veste Norvan SL Insulated malgré son aspect plutôt épais par rapport aux autres veste ShakeDry sur le marché. Celle-ci profite de la doublure Dope Permeair qui permet d’éviter l’excès de chaleur et d’assurer une respirabilité. Les ingénieurs d’Arc’teryx arrivent à réaliser des prouesses en combinant des matériaux innovants. Sur la course notre athlète n’a pas eu froid pour un sous et à sa grande surprise aucune goutte d’eau n’a pu s’infiltrer à travers sa veste. Logiquement la veste a condensé à l’intérieur et il forcément fini mouillé sous les couches. Cependant la veste n’a jamais été collante et celle-ci est bien resté étanche. Le short quant à lui « a pris tarif« , en même temps des partis du sentier laissaient place à des flaques aussi profondes qu’une pataugeoire municipale. Habitué à courir le sifflet à nu sous le short, Alassan n’a subi aucune irritation autour de ses parties génitales malgré l’échauffement que peu connaître la zone. Aucune crème ne fut utilisée, c’est tricher.

SaintéLyon Arc'teryx

Performance:
ArcTeryx a su concevoir des produits qui s’adaptent vraiment à la pratique du trail dans des conditions vraiment à chier. Sur les 23 bornes parcouru à “vives allures”, Gros Farah n’a dénoté aucune grosse différence avec un équipement orienté road running dont il est habitué. Le déluge de flotte, les kilomètres de boue sur les sentiers et les sous-bois détrempés n’ont pas empêché notre coureur élite à prendre du plaisir. Oui les conditions furent exécrables, et comme le répétait le speaker au finish “cette SaintéLyon était vachement dure” mais bien équipé, une expérience unique pouvait être au rendez-vous. La paire de Norvan qui avait déjà affronté les Alpes a fait toute la différence sur un terrain gras, aucune chute n’est à déplorer. Néanmoins, elles sont bonnes pour le karcher.

SaintéLyon Arc'teryx

Résumé:
En alliant des matériaux à la fois légers et résilients, la marque canadienne se focalise sur l’expérience et le confort de ses clients. C’est donc dans ce sens qu’ArcTeryx développe son avantage concurrentiel. Forcément, le pricing est élevé et il faudra sortir quelques billets pour pouvoir s’équiper des produits logoté avec l’oiseau mort. C’est le prix à payer si l’on veut rester au sec.

L’ensemble des produits sont disponibles à la vente sur Irun

SaintéLyon Arc'teryx

SaintéLyon Arc'teryx

SaintéLyon Arc'teryx

SaintéLyon Arc'teryx

SaintéLyon Arc'teryx