TEST NIKE PEGASUS 37 – ENCORE ET TOUJOURS

On vous avait balancé la preview de cette Nike Pegasus 37 pendant ce satané confinement quand vous n’aviez pas le droit de courir à plus d’un kilomètre de chez vous. D’une, vous avez le droit de retourner vous entraîner, nous sommes persuadés que ça vous fera pas de mal et de deux, la marque au swoosh a décidé de sortir son best-seller running à ce moment. Comme si Nike voulait que vous repreniez vos vieilles habitudes de runner, mais avec une nouvelle paire : la Nike Pegasus 37. Petit retour sur la paire qu’on ne présente plus, tant elle nous séduit chaque année.

AVEC LA PEGASUS 37 « DYNAMISE TON FOOTING » = « SORS TOI UN PEU LES DOIGTS »

Esthétique : La mise à jour est timide, il faut se pencher sur cette Nike Pegasus 37 pour identifier les petits changements. Un nouveau mesh, plus léger, une languette très fine qui vient bien se positionner au niveau de la cheville. La grosse nouveauté, c’est surtout la mousse React, qu’on a déjà adoré sur la Nike React Infinity qui donne un peu plus de semelle et un nouveau look à cette Pegasus 37 plutôt habituée à être une chaussure fine.

Confort : Nike a fait un effort sur ce modèle grâce à sa combinaison mousse React et Air Zoom. La mousse React a la particularité d’être très légère donc l’amorti est au rendez-vous mais pas le poids. Le Air Zoom de la Pegasus 37 est concentré sur l’avant du pied, deux fois plus présent que sur la Pegasus 36. On gagne pas mal en dynamisme sur cette paire sans perdre en confort. C’est bien pensé de la part de Nike.
L’accueil dans la chaussure Pegasus 37 est agréable, plutôt bluffant quand on connait la raideur de sa grande soeur. Visuellement avec une semelle augmentée et au niveau des sensations, on se croirait presque dans une Vomero.

285 GRAMMES = C’EST PAS SUMMER RUNNING BODY

Performance : On nous annonce « entraînement dynamique au quotidien « .
On a testé la paire sur du fractionné court, du plus long et sur quelques footings. Effectivement celle-ci répond présente sur des allures soutenues c’est vraiment intéressant surtout pour une paire « lourde ». C’est là que certains pourraient se refroidir, surtout les plus maigres ; avec 285g sur la balance (taille US 10 H) faut savoir ce qu’on veut. Utiliser cette paire pour quelques footings avec allure, c’est parfait. Pour faire de la vitesse pure, il faudra passer son chemin et s’orienter vers une Zoom Fly.

Résumé : La Pegasus 37 fait encore mouche. Toujours aussi polyvalente, elle va clairement dynamiser vos footings et c’est pas plus mal quand on voit notre niveau après 3 mois d’errements pendant le confinement. Il est temps de s’y remettre non ? Alors vous préférez continuer à vous niquer les pieds avec vos Kalenji de 2012 ou investir la modique somme de 120€ dans cette Pegasus 37 qui vous apportera un surplus de confort et de performance, je crois que la question…

Note + = Louboutin pour Señorita  / +++++= J’la préfère en Nike, c’est classiqua

Esthétique : +++
Confort : ++++
Performance : +++

Note : 16/20

Fiche technique 

285g en 44 H
Drop 10mm
Unités Zoom Air à l’avant + Mousse React

La Pegasus 37 est disponible chez Distance Paris (75003), Distance Lyon (69007) et sur distance-store.com pour homme et pour femme.