« La Saucony Endorphin Speed c’est un vrai coup de coeur », ces douces paroles de Saint-Bernard susurrées à l’oreille de Nico ont fait tilt.
On est depuis quelques années plutôt séduits par le virage pris par Saucony pour suivre le tempo effréné des autres marques sur le marché de la course à pied.
Toujours plus légère, toujours plus élevée, toujours plus carbonée, les marques doivent répondre aux exigences des coureurs qui souhaitent tous avoir des chaussures qui « courent toutes seules », qui « sont très dynamiques mais aussi très confortables ».
Ce casse-tête quotidien des ingénieurs footwear a plutôt bien été résolu par ceux de la marque du Massachusetts.
Nous avons récemment testé le modèle Saucony Endorphin Pro 3 et cela s’est avéré être un succès.
On avait aussi passé au crible la version 2 de la Saucony Endorphin Speed, la chaussure élite pour les petites bourses.
Penchons nous aujourd’hui sur la 3 et espérons qu’elle n’est pas victime de la malédiction des 3e opus (Taxi 3, Fast and Furious & Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu) et qu’elle nous donnera envie de s’entraîner pendant les fêtes.

C’est parti pour le test de la Saucony Endorphin Speed 3

Esthétique : la géométrie de cette chaussure est bien conçue car elle coche plusieurs cases. Celle de la performance, puisqu’elle s’inspire de sa grande sœur la Endorphin Pro 3 avec ses lignes plutôt futuristes et ce coloris rose digne d’une nouvelle collaboration Jacquemus.
Celle du confort tant par son chausson plutôt large qui donne une vraie impression d’une chaussure plutôt solide contrairement au modèle Pro 3.
On valide le modèle et cette réussite esthétique avec un coup de cœur particulier pour le coloris retro « WHITE | BLACK | VIZIRED ».

Confort : ce qui nous a surtout convaincu c’est la tige en mesh qui offre une vraie respirabilité à la chaussure tout en ayant l’impression d’avoir un vrai maintien du pied.
L’adhérence de la chaussure est un vrai atout en ce qui concerne son confort aussi : sur route humide certains modèles équivalents ont tendance à patiner, la Endorphin Speed 3 pas du tout.
Un poids léger (229g), une stabilité plus importante que sa grande sœur, c’est une chaussure rassurante sur laquelle on peut compter sur tous les types de séances.

Performance : Pas de plaque en carbone, mais une plaque en fibre de nylon taillée en forme de S et la technologie SPEEDROLL qui optimise la propulsion de la chaussure.
Comme le modèle Pro 3, elle dispose d’une semelle intermédiaire en mousse PWRRUN PB afin de fournir une efficace absorption des chocs et un retour d’énergie appréciable.
On peut donc tout à fait monter sur marathon avec cette Endorphin Speed 3.
La durabilité de la mousse est aussi un des grands arguments de la marque qui propose un investissement beaucoup plus rentable à long terme grâce au fort kilométrage que peut encaisser la famille Endorphin par rapport aux modèles plus fragiles de la concurrence. Avec à date plus de 400km au compteur pour notre paire, le niveau d’usure est plutôt faible.

Résumé : Saucony trace sa route et va réussir à embarquer pas mal de coureurs sur son chemin. Peut-être le meilleur rapport qualité/prix/durabilité pour une chaussure typée performance même si ce n’est pas le modèle « élite » de la marque.
La Endorphin Speed 3 est un modèle adapté à ceux qui veulent aller vite, toujours plus vite, sans pour autant dépenser une somme supérieure à 200€ : Le modèle de vitesse à prix « cassé ». Sans aucun doute, il faut y aller !

Note: + = Va donc chez Speedy / +++++ = Speedy Gonzales

Esthétique : +++

Confort : ++++

Performance : ++++

Note : 17/20

Fiche Technique :

Plutôt Compétition, séance de vitesse ou sorties longues avec des blocs.

Neutre

Drop 8mm

229g H / 204g F

Elle fit normal, ni grand ni petit.

Prévoyez de prendre 1 pointure en plus par rapport à votre taille ville.

Elle est faite pour courir sur bitume.

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on whatsapp
Partager sur WhatsApp
Articles similaires
Commentaire(s)

4 commentaires

  1. You really make it seem really easy with your presentation but I in finding this topic to be actually one thing which I feel I might never understand. It kind of feels too complex and extremely huge for me. I’m looking forward for your next submit, I will try to get the hold of it!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire