DSC03287n

TEST NIKE LUNAR GLIDE 5+.

29 août 2013 par Lionel Fracture

 

La Lunar Glide est la paire qui a permis à Nike d’imposer la technologie Lunar (aujourd’hui déclinée sur de nombreux modèles) et est devenue un classique de la marque de l’Oregon dans la catégorie running. Nous avons testé sa dernière version, la LUNAR GLIDE 5+ (version ID), afin de mettre en avant de façon simple et efficace ses points forts et ses limites.
 
Aspect et esthétique : la Lunarglide 5+ présente peu de différences par rapport à la version 4, elle peut paraître un peu large et ressemble clairement à une running. Elle est donc difficilement détournable pour le quotidien. Les motifs sur le mesh extérieur disponibles sur la version ID créent un très bel effet, comme sur la Lunar Glide 5+ ID Jolie Foulée d’Idris.
 
Confort : probablement LE gros point fort de cette chaussure, à peine enfilée, on se sent très bien dans la paire et la sensation dure au fil des kilomètres. La doublure assez épaisse et l’absence de couture permettent d’éviter les frictions et les irritations (nous n’avons jamais eu d’ampoules depuis que nous les utilisons). Le système de laçage associé à la technologie Flywire ainsi que la largeur de la semelle assurent un maintien optimal qui permet d’être à l’aise sur route comme sur chemins. La semelle Lunar offre un excellent amorti absorbant les chocs de façon efficace.
 
Performance : la Glide 5+ n’est pas la chaussure la plus dynamique du marché mais possède des qualités de relance plus que correctes, elle ne sera donc pas forcément l’arme idéale pour les coureurs qui cherchent à exploser les chronos, encore moins sur courtes distances. En revanche, elle pourra devenir une alliée sur des courses longues grâce à son confort 4 étoiles et son bon amorti.
 
Résumé : la Lunar Glide 5+ est une chaussure polyvalente parfaite pour l’entrainement : fractionné sur piste, fartlek en forêt ou footing sur route. Très confortable, elle sera appréciée sur semi ou marathon si faire tomber le chrono n’est pas l’objectif premier. Elle est moins adaptée pour la vitesse et la compétition sur courtes distances (5K / 10K).

Esthétique : ++++
Confort : +++++
Performance : +++
http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus