IMG_6318

TEST : NIKE LUNAREPIC FLYKNIT MIDNIGHT PACK

18 mars 2016 par Jolie Foulee

Racer et Raflo sont partis à la recherche des spots les plus lunaires de la capitale pour tester la Lunar EpicFlyknit MD, issue du Midnight Pack, fraîchement disponible sur nike.com et dans toutes les bonnes crèmeries. Dans ce pack on y retrouve également déclinées la LunarGlide7, la LunarTempo2 et la FlyknitLunar3, coloris noir-gris anthracite-vert voltage. Et comme la marque au Swoosh est un fervent défendeur de la parité, le MidnightPack  se décline à la fois pour l’homme et pour la femme, pas de jaloux. Petit aperçu de la bestiole, dernière née de la famille Lunar.

IMG_6199

 

Esthétique

Reprenant les airs de la Magista 2014, les crampons en moins, la LunarEpic Flyknit mériterait d’avoir un mur à elle seule dans les boutiques spécialisées tant elle fait prendre des rides à ses voisines par son allure avant-gardiste. Bien que le premier coup d’oeil à cette paire marque instantanément les esprits, toute la subtilité de ce modèle réside dans les détails.

D’ailleurs, de cette expédition faussement lunaire , Racer et Raflo sont revenus avec un conseil de style et de taille. Si tu es petit(e) comme Raflo : le tight sera ton meilleur allié , longueur chevilles, car il pourra garantir, dans la continuité de la chaussure , une jambe fine et allongée. Si tu cumules en plus mollets de coq – cuisses de poulet – allure de dinde, évite à tout prix le crop, encore souvent appelé pantacourt en province. Tu risquerais de perdre tout élégance à côté de Racer. Oui, tu as bien vu, elle a pris le risque et a fait un bon gros fashion faux pas et on vous confirme, elle a failli se faire dégager de Jolie Foulée à coup de Lunar Epic. Si, au contraire, tu es immense comme l’homme qui avait troqué son bob contre une casquette Nike SB ce jour-là, tu as de la chance : tu peux mettre ton power speed tight préféré et/ou un short et, à défaut d’être rapide, faire le beau sur les quais de Seine (du moins, tant qu’on le peut encore).

lunarepic

Confort

On y entre comme dans du beurre. Nul besoin de chausse-pied ou d’Isio 4. Largement inspirée des chaussons-chaussettes, la LunarEpic devient un havre de paix pour pieds fatigués. Sensation seconde peau assumée. Cependant, comme c’est tout nouveau, tout beau, et carrément révolutionnaire, c’est surprenant. Investir soit dans une boîte de Compeed anti-ampoules (ou retrouver les échantillons gratuits que tu as accumulés lors de tes visites sur les villages de courses officielles), soit dans une paire de chaussettes Nike Elite Lightweight quarter est une idée. . . lumineuse. En effet, c’est seulement au niveau du renfort talonnier qu’il y a un léger risque de frottement. Autrement, le mid-rise Flyknit offre un véritable confort sans sensation d’oppression : un maillage plus resserré sur la cheville garantit l’effet chaussette, tandis qu’un maillage plus lâche permet une bonne ventilation à l’avant du pied. La LunarEpic affiche fièrement son nom à l’arrière de la chaussure, rappelant ainsi à tes adversaires trop lents la paire dans laquelle investir pour leur prochaine course. On y retrouve également une pastille réfléchissante pour t’assurer d’être vu même à minuit, heure ou tous les runners sont gris. Le kiffe en plus : voilà une paire bien bonne pour varier tes #FlyknitFriday sur Instagram chaque vendredi.

IMG_6253

Performance

La semelle en mousse Lunarlon garantit légèreté et amorti sur-mesure. En y regardant de plus près, on distingue une semelle intermédiaire découpée au laser avec précision sur la longueur de la chaussure, afin de permettre une transition plus douce et ciblée ainsi qu’une meilleure répartition des chocs. La semelle extérieure n’est pas seulement belle et nouvelle : la carte de pression est dessinée pour un amorti ciblé et les découpes attestent d’une adhérence sans faille.

Un doute sur le maintien offert par la LunarEpic ? Regarde donc de plus près au niveau du médio-pied, tu pourras distinguer un système de laçage robuste et sûr comme le Golden Bridge grâce à la technologie Flywire. Les lacets d’ailleurs un peu longs pourront être noués autour de la cheville quand la chaussure sera détournée et portée en lifestyle. Car oui, non seulement vous pourrez courir jusqu’à la Lune avec, mais vous pourrez l’associer avec votr Techpack préféré pour votre prochaine date Tinder.

IMG_6273

Résumé :

Moins cher qu’un vol spatial au bord de SpaceShipOne, la LunarEpic est un véritable concentré d’innovation et délivre un nouveau souffle d’inspiration pour les coureurs. Un très bon point pour la Lunar Epic : elle taille normalement. Par rapport  à la gamme Nike Running elle taille comme une Pegasus 32. Tu peux donc la commander en ligne et l’adopter en moins de 48 heures grâce à la livraison offerte, sans risquer de te planter de taille. D’ailleurs, conseil d’ami : n’hésite pas une seconde pour ajouter une paire de chaussettes ou deux (et éviter de passer ta vie à la laverie) à ton panier. Décollage immédiat. Toujours pas tenté ? Essaie la LunarEpic Flyknit pour un run test et retourne-la sous 30 jours si tu n’es pas convaincu (oui, même sale, pleine de boue, et tout et tout) ou rejoins le NRC le plus proche de chez toi pour un run… epic.

+ #epicfail (just google it)/ +++++ #epicnight (contraction de LunarEpic et de Midnight Pack)

Esthétique

+++++

Confort

+++++

Performance

++++

IMG_6315

IMG_6303

IMG_6332

IMG_6326

IMG_6242

Credits photos : Rodolphe Leggio, photographe amateur à l’oeil sensible.

Mots-clés : , , , , , ,

  • Errol

    Hum, pas de bol, j’ai été contraint de renvoyer les miennes chez Nike la semaine dernière.
    Oh, pour sûr, elles sont jolies comme tout, la semelle c’est juste de la bombe, et on y est drôlement bien.
    En tout cas, on y est drôlement bien jusqu’a ce qu’elles vous collent une tendinite sur le tendon d’Achille, comme ça, sans prévenir.

    Coupable tout trouvé : la jointure entre le haut du talon et le bas de la chaussure. Et sans doute l’espèce de bande dégeulasse qui vient vous caresser tout le long du tendon.

    Bref, j’ai pu faire 30 bornes bien agréables avec avant qu’elles ne montent leurs limites. Donc méfiance, sous leurs apparence de running au top, elles peuvent laisser de cuisants souvenirs à vos tendons :(

    Allez, sans rancune, avec un peu de bol ça sera corrigé l’an prochain, hein ?

  • Kévin

    Vous qui avez testé les deux, Lunarepic ou Ultra Boost ?

  • Pingback: Jolie Foulée NIKE LUNAREPIC LOW FLYKNIT - Jolie Foulée()

  • Pingback: Jolie Foulée NIKE LUNAREPIC SHIELD : WINTER IS COMING - Jolie Foulée()

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus