OÙ COURIR QUAND ON N’A PAS ENVIE DE COURIR?


SPOT 1: CANAL DE L’OURCQ. PARIS.

Quand on va courir, le choix du parcours est un impondérable. On peut courir sans musique, sans potes ou sans slip, mais on ne peut pas courir sans parcours. Nous souhaitons vous épargner de longues heures passées le nez plongé dans les cartes routières pour choisir le parcours qui déchire. Cette investigation nous l’avons faite pour vous. Première étape dans le nord de Paris. Le Canal de l’Ourcq: flamber entre ruisseau et pavés.

Partez du Canal Sant-Martin pour profiter de ce run de 10.7 km. En fonction de votre vivacité, il vous faudra entre 45min et une 1h10 pour boucler cette boucle (nous la courons en 36 min, mais nous avons une hygiène de vie irréprochable). 
Démarrez tranquillement avec un premier km tout en légèreté jusqu’à la place Stalingrad. Les choses commencent à se corser avec un slalom imposé à travers les vendeurs de crack. Ne vous laissez pas perturber, ce sont des professionnels, et enchaînez avec la remontée du Canal de l’Ourcq. Vous passerez devant le cinéma mk2, puis devant le Bar Ourcq. Ne vous y arrêtez pas tout de suite.
 Profitez-en pour courir le long du canal, en battant les pavés au bord de l’eau pour oublier que vous êtes à Paris. Un clochard assoupi vous ramènera vite à la réalité. Après 3km vous pénétrez dans le Parc de la Villette. Ses lumières et son architecture vous inspireront une fois la nuit tombée. Ne vous dirigez pas vers la Villette Enchantée pour vous ambiancer, continuez plutôt le long du quai. Dépassez le Zenith et admirez le paysage à la fois industriel et moderne qui se dresse devant vous. L’étonnement passé, augmentez la cadence jusqu’au point d’orgue du parcours: les anciens entrepôts de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.


Mettez votre appli sur pause et prenez quelques instants pour admirer cet imposant bâtiment entièrement tagué en 2012 par la Mecque des graffeurs lors du projet EDIFICE 2012, lancé par la ville de Pantin. Le “bâtiment des douanes”, grand vaisseau en friche qui domine le bassin de Pantin, est devenu au fil du temps un formidable terrain de jeu pour de nombreux artistes peintres.

















Refermez la parenthèse et pensez au bon cassoulet que vous a préparé votre copine pour le dîner. C’est le moment d’accélérer!  Revenez sur vos pas et foncez tête baissée vers votre point de départ. Empruntez l’autre berge au niveau de rue de Crimée pour saluer les attablés du Bellerive et lâchez tout dans les deux derniers km. Les 10.7 km sont bouclés, vous voilà prêts pour une semaine de soirées!
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on whatsapp
Partager sur WhatsApp
Articles similaires
Commentaire(s)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire