TEST SAUCONY ENDORPHIN PRO : LA TRICHE CONTINUE

Presque toutes les marques de running ont désormais leur chaussure de triche avec plaque carbone. Le modèle Saucony Endorphin Pro rejoint le banc des carbonées et chez Jolie Foulée on était bien intrigué de savoir dans quelle mesure on allait pouvoir tricher avec cette paire. On nous a proposé de tester ce modèle dit « Pro » car la marque nous précise que c’est une paire pour les coureurs avertis. Saucony aura l’élite qu’elle mérite, deux untalented runners sont devenus des pros le temps d’un test de chaussure.
Développée aux côtés de 12 athlètes d’envergure mondiale ayant testé 25 prototypes sur plus de 8 000 km au total, la paire est sensée nous faire courir plus vite.

Le résultat ?

Esthétique :

Autant Idris avait bouder le look la Saucony Ride Iso 2, autant celle-ci est une vraie pépite ! Le design de la Saucony Endorphin Pro est réfléchi, les courbes et lignes de la chaussure donnent un vrai côté agressif, c’est coloré sans être criard, un vrai effort des ricains. Petit élastique sur la languette au niveau du coup du pied qui ne sert pas à grand chose mais c’est un détail réservé à l’élite, désolé.

Confort

La Saucony Endorphin Pro c’est certainement notre paire carbone préférée au niveau du confort. Probablement grâce à la technologie PWRRUNPB, un amorti ultra-réactif qui est 40% plus léger que l’amorti PWRRUN classique. On n’a pas cette sensation d’être dans une chaussure « prototype » dès qu’on met le pied dedans, un peu comme on avait ressenti la première fois dans une Nike 4%, Nike Vaporfly Next% ou Hoka Carbon X. C’est rassurant, on n’appréhende pas du tout son utilisation.

Plus confortable qu’une Next% ?

Performance

Une plaque en  fibre de carbone courbure en S dans la semelle + sa technologie SpeedRoll qui te propulse vers l’avant = un joli combo pour tricher. Dans la réalité, on sent l’effet bascule/propulsion vers l’avant sans trop d’exagération non plus. Le poids de l’Endorphin Pro est légèrement plus lourd que les autres marques carbonées cependant tu gagnes en stabilité. Très convaincu par la semelle extérieure, adhérence et durabilité de pneus 4 seasons pour les initiés. Attention, il est nécessaire d’avoir du pied pour tirer le maximum de cette chaussure. Les sensations sont assez différentes de celles ressenties sur une Next%, ceux qui n’aime pas le côté marshmallow de la famille Carbon de Nike seront sûrement plus à l’aise avec la fermeté de cette Endorphin Pro.
L’Endorphin Pro permet d’envoyer, sur une sortie matinale rythmée, on a même réussi à choper 1 KOM dans Paris, ce n’est pas une opinion, c’est un fait puisque c’est Strava qui le dit.

Résumé

Avec 208 grammes à la pesée (taille 42), Saucony frappe un grand coup à travers ce modèle Endorphin Pro. Une alternative moins chère par rapport aux modèles Nike. On conseille fortement de tester cette paire, ceux qui n’ont jamais mis le pied dans une Saucony pourrait bien être séduits et convaincus. Difficile de comparer sur le gain de performance avec d’autres paires, puisqu’en cette période de COVID19, nous n’avons pas pu tester la paire en conditions de compétition.
Encore une paire pour tricheuse et tricheurs, Thibaud Saint-Bernard, seul coureur honnête de Jolie Foulée, va encore se fâcher tout rouge.

220€ bien investis, pour celles et ceux qui souhaitent se mettre dans les pieds de l’élite de la course à pied, même sans en avoir forcément les jambes.

Note: + = Carbone à jeter  / +++++ = Carbone à marier

Esthétique : +++++

Confort : ++++

Performance : ++++

Note : 16,5/20

Fiche Technique :

Plutôt Compétition ou séance de vitesse.

Neutre

Drop 8mm

208g H / 189g F

Elle fit normal, ni grand ni petit.

Prévoyez de prendre 1 pointure en plus par rapport à votre taille ville

Elle est faite pour courir sur bitume, petit chemin ou piste.

Tentez de remporter la paire Endorphin Speed (la petite soeur de l’Endorphin Pro)

Du 29 juin au 19 juillet, rendez vous sur l’un des plus célèbres segments de Paris, pour relever le challenge « Boardwalk on fire, by Saucony ».
Le défi consiste à parcourir le segment reliant le pont Marie au pont Neuf par le quai de Seine le plus rapidement ou le plus de fois possible !

Cela se passe ici sur le challenge Saucony !