RallyeClub-Stamina--35

TEST NIKE RUNNING PEGASUS 35, OLIVIER GIROUD AIME ÇA

30 mai 2018 par Alassan Farah

À chaque année suffit sa PEG, Nike nous ressort pour ce printemps son intemporel modèle running polyvalent, la Nike Pegasus 35. Une 35 ème édition comme un passage à l’âge adulte où l’on songe à faire des gosses. La marque au swoosh régale encore et toujours, 3 mois à peine après la sortie de l’Epic React.

Chanceux que nous sommes, on a pu se dégoter une paire gràce à I-Run suite au partenariat avec Strava pour le projet RallyeClub. Jolie Foulée était mis à l’honneur pour le mois de mai, en juin c’est le team Stamina Running Club qui sera sous le feu des projo Rallye Club.

La recette PEG 35 de Nike est simple comme celle de Kaaris, les composantes sont déjà vues mais restent efficaces. La paire pourrait s’apparenter à Olivier Giroud, « oublier le beau jeu mais miser sur l’expérience et la stabilité ». On retrouve donc l’amorti Zoom Air présent sur la paire depuis deux éditions déjà, une empeigne en flymesh plus soignée que sur la PEG 34, enfin toujours ces bon vieux cables flywire pour maintenir ton iep en cas de dérapage à la Romain Grosjean. La semelle quant à elle a subi un upgrade pour améliorer la transition et la transmission d’énergie à l’image de la ZoomFly… Le projet SUB2 a coûté une blinde en 2017 mais a apporté des enseignements à la marque, on apprécie les voir apparaitre petit à petit sur les toutes les paires de la marque. à l’image d’un(e) ex qui se referait les seins pour nous reconquérir grâce à plus d’amorti et de confort. On se retrouve donc avec une paire plus légère (257g en 42) que la précédente (271g) doté d’un shape plus agressif.

RallyeClub-Stamina--4RallyeClub-Stamina--35RallyeClub-Stamina--112RallyeClub-Stamina--8

Esthétique :  Du renouveau avec cette forme plus longiligne qui à présent fait plus ressembler la paire à une voiture qu’on a envie de tester au Mans qu’au vieux 405 break pour aller visiter les cousins du bled. Mention spéciale au talon biseauté issu de la VaporFly Elite qui réveillera notre côté Kenyan.

Confort : Grosse surprise sur ce point-là, habitué au confort suédois d’une Peg34, cette nouvelle paire nous embarque plus dans une 206RC que tu rêvais avoir dans NeedForSpeed Underground. Le panard s’y sent bien et ultra-maintenu, à l’image d’un siège baquet, à voir si cela peut convenir à tous les profils. Cependant chez Jolie Foulée, on aime la vitesse même si nos chronos ne le montrent pas, on valide donc ce choix.

Performance : On ne va pas se faire chier à écrire un pavé, la Pegasus c’est la POLYVALENCE… du footing pour visiter grand-mère jusqu’au marathon pour les plus farouches.

Résumé : Les saisons s’enchainent mais qui sera là cette année à la Coupe du Monde pour assurer les pass-dé à nos fusées, c’est notre poto Olivier. Un gars sûr qu’on apprécie, avec cette dernière-née, c’est tout comme, on pourra toujours compter sur elle. D’autant plus que cette année, elle a su se faire belle et légère, Olivier pourra t’il viser le titre de Pichichi ?

La Nike Pegasus 35 est disponible sur I-Run pour 120€.

Note : + = Adrien Rabiot/ +++++ = Karim Benzema

Esthétique : +++++

Confort : +++

Performance : +++++

P.I : Si vous êtes Parisiens et économes comme nous, vous pouvez tenter de gagner une paire en participant au challenge du Stamina Running Club (lien ici). Le principe est simple, faire chauffer les gambettes en se tapant la plus belle butte de Panam, un segment Strava est à valider sur l’allée de Crimée. Bon courage !

Crédit Photos : Romain Bourven

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Alassan Farah

Jeune brondillant (69500) qui essaye de se sortir du cross-fit grâce à la course à pied.

Mots-clés : , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus