P1070187

SERPENTINE DE CHANTILLY : LA CRÈME DE LA CRÈME

20 mars 2016 par Kevin Calderan

La team Jolie Foulée a envoyé Kevin, le régional de l’étape pour remettre le couvert dans l’Oise. Après l’Orrygeoise et le Trail de Senlis, il s’attaque cette fois sur la prestigieuse terre de Chantilly, ville connue pour son château, sa crème, et pour le Prix de Diane, course hippique datant de 1843. Au programme de cette Serpentine, 22ème du nom, six courses : 1 & 1,5KM pour les petits, 5KM homme, 5KM femme, 10KM mixte. Kevin, notre pouliche du jour, a jeté son dévolu pour le 5KM.   » Moins de distance pour plus de vitesse  » . Et surtout qu’entre nous, un 10KM avec 2 boucles de 5KM, c’est super chiant.
Lors du retrait du dossard, nous avons eu l’agréable surprise de recevoir un dossard avec puce intégrée, et surtout un bon vieux t-shirt en coton. Il ne servira pas pour la course, mais notre garde robe pour un futur mariage vient d’accueillir une belle pièce. L’après-midi débute par les deux courses des petits. Ça joue des coudes dans le sas, on sent que les problèmes de la récréation précédente vont se régler pendant la course. Avec les parents en guise de soutien, ou de bourreau pour certains. Quoi qu’il en soit, ces petits fous ont bien mérité leur goûter.

P1070085

Interminables.

Même parcours depuis 1843.

Même parcours depuis 1843.

Avec puce intégrée.

Avec puce intégrée.

P1070104

Collector.

P1070119

Une belle bande de chiards.

P1070126

Minimoys.

Arrive le moment tant attendu, le départ du 5KM avec une petite cinquantaine de runners. Et non des moindres. Les membres des clubs d’athlétisme de Chantilly et Senlis sont prêts à en découdre. Pied en avant, main sur la montre, – comme à la télé -, le départ est donné sur un rythme digne d’un champ de courses. Kevin, caché dans la relative masse ne peut que constater les dégâts. C’est parti sur un rythme de malade ! Il s’accroche cependant à un petit peloton de quarantenaires, au rythme moyen de 4″40 au kilomètre. Les allées de la forêt de la Chantilly ne lui ont jamais parues aussi longues, et courtes à la fois. Deux lignes droites et le voilà déjà à mi-parcours. Difficile de relancer, il profite de la foule en délire pour laisser sur place – le temps de la photo – son concurrent direct, avant d’être coiffé au poteau. 24″08 minutes à la montre, l’objectif d’être sous les 25 est accompli.

P1070170

Dans les boîtes de départ.

P1070187

Départ en trombe.

P1070212

Départ tranquille.

P1070232

Winner.

P1070325

À la corde.

P1070344

Coiffé au poteau. ‘Culé.

P1070356

Responsable quatre-quarts.

P1070358

Bien battu tcho.

P1070406

The Last. Bel effort monsieur.

P1070415

Meilleur moment de la course.

P1070466

Partir comme un con.

Gilbert Montagnié x DemonOne.

Gilbert Montagnié x DemonOne.

La prochaine...

La prochaine…

Après un passage mérité au ravitaillement, on profite de l’arrivée des derniers pour se régaler. Et surtout se rassurer vu le monde déjà en train de bouffer. Résultat: une place de 55ème sur 91. Peut mieux faire, mais il faudrait que les clubs d’athlétisme en laissent un peu pour les autres. Allez sur d’autres courses les gars sérieux, on passe pour quoi après ?
Le départ du 10K est ensuite donné, mené tambour battant par le dossard numéro 38. Il a dû bien en chier sur le reste de sa course mais on ne peut qu’apprécier son audace. L’après-midi se clôture par un concert d’un groupe local. Entre malaise et étonnement, on a préféré partir là-dessus.

Prochaine course, les 5K de la Mer de Sable. Qui s’annonce ensablée.

 

Mots-clés : , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus