34987792933_b169eb384c_o

LES SOIRÉES DU DEMI FOND DE ROSNY : ECART DE PISTE

16 juillet 2017 par Nicolas Brun

Ce n’était encore jamais arrivé, mais il faut une première à tout : se taper un trajet en RER E (oui, ce RER existe bien) pour aller se frotter aux pistards de Rosny un soir de début Juillet. Nibrun est lâchement abandonné par ses compagnons d’aventures, Fracture préférant simuler une blessure au talon ou encore Idris qui n’est pas sur d’être finisher sur un 1500M.

Les soirées du demi fond de Rosny sont organisées à la place de celles de Saint-Maur, véritable Mecque de la course à pied, pour les adeptes de la piste. Après une découverte sur la distance réalisée l’an passé à Saint-Maur, Nico partait avec de l’ambition sur cette soirée pour tenter de courir un 1500 sous les 4’30.

Comme d’habitude, le niveau est relevé, et malgré un bon gros mensonge chronométrique pour tenter de courir dans les séries des champions, il est inscrit bon dernier de la dernière manche. L’attente va être longue, mais c’est sans compter sur cette ambiance qui sent bon la course à pied : des coachs qui hurlent à la mort sur leurs poulains, des anciens qui prennent les temps de passage, une playlist enflammée avec Jessy Matador et K.Maro. Bref, tout pour passer une bonne soirée de sport !

Quand tu regardes les 3 premières séries, tu te dis que les mecs font un autre sport ! Ca va vite, les mecs sont secs, on a pas l’impression qu’ils aient mangé les saucisses du Mile Strava ! Nibrun n’hésite pas à encourager Eddy en série 4, rencontré à l’échauffement, qui va faire un 4’22 sans forcer après une blessure. Il est déjà 23h, ça va finir à quelle heure cette connerie ? 23h20, le starter fait l’appel : autant vous dire que dans cette série, il n’y a pas que des numéros 10. Le speaker tente de retenir la foule pour encourager les champions que nous sommes. Il n’en est rien, seulement 7 spectateurs seront sur le bord de la piste (en comptant Josiane à la buvette).

35665660311_3b39d47db6_o

PAN ! Le départ est lancé, Nico part prudemment, trop, puisqu’on passe aux 400m avec 3 secondes de retard. Il décide de relancer le groupe, et fait exploser les mecs à mi course. T’as voulu faire le costaud, t’as plus qu’à assumer désormais ! A l’approche du dernier tour, la cloche retentit, Nico commence à respirer comme Cédric au marathon, il se demande ce qu’il fout là, il en faut peu pour qu’il s’arrête à 300m de l’arrivée mais c’est sans compter sur les encouragements du bon vieil Eddy B. «  Allez mon gars, les 4’30 sont au bout ! »

Victoire chez les nuls et chrono de 4’29’’76, ça passe juste. Une place dans la série précédente était jouable, la prochaine fois on va mentir comme des gros porcs et mettre le temps d’Hicham à Rome en 1998 (3’26’’00).

Le stade Olympique de Rosny va s’éteindre dans le calme, le temps de traverser la cité du Bois Perrier pour aller choper le dernier RER. Maintenant on va se concentrer sur les happy hours estivales et tenter de battre le plus de RP possibles, parce que c’est notre projeeeeet !

Bonjour Rosny

Citadium du 93

Citadium du 93

Stade

Coucou toi !

Stade Olympique

Note au dossard 143 : l’abus de drogue est dangereux pour la santé

Note au dossard 143 : l’abus de drogue est dangereux pour la santé

On aurait préféré le dossard 51.

On aurait préféré le dossard 51.

Les fantômes de Fracture et d'Idris. Ah non ! Celui d'Idris est trop loin pour être sur la photo.

Les fantômes de Fracture et d’Idris. Ah non ! Celui d’Idris est trop loin pour être sur la photo.

35665666161_3140612783_o

34987792933_b169eb384c_o

About Nicolas Brun

Il est blond mais il s'appelle Brun, il aime les nibards et la course à pied, c'est Nibrun.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus