Nike_RN_React_Product_BLU_Detail2_hd_1600

NIKE EPIC REACT FLYKNIT : L’EPONGE DU RUNNING

23 janvier 2018 par Rodolphe Leggio

La fashion week vient à peine de se terminer que nos marques préférées nous présentent déjà de nouveaux produits. C’est le cas de la marque à la virgule qui débarque avec une paire 2 en 1 : la Nike Epic React Flyknit. Oui, vous avez bien lu, 2 en 1, avec d’une part une nouvelle technologie au niveau de la semelle, et de l’autre un nouveau modèle de chaussures.

Présentée ce matin à Londres, la Nike Epic React Flyknit apporte une nouvelle mousse au sein de sa semelle. Une semelle étant par ailleurs plus large que l’empeigne afin d’augmenter la zone d’amorti au niveau du talon. Venant casser les souvenirs des mousses à base d’EVA* d’antan, la promesse du Swoosh est de favoriser le non ressenti des défauts de la route, mais également de se sentir en forme et plus léger tout au long de notre run. Une aubaine après les fêtes de fin d’année pour éponger tous les excès.

Nike_RN_React_Product_BLU_Detail1_hd_1600

La paire en elle-même est composée d’un chausson en Flyknit que l’on ne présente plus. Le maintient du pied est assuré par ce dernier, et offre des zones d’aération à des endroits stratégiques. Autre détail, l’empeigne ne présente pas de coutures.

Si Nike a employé toute une ribambelle de scientifiques afin de concevoir cette nouvelle paire, vous pouvez d’ores et déjà compter sur nous pour lui faire vivre prochainement un crash test en bonne et due forme.

Puis, si vous êtes trop impatients ou qu’il vous reste de l’argent du Noël de mamie Monique, vous pourrez aller shopper la paire de Nike Epic React Flyknit chez Endurance Shop Paris à partir du 22 février !

* mousse en polyuréthane.

IMG_1589

Super astuce pour des foulées bondissantes sans précédent

SP18_RN_REACT_HERO_BLU_Floating_hd_1600 Nike_RN_React_Product_BLU_Detail2_hd_1600

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Rodolphe Leggio

Je n'aime pas trop m'entraîner mais un jour je ferai de vrais chronos. Du moins, j'aime bien y croire.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus