pim_show_0033

« ONGOING MOTION » LE PLUS BEAU WEEK-END DE NOTRE POTE PIM

14 octobre 2018 par Lionel Fracture

Photographe reconnu dans le monde de la course à pied, notre pote Pim exposait son travail à l’occasion du marathon de Berlin à travers son exposition Ongoing Motion. Il ne savait pas qu’il allait vivre un week-end plus que chargé puisque Kipchoge a décidé de péter le record du monde et que c’est lui qui a pris les photos officielles de cet exploit ! Retour sur quelques photos d’un week-end de folie du côté de la Porte de Brandebourg avec Pim, Paula Radcliffe et Eliud Kipchoge.

Que trouves-tu de si beau dans les photos de course à pied et de coureurs ?

Le défi pour moi est toujours de trouver et de capturer un certain moment ou une sensation pendant la course. Il y a une souffrance inévitable dans ce sport à laquelle tout le monde fait face à sa manière mais nous pouvons tous la comprendre.

Préfères-tu courir ou photographier ?

Je crois que j’ai besoin des deux ! Photographier la course à pied me donne envie de courir de plus en plus et m’entrainer me donne envie de faire des photos, il y a une dynamique entre les deux.

pim_show_0033

Qu’as-tu ressenti lorsque tu as shooté Eliud après son record du monde ?

C’était vraiment une journée incroyable.
Après l’avoir photographié pendant la course (j’ai couru quelques centaines de mètres avec lui pour avoir un deuxième angle, il y a une vidéo de mon sprint), j’avais la chair de poule en le voyant descendre le dernier tronçon du parcours jusqu’à Brandebourg. Je savais que s’il battait le record du monde, j’aurais très peu de temps pour faire un portrait de lui et que ce serait un moment très important. Être assis dans un taxi à côté du détenteur du record du monde sur marathon, cela ne vous arrive pas tous les jours !

Quelle est son attitude, son état d’esprit ?

Son calme, sa concentration sont très perceptibles quand on est avec lui. Il est plutôt silencieux sauf s’il a vraiment quelque chose à dire et il s’intéresse beaucoup à ceux qui l’entourent. Très réservé, mais loin d’être impoli.

Quel est ton prochain rêve ?

Côté objectifs sportifs, le marathon de Boston 2019 sera le moment fort de ma saison.
Pour ce qui concerne la photographie, j’espère construire des histoires sur du long terme, par exemple trouver un sujet à traiter autour des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. À une époque où la capacité de concentration du spectateur est de plus en plus limitée avec tous les contenus qui sont proposés, je pense qu’il est important de proposer de vrais projets de fond. J’espère qu’Eliud fera Tokyo 2019, j’irai certainement photographier ça aussi !

pim_show_0007pim_show_0048pim_show_0053pim_show_0002 pim_show_0024 pim_show_0010ImageImage-1

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Mots-clés : , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus