REPRISE

REPRISE L’AMICALE JUKEBOX VOL.2

16 janvier 2018 par Lionel Fracture

« Eh oui, c’est la reprise ! » affirmait Zizou pour une mythique pub Canal Sat’, en ce début janvier on pourrait en dire tout autant. Après les fêtes, après une blessure, après les vacances ou simplement après une pause parce qu’on en avait plein le cul du sport, il y a toujours un moment où arrive la reprise… Brillant intellectuel, sportif accompli et amateur de mélodies, le country manager France et Espagne de Strava, Greg Vermersch, a décidé de faire péter un mix entièrement composé de reprises, son hommage très personnel à cette période de l’année. Avant de régaler vos oreilles avec son oeuvre, petite interview du lascar.

Attention alerte jeu concours : pour les fans de Strava ou ceux qui souhaitent être beaux garçons ou belles demoiselles, 1 tenue Strava à gagner en rejoignant le club Jolie Foulée Strava, c’est par ici !

Bel homme.

Bel homme.

Salut Greg, qu’est-ce qui fait une bonne reprise pour toi ?
Il y a deux approches. Il y a reprise artistiquement au-dessus de l’orginale, « Personal Jesus » de Johnny Cash en fait peut-être partie, et il y a celle complètement nulle à tel point qu’une sorte de génie s’en dégage. Après il y a tout de même une règle de base, il faut qu’elle soit musicalement acceptables.

Non on parlait de course à pied !
Ok, c’est marrant je ne l’avais pas vu venir celle-là. Dans le cas de la course à pied, il y a aussi différents types de reprises. J’ai vraiment une préférence pour les coureurs qui sont en perpétuelle reprise, la reprise qui n’a pas de saison en somme. J’ai beaucoup d’affection pour ces sportifs là, ce sont mes préférés.

Toi qui es surtout cycliste, c’est plus dur de reprendre en vélo ou à pattes ?
Je dirais que c’est plus simple en vélo. Il y a des moments à vélo où tu passes forcément par des des phases de surf, tu glisses tout seul dans une pente et tu es juste assis sans faire aucun effort en regardant le paysage. En course à pied, chaque pas, chaque choc te rappelle que ça va être chaud.

Qu’est ce qui fait qu’une chanson est plus vélo ou plus course à pied ?
Incontestablement le rythme. Il y a des morceaux où tu peux quasiment caler ta foulée sur le beat. Je n’écoute pas de musique à vélo, c’est vraiment une connerie, c’est hyper dangeureux et tu n’entends rien avec le vent, toute la subtilité des morceaux passent à la trappe à vélo, à moins d’écouter de la techno hyper fort, chose que je conçois, mais pas à vélo.
Par contre, je prends beaucoup de plaisir à écouter de la musique avant de partir pour une longue sortie vélo. En CAP, ça m’arrive d’écouter de la musique en ville car ça permet de s’isoler mais dès que je suis dans la nature, c’est sans musique.

On aurait bien vu ce son dans le mix, reprise de The Spinners par Cloclo : https://www.youtube.com/watch?v=wZztOMdzanU. Il y en a d’autres que tu n’as pas pu caser ?
Ah très bien ! Claude n’y est pas allé avec le dos de la cuillère sur les reprises, il savait comment faire du blé. Il y aussi « J’attendrai » par exemple. En fait, je pense qu’il y a moyen de faire un mix de reprises par Cloclo, mais franchement il faudrait que je me fasse violence, je ne suis pas un gros fan.

Un conseil Strava pour aider à la reprise ?
Le 12 janvier est la date à priori où il a été observé une grosse baisse de la motivation. Selon les données, il y a 5 conseils pour rester motivé : aller courir avec des potes, rejoindre un club Strava, se définir un objectif sur l’année, devenir matinal(e), se servir de son trajet maison-boulot pour faire du sport.

Sur quelle chanson de ce mix tu dégainerais ta plus jolie foulée ?
Sylvie Vartan – Déprime, sans hésiter.

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Mots-clés : , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus