NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

TEST : NIKE AIR TERRA KIGER 5

28 août 2019 par Jean Pourrat

On teste, on aime, on vous en parle. Si jadis Nike et Trail n’étaient pas bons amis, la marque au swoosh a su se reprendre pour mieux nous surprendre. Après le test de la Nike Air Zoom Wildhorse 5, c’est au tour de la Nike Air Zoom Terra Kiger 5 d’être malmenée pour dévoiler son potentiel.

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

Esthétique

Comme d’habitude “Nike et design” marchent aussi bien qu’Olive et Tom ou Papa dans Maman. Sortie tout droit d’un vert anisé qui n’est pas sans rappeler des mélanges d’or verts toujours plus serrés, la Terra Kiger fait peau neuve avec une semelle camouflage pour daltonien duquel se démarque un amorti rouge vif. On aime beaucoup.

La paire a beaucoup fait parler d’elle avec son premier coloris (rose blanc bleu) à tel point que de nombreux “non-traileurs” se sont emparés de cette version pour la porter en lifestyle.

Les crampons sont affutés et présents uniquement sur l’avant et l’arrière du pied. On note que ces derniers sont placés dans le sens de la foulée sur l’avant et de la marche arrière au niveau du talon, pas de panique c’est normal (explications à venir juste après).

La nouveauté réside également dans l’apparition de la prolongation de la semelle en goutte d’eau, non sans rappeler les modèles route de la marque… bref une chose est certaine, la paire affiche un look chiadé et agressif, taillé pour la course.

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

Confort :

La Nike Air Zoom Terra Kiger 5 est équipée d’un amorti Zoom et d’une mousse React, lancée par Nike depuis plus d’un an. A première vue, on peut avoir peur de la finesse et de la légèreté de la paire (260g) pour le trail running et de ressentir du coup le moindre choc sur nos pieds de citadins. Heureusement la Terra, tout comme la Wildhorse, est équipée d’une plaque, ce qui permet de protéger nos pieds de puceaux du trail.

Vous voyez cette douleur propre au fait de se bugner l’orteil dans la table basse ? Oui c’est douloureux et en trail ça arrive assez souvent sauf que le pied de table a été remplacé par des racines, des pierres ou pire, des coureurs avec bâtons de ski (débat à venir). Là aussi Nike a pensé à tout avec des renforts sur l’avant des orteils, merci.
Point languette, elle est fine et légère mais renforcée sur les passages de lacet. On apprécie l’empeigne aérée Flymesh qui évacue l’humidité et garantit une excellente « respirabillité » et évite à vos pieds de sentir le chamois mouillé.
Bref on est très bien dedans et on les garderait bien pour jouer aux boules au lieu de se casser le cul dans des nevets.

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

Performance :

Taillée pour la course, c’est le mot. Testée directement dans les pentes de Haute Savoie, la Terra Kiger a su se montrer être une alliée de taille pour Jean lors du Trail des Hauts de Forts (23km / 1950D+ / 2h54).

On retrouve bien les propriété de l’amorti Zoom Air et la mousse React offre souplesse et dynamisme à la paire.

Ce qu’on aime sur la paire c’est donc la double inclinaisons des crampons :
Sur l’avant du pied ces derniers sont inclinés vers le talon et assure une accroche parfaite à votre foulée sur le plat mais surtout en montée.
Sur le talon, les crampons sont inclinés vers l’avant du pied. Parfait pour assurer le coup si vous descendez comme Jean, tel un bourrin, sans vous soucier des risques liés à un éventuel éclatage de gueule dans les pierres ou contre un arbre.

Jean a mis à mal la paire la semaine après sa course en la traînant dans les pierres des Pyrénées; et même avec 25 kilos sur le dos, la Terra Kiger n’a pas bougé et surtout ne s’est pas affaissée sous le poids, ne s’est pas déchirée et n’a pas perdu un crampon !

Parfaite pour des 30km, il faut tout de même en avoir sous le pied pour se lancer sur un 50km avec car la paire reste exigeante et n’est pas dotée de crampons sur le médio pied.

NIKE AIR TERRA KIGER 5  test

Conclusion :

Pas besoin d’avoir l’oeil du tigre pour courir avec la Terra Kiger 5. C’est une valeur sure du trail. Testée uniquement sur terrains secs, elle offre pleinement satisfaction pour celui qui cherche une chaussure de course dynamique nerveuse et au look tape à l’oeil. Mais attention tout de même si vous souhaitez partir sur des longues distances, on vous conseillera davantage la Wildhorse 5, qui vous pardonnera vos écarts de trajectoire après 5h de course.

Fiche Technique :
Drop = 4mm
Foulée = Universelle
Poids = 260g (taille 42)

Note : + = s’entrainer pour un trail à Montmartre / +++++ = ne pas s’entrainer pour un trail

Esthétique : ++++

Confort : +++

Performance : ++++

La Terra Kiger est dispo en hommes et en femmes chez  I-Run pour 130€

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

 

NIKE AIR TERRA KIGER 5 test

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Jean Pourrat

Sosie officiel de PAB, Jean ne s'amuse pas à jeter des canettes sur les gens en soirée et n'est pas champion du monde. Bourrin comme un aveyronnais quand il s'agit d'enchainer les kilomètres.

Mots-clés : , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus