IMG_6605 2

TRAIL DES HAUTS-FORTS – MORZINE ON T’AIME

26 août 2019 par Kevin Calderan

Ce n’est plus un secret, Jolie Foulée ne rime plus forcément avec bitume et biture. Depuis quelques temps, une section s’est distinguée par quelques chantiers dans les sentiers dont le dernier en date à Rodez, sur les terres de Jean. 21Km avec 630m de D+, l’équivalent d’un 5Km en course à pied pour un débutant. Oui c’est petit bras, mais tout le monde est passé par-là.

L’objectif étant simplement de préparer notre projet de l’été : le Trail des Hauts-Forts. 23km pour 2000m de D+. C’est toujours court, mais c’est raide sa mère. Les spécialistes parlent même d’un équivalent marathon, 100m de D+ pouvant se traduire par 1Km sur du plat. Là on parle quand même, surtout qu’on a dû s’enquiller une prépa alors que vous êtes tous à la pétanque et sous Ricard.

La section trail se compose de Jean, Romain, Kevin & Guillaume. Avant qu’une belle surprise arrive, puisque Thibaud nous fera le plaisir de prendre le train en marche. Un concurrent de poids pour Kevin puisque ce dernier a déjà bouclé le Mad’Trail et compte bien montrer qui est le patron. La relation s’est dégradée cette année entre nos deux athlètes, après que Kevin ait battu le RP de Thibaud sur 10K et failli doubler la mise sur marathon. (échec à 1min) On vous le dit tout de suite, il n’y aura pas de débats sur ce Trail.

5 athlètes sur la ligne de départ. 5 préparation différentes.
Thibaud
: biture sur biture. Thibaud est intéressé par ce Trail, mais ne compte pas flinguer son été pour autant. Il mise sur 2-3 sorties aux Buttes Chaumont, du vélo, et surtout sur son expérience du Mad’Trail.
Jean : Vélo, course à pied, escalade…notre étalon n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Il est plus affûté que jamais et compte bien être confondu avec David Laney sur les sentiers.
Romain : Vélo et même une sortie Trail en solo dans la forêt de Bouffemont. Les blessures semblent derrière lui, il compte bien faire taire ses détracteurs qui lui destinent une place en bas de tableau. N.B : Sa montre lui a même rappelé qu’il n’a pas couru depuis 2 semaines la veille de la course. Même sa Polar avait des fourmis dans le bracelet.
Kevin : un stage vélo chez Jean, quelques footings, et surtout Episod à balle. Sa stratégie est simple : avoir les cuissots les plus solides possible car ce trail s’annonce être plus proche d’une randonnée que d’un run.
Guillaume : Vélo, quelques footings, et beaucoup d’herbes médicales pour rester éloigné des blessures.

Jour de la course. Là encore, chacun à fait à sa sauce au niveau matériel : Kevin en Hierro v4, Romain & Guillaume en Hoka, Jean en Nike Terra Kiger & Thibaud en Nike Wildhorse. Tout comme la nutrition où chacun part avec une composition différente. (Maurten, Overtisms, GU…) Tout le monde est persuadé d’avoir opté pour la meilleure option, chacun sa merde.

Dès le départ, le groupe explose en morceaux. Jean et Thibaud devant, Kevin dans le ventre mou, Guillaume & Romain tout en prudence. Après 5km relativement roulants dans la vallée de Morzine, le trail prend un sacré tournant. Il ne fera que monter ou presque pendant 15KM. Dont une véritable ascension avec 1000m de D+ sur 7Km. C’est à ce que moment que Kevin perd ses moyens et voit Guillaume revenir sur lui. Pour mieux le gicler et terminer avec 2min d’avance. C’est peu et beaucoup à la fois, le coup est dur pour Kevin qui a géré un ravito comme en course à pied : un verre de coca et on repart le plus vite possible pour gagner des places. Quitte à ne pas remplir ses gourdes. Erreur de débutant.

Résultats des courses

Jean : Parti comme une balle, il attendra ses camarades pendant un moment à l’arrivée. Il n’a pas déçu et finit 15ème en 2h54 sans avoir réellement travaillé le dénivelé.
Thibaud : Parti fort pour mettre un coup à Kevin, sa stratégie s’est avéré plus que payante. Jamais dans la difficulté, son expérience du Mad’Trail a fait toute la différence. Il finit 35ème en 3h16.
Guillaume : La semi-surprise du groupe. Il nous avait impressionné lors du Trail à Rodez, lui qui en a chié pendant des mois avec une blessure au pied. Il confirme sa forme actuelle et finit en 3h37.
Kevin : 3h39. 2min de trop pour se faire respecter. C’est la semi-déception du groupe, bien qu’il ait pris un pied énorme sur la course. On s’attendait peut-être à mieux pour une personne qui mange des dizaines de squats par jour depuis des mois.
Romain : On avait peur qu’il souffre, après un trail de Rodez bouclé dans la difficulté. Thibaud, toujours mauvaise langue, proposa même d’aller chercher des pintes pour passer le temps à l’arrivée. Phrase à peine terminée que Romain déboule de nul part pour claquer un sub 4h.

Nos 5 athlètes sont alignés sur deux choses : ce trail a été époustouflant au niveau des paysages, et ils ne peuvent que le recommander.
La seconde, c’était le premier trail en haute montagne pour tout le monde, et c’est un véritable coup de coeur collectif.
La section trail est déjà à la recherche de son prochain chantier.

En attendant, place au depucellage de Jean & Kevin sur l’UTMB.
Merci d’avance à I-Run et Asics de réaliser le rêve de nos 2 jeunots.

1 2 4 568791233_10220324894492147_133299880603942912_o 67779063_3002061223169062_2430136635455700992_o 68428139_3002047019837149_2605570729348956160_o IMG_6605 2

Trail des Mines d'Or Vert

Trail des Mines d’Or Vet

Crédit photo de course : Page Facebook Morzine-Avoriaz Page Officielle

Mots-clés : , , , , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus