PAF LE POTEAU

NOUVELLE DISCIPLINE : DU POTEAU CROSS !

25 février 2019 par Nicolas Brun

Dimanche 17 février – Verneuil sur Seine – 1/2 finale des Championnats de France de Cross Ile de France

Quand on a comme devise de tirer la course à pied vers le bas, il est impossible pour nous de participer à ce genre d’épreuves bien trop violentes pour nos organismes. On préfère les regarder depuis notre canapé et subir la soirée du samedi soir tout aussi violente que le cross du jour.

Vous avez certainement vu passer la vidéo de ce participant, qui, emporté par la fougue du peloton de tête, s’emplâtre contre ce lampadaire mal placé. La course avait commençé 200 m plus tôt, et c’est déjà la fin pour cet athlète. On aperçoit qu’il manque de se faire piétiner par le reste des participants. Il tombe inanimé sur le sol. C’est la fin de la vidéo.

 

 

Alors plutôt que de la partager en se moquant de ce pauvre homme, on a décidé de lancer une investigation, pour essayer d’avoir des nouvelles rassurantes de ce monsieur. Après plus de 24 heures d’enquête, on arrive jusqu’à lui et il a gentiment voulu répondre à nos questions en exclusivité sur Jolie Foulée.

Tout d’abord, nous tenons à vous présenter HASSAN AIT-MOH, licencié du club du C.C. TAVERNY ATHLETISME, 43 ans et encore toutes ses dents malgré tout. 2e des championnats régionaux Ouest, il avait coiffé au poteau le 3e pour son plus grand plaisir. Cette fois-ci, c’est toujours une histoire de poteau, mais pas vraiment pareil. Entretien avec Hassan, encore bien secoué par le choc.

 

Bonjour Hassan ; Tout d’abord, comment ça va ?

Ecoutez, ça va, ça va. Je suis toujours un peu sous le choc, mais ça va mieux quand même. J’ai passé plusieurs entretiens médicaux, tout est normal.

Quel est le dernier souvenir avant de prendre le poteau ?

C’est vraiment difficile à dire, mais je me souviens que j’étais derrière une dizaine de coureurs et j’essaie de les dépasser mais d’un coup je reçois un truc sur la figure. 

Vous souvenez du choc ? Ca fait mal non ?

Je me souviens d’un trou noir et après je ne vois plus rien du tout. A mon avis, je perds connaissance, j’entends peu de temps à près  » Hassan ! Hassan « , mais je suis à moitié endormi. Comme si j’étais dans le noir.  » Hassan ! Hassan ! Est-ce que ça va ?! C’est ton coach « .
Beaucoup de choses se mélangent, j’entends des voix, je vois trouble, c’était très bizarre. Je vois les gens mais c’est comme si j’étais dans un silence bizarre. Après les secours sont arrivés et ils ont commencé à me prendre en charge. Mais est-ce que cela a duré 1 minute, 2 minutes, 3 minutes, impossible de vous dire.

Vous partez à l’hôpital de suite ?

Oula non, cela a duré au moins 40 minutes, parce que à un moment donné, j’entends l’arrivée du premier coureur du cross. On attendait les pompiers, mais aucune idée de savoir où j’étais. Ils m’ont mis dans un truc pour ne pas que je bouge la tête et les pieds. C’est la première fois qui m’arrive un truc comme ça !

Vous voulez lui dire quoi au mec qui a planté le poteau à cet endroit ?

C’est pas le mec qui a mis le poteau le fautif, mais ils auraient dû baliser à cet endroit. Mais la présence d’un poteau à 200m du départ, c’est pas possible. On part tous groupés à pleine vitesse, il y a obligatoirement quelqu’un qui va prendre le poteau. Un poteau à 1km du départ à la limite, mais au départ c’est pas possible !

Oui, et puis les départs des cross, ça part à bloc !

Oui, quand je suis arrivé à l’hôpital, j’ai regardé ma montre, et la vitesse maximale j’étais à 24 à l’heure (2’30 au kilo). C’était une descente, alors ca va très vite la vitesse !

Est-ce que vous avez regardé la vidéo de votre chute ?

Ah non, le seul qui n’a pas regardé la vidéo c’est moi (rires). J’ai dû mal à dormir la nuit, alors non certainement pas. Avec mon visage gonflé, mes hématomes et tout ça, c’est déjà pas facile !

Qu’est ce que vous avez eu exactement ?

Le scanner n’a pas décelé de fracture, heureusement. J’ai des grosses douleurs sur tout le côté droit (épaule, visage et tête). Ca fait vraiment mal. Je n’ai pas eu de dents cassées. Je prends des anti-douleurs pour calmer les maux de tête. Le traitement est à prendre toutes les 6 heures, mais au bout de 4h, ça commence à refaire mal partout. J’ai l’intérieur de l’œil tout rouge mais d’après l’ophtalmo, je n’ai rien de grave.

Vous êtes arrêté pendant combien de temps ? Et la reprise du sport ?

Je suis arrêté jusqu’à la fin du mois, mais non oula, la reprise du sport c’est pas pour tout de suite !

Vous en voulez un peu à l’organisation ?

Je ne sais pas, normalement, un cross comme cela, un lampadaire au départ, c’est très dangereux. Surtout pour les coureurs qui sont derrière les premiers. Les premiers, pas de soucis, ils voient le lampadaire, mais les autres ils vont rentrer dans le lampadaire. Mais je pense que l’organisation du cross, au niveau de sécurité, c’était moyen (sic). Heureusement cela aurait pu être plus grave. 

J’avais bien préparé cette course, j’ai bien fait l’entraînement mais malheureusement cela s’est fini comme un cauchemar.

 

Effectivement, la course d’Hassan s’est terminée un pô  teau. On lui souhaite un prompt rétablissement !

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Nicolas Brun

Il est blond mais il s'appelle Brun, il aime les nibards et la course à pied, c'est Nibrun.

Mots-clés : , , , , , , , ,

  • Merci pour ces nouvelles rassurantes d’Hassan. J’ai moi-m^me vécu la scène et j’ai été marqué comme j’ai pu l’écrire dès le lendemain sur mon blog : http://www.fredrun.fr/2019/02/a-toi.html
    Une remarque cependant : si le second degré fait partie de la ligne éditorial de votre site, je pense que vous auriez dû vous en passer sur ce coup-ci : titrer « nouvelle discipline : du poteau cross » est de bien mauvais goût…

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus