Lionel 1 - Us et Bitumes

US ET BITUMES – #4 LIONEL & LE SHORT DE NUIT

19 février 2016 par Guillaume Blot

Si certains dorment nu, en caleçon Pull In ou en pyjama à rayures, d’autres pieutent avec leur short de course à pied et leur dossard. Enfin un en tout cas, Lionel, dont vous avez peut-être déjà croisé la moustache sur le site.

 

Lionel Fracture - Us et Bitumes

 

Originaire de Bron en banlieue lyonnaise – « la ville de Mimie Mathy et de la Benz » tient-il à préciser – Lionel dit « Lionel Fracture » commence à galoper avec son paternel, avant de s’émanciper en 2005 pour tout péter. D’abord niveau compet’ quand il participe aux Championnats de France Espoir de 10K puis aux Interclubs sur 800m en Élite N1, le plus haut niveau français. Puis physiquement, quand il se casse la jambe en 2012. « Sans être exceptionnel, j’avais un niveau pas dégueulasse que j’essaye de retrouver pour tenter de faire briller les couleurs de Jolie Foulée désormais » explique-t-il pour recoller les morceaux de son brillant passé.

 

Lionel 4 - Us et Bitumes

La nuit, tous les shorts sont gris

Celui qui aurait pu avoir pour chanson préférée Ce rêve Bleu de Paname aime bien le noir de la nuit. Suffisamment pour rester éveillé les veilles de course et faire tout comme s’il était debout, à trottiner : « j’ai du mal à tenir en place, je suis pas mal excité, je fixe mon dossard, je prépare mes affaires, ma tenue et j’aime l’essayer pour voir la dégaine que j’aurai pendant la course ». Mieux, pour s’y projeter, il enfile son short flottant de course comme d’autres enfileraient un casque Oculus Rift pour se rêver en Bob Tahri du bitume. À l’instar des skieurs qui visualisent leur course avec leurs mains, Lionel mentalise avec son bout de tissu sa performance du lendemain.

Stress et paillettes

Short flottant ? « Short flottant oui, c’est la seule forme valable pour moi. Porter un autre type serait un manque de respect pour les traditions de ce sport ! » revendique-t-il, avant de poursuivre : « je n’ai pas de marque spéciale, mais adidas maitrise très bien cette coupe ». Côté t-shirt, il admet dormir parfois avec celui qu’il portera le lendemain, le dossard déjà épinglé, « comme ça pas de risque de stress ou d’oubli au réveil ! ».

 

Lionel 3 - Us et Bitumes

L’habit le fera moine

Ce dont il ne se souvient pas en revanche est quand ce rituel a débuté, mais il se rattrape en avançant sa raison principale : « ça vient surtout de mon impatience. La veille de la compet’, j’ai envie d’en découdre, j’ai envie d’être sur la ligne de départ, je m’entraine dur pour ces moments trop rares ». Et s’il concède que dormir en pyjama n’affecterait pas ses performances, sa nana préfèrerait peut-être le voir dormir tout nu : « elle me prend pour un cinglé quand je dors avec mon petit short » :/

 

Guillaume Blot

P.S. : Si, toi aussi, tu te caractérises par une croyance aussi atypique que douteuse – ou que tu connais quelqu’un qui rentrerait dans cette définition – écris un mail à heyguillaume@gmail.com. L’enquête de terrain débute tout juste.

 

 

La série Us et Bitumes :

#1 Cécile & le gâteau de Savoie

#2 Jérémie & le PQ

#3 Cassandre & la brosse à dents

#4 Lionel & le short de nuit

 

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Guillaume Blot

Je n'aime pas trop écrire au kilomètre, alors je prends aussi des photos et je cours. guillaumeblot.com

Mots-clés : , , ,

  • Yohan

    Si je vais chez le coiffeur la veille des courses spécialement pour être plus léger et avoir un meilleur aérodynamisme, ça compte ?

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus