IMG_3736

ON A TENTÉ DE COURIR UN TRAIL À PARIS…

10 juillet 2018 par Alassan Farah

Un jour avant la 5ème victoire de Kilian Jornet au marathon du Mont-Blanc, deux de nos membres ont tenté d’imiter leur modèle espagnol sur un TRAIL à sauciflard dans la banlieue de Paris, comme prévu rien ne s’est passé comme prévu. Récit d’un fiasco (non)-prémédité de la part de nos deux pignoufs de service.

La dernière course commune de Jean et Alassan fut le semi de Paris, piqûre de rappel ces 2 enflures avaient trouvé le moyen de prendre le métro pour finir la course euphorique les mains au ciel. Leurs objectifs annuels étant passés, ultra-fail pour Jean et marathon de Copenhague pour Alassan, les deux comparses décident de participer au Trail du Muguet (21KM 400 D+) pour boucler leurs saisons. Le dossard est pris à deux semaines de la course. Nos deux lamentables tricheurs prévoyant de finir la course sous les honneurs cette fois-ci, aucuns entraînements spécifiques ne furent planifiés. Le Stamina Running Club ayant même prévu durant le mois de juin une séance par semaine aux Buttes-Chaumont pour préparer le trail, pas de quoi motiver nos zigotos. C’est bien connu pour mener à bien un véritable concours de zizi « s’entraîner, c’est tricher ».

Trail du Muguet 2018 003

Les concurrents directs pour la victoire pour nos deux champions

On se retrouve donc le samedi 30 juin, le jour de la course à 8h45 avec un thermomètre affichant déjà 27°. Le visage marqué, Jean et Alassan profitent du café de Fanette sur le terrain du Complexe Sportif Marcel Bec dans le but de déclencher l’ultime vidange. La veille Jean avait décidé d’enfiler les Kronenbourg jusqu’à pas d’heures aux Invalides, et Alassan plus sérieux s’était limité à une partie de jambes en l’air. Le départ est prévu à 10h, le temps de récupérer les dossards et de regretter lâchement cette idée de merde.

IMG_3695

Jean prêt à en découdre

Le départ est lancé simultanément pour le 10 KM et le 21KM dans une cohue monstre faisant passer l’ouverture des portes de l’Intermarché du Roubaix lors de la réduction des pots de Nutella pour un coller/serrer endiablé . Les premiers sentiers se font agglutinés les uns contre les autres, Alassan qui adore se frotter aux inconnus est ravi. Sans alerter, Jean dévie dans un bosquet, Alassan emboite sa foulée en pensant que son camarade allait tenter un court-circuit à la Paul Walker… Que nenni, Jean partait se vidanger (encore), 300 places de perdues pour notre duo infernal. Le kilométrage défile lentement,  la chaleur est difficilement soutenable, les jambes de Jean sont lourdes et son mental commence déjà à flancher. Il faut dire que le parcours n’est pas plus champêtre, du moins au début. Alassan qui pensait franchir des cols à l’aide de ces HOKA toutes neuves est déçu, le Tourmalet ça sera pour la prochaine fois. 

Trail du Muguet 2018 258

P.A.B aux grosses cuisses

Au bout de 10 petits kilomètres, les écarts se sont creusés entre nos deux pignoufs du jour. Il faut croire que l’arrêt au stande de Jean n’a rien arrangé à sa course. Il voit Alassan 25 mètres devant lui et ne fait à aucun moment l’effort de revenir sur lui pour passer une deuxième partie de parcours en duo. Cela en est trop pour lui qui abandonne lors de la première boucle de 10KM. Une bénévole lui dit alors :

Allez courage, tu peux au moins finir le 10 kilomètre !” la réponse de l’intéréssé est sans appel “ Ah non j’abandonne ici”  comprenez “Je ferai pas un mètre de plus, c’est un sport de merde”. La messe est dite pour Jean, Alassan devra se demerder seul pour finir dignement la course.

Trail du Muguet 2018 107

Vicelar comme jamais, Alassan passe devant Greg uniquement pour la photo

Alassan tente bien que mal de suivre Greg, le coach des Stamina RC qui tenait un bon rythme. Les rubalises généralement disposées pour nous indiquer le chemin sont attachées n’importe comment, et il est difficile de trouver son chemin. Le bénévole qui avait dû faire la reconnaissance du parcours ne devait pas être très sobre. Au 16eme KM, Alassan se trouve en pleine descente avec comme unique concurrent « Jacques, 49 ans, amateur de sensations fortes en VTT ». Conscient de son erreur, Alassan réalise qu’il vient de se farcir 800 mètres sur le mauvais chemin. Brave et déterminé, continuer la course ne lui traverse même pas l’esprit une seconde, il coupe sa montre, et rebrousse chemin en marchant.  S’en suit une course d’orientation pour retrouver la ligne de départ au milieu des bois. Merci (ou pas) aux bénévoles de lui avoir indiqué le chemin retour. Sans eux, il serait encore perdu dans la forêt de Meudon.

Nos deux branleurs finissent par se croiser pas hasard à l’arrivée, chacun pensant que l’autre avait finis…On vous passe les explications. C’est bien la dernière fois qu’on verra ces deux-là sur un trail à Paris.

Félicitations quand même au Stamina RC qui prouve une fois encore que rigueur et mobilisation sont les clefs en CAP. Le coach Greg aurait pu finir 9eme si lui non plus ne s’était pas faire avoir par ces diables de rubalises. L’ensemble du team Stamina a pris un malin plaisir  à courir ce trail, contrairement à nous.

IMG_0069

Le Stamina Running Club avant le départ

Trail du Muguet 2018 016

Les coupables, poseurs de rubalises,  selon Alassan

Trail du Muguet 2018 060

Trail du Muguet 2018 673

Crédit Photos : Serge Milon, Romain Bourven

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Alassan Farah

Jeune brondillant (69500) qui essaye de se sortir du cross-fit grâce à la course à pied.

Mots-clés : , , , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus