IMG_6253_Fotor

MARATHON DE PARIS 2017

18 avril 2017 par Thibaud Saint Bernard

Dimanche dernier avait lieu la 41ème édition du Marathon de Paris, nous avons envoyé Thibaud, seul non-marathonien de l’équipe, se mesurer à la distance reine et au soleil, roi des astres et des désastres.

L’Entrainement

Un marathon c’est un plat qui se mange froid. Accoutumé aux plans sur 10 à 12 semaines pour préparer semi ou 10K, Thibaud a opté pour une formule All-Inclusive de 16 semaines avec 4 sorties hebdomadaires pour un total de 687km TTC (c’est peut-être un détail pour vous, mais pour lui c’est courir beaucoup).

Quatre mois d’hiver passent, deux flacons d’huile à l’Arnica et une vingtaine de « Tu pars déjà?! » – « Ouais désolé mais demain je me lève pour courir », et voilà le printemps puis l’heure du dernier run à J-4. Le plan a été respecté à 98% (y a toujours une séance qui passe à la trappe), on n’a jamais autant couru de notre vie et pourtant on est là, à se demander si ça sera suffisant… Ça s’appelle le trac, les comédiens l’ont avant de monter sur scène, les marathoniens avant de foncer en bord de Seine. Pour se rassurer à quelques jours du départ, il regarde ses stats sur Strava et fonde tous ses espoirs dans un simple calcul: pour chaque kilomètre de course il se sera tapé plus de 16 bornes d’entraînement. Alors maintenant fini de cogiter, c’est l’heure de bouffer des pâtes!

Le Retrait du Dossard

On salue le génie qui a eu l’idée de mettre le retrait de dossards au Salon du Running. Ce salon est aux accrocs de l’équipement ce que la station Stalingrad est aux fumeurs de crack. Une fois la précieuse feuille à puce récupérée, nous voilà embarqué dans une croisière à travers les 26000m² du parc expo. Des polyglottes vendent de la godasse, des touristes s’immortalisent dans la Mecque française du bas de compression, une nana fait une démonstration de gymnastique rythmique, un groupe fait des pompes en ronde pendant qu’un gourou leur crie « ça payera dimanche », on croise Patrick Montel sur son tel et puis voilà enfin la sortie.

Ouh la tricheuse!

Le Métro + Sas de Départ

Si la ligne d’arrivée du marathon est perçue comme le saint Graal pendant les mois d’entrainement, l’épopée de la porte de chez nous jusqu’à la ligne de départ, est définitivement la boite de pandore de notre sport. L’ambiance du trajet de métro et l’atmosphère dans le sas sont finalement très ressemblantes. Ça se passe debout, pris en étau entre confrères qui y vont de leurs petits conseils de dernière minute. On note tout de même un détail qui les différencie, dans le métro ça sent le pet alors que dans le sas ça sent le pet ET la pisse.

La Course

8h20 sur les Champs-Elysées, le coup de pistolet retenti, les élites partent en éclaireurs. Dix minutes plus tard, dans le chant des Garmin, le sas jaune déploie ses jambes et s’élance . C’est parti ! La stratégie de Thibaud est simple, débuter tranquillement sur les 2 premières bornes puis monter progressivement à l’allure visée de 4’37 et tenir comme ça jusqu’à la fin pour finir en 3h15, Inch’Allah.

Jusqu’au semi tout se passe comme dans un rêve, calé en embuscade 100m derrière le drapeau jaune du meneur d’allure. Mais comme il l’a entendu 100 fois « le marathon ça commence au 30ème » alors il ne s’emballe pas, surtout que le grand méchant mur l’attend peut-être la gueule grande ouverte. Pour penser à autre chose, il tape dans la main des minots sur le bords de la route et envoie des pouces en l’air aux fanfares. Il salut la moustache d’Idris qui bronze au 28ème et reçoit un « défonce tout mon gars! » qui fait du bien. Arrivé au kilomètre 30 tant redouté, les jambes commencent vraiment à tirer, mais deux barbus sont là pour redonner un coup de boost à Thibaud, Rodolphe qui cheer comme un barjot avec le PRC, puis Nico qui lui en claque une belle dans la paume.

Concours de tee-shirt mouillé

Galvanisé, Thibaud se lance dans le dernier quart de la course épaule à épaule avec le meneur d’allure. Ce dernier fait office de psy pour le groupe qui gravite autour de lui: « les gars vous restez avec moi, plus que 11km c’est qu’une petite sortie comme vous en avez fait plein pendant votre entrainement ». Autour d’eux, le soleil commence à cueillir ses premières victimes. On croise de plus en plus de marcheurs qui jettent l’éponge, quelques vomis aux ravitos et des champions qui finissent en position fœtale sur le bas côté. Au 35ème kilomètre, Thibaud doit faire un choix : les rejoindre dans le caniveau ou revoir son objectif à la baisse ? Il rétrograde et tente tant bien que mal de faire taire la voix dans sa tête qui l’implore de « faire juste une petite pause ». Une grimace s’installe sur son visage et ses crachats finissent sur ses jambes, il ressemble presque à Jérémy à Athènes. Chaque borne restante est deux fois plus dure que celle d’avant. A 800m du but, Lionel surgit sur sa droite, « Allez Thib, lâche rien! La ligne d’arrivée est juste là à droite ». Un coup d’œil sur la montre, le deuxième objectif de 3h17 est cuit comme tout les coureurs autour. Thibaud, cadavérique, n’entend même pas les cris de sa belle dans le dernier virage et passe la ligne d’arrivée en 3h18min34.

L’Après Course

On nous passe un tee shirt gris et moche comme on aurait aimé que la météo soit, puis une médaille qui laisse trahir une restriction budgétaire et enfin la dernière bouteille d’eau  de la course, celle qui vaut tout l’or du monde (+ les frais d’inscriptions à ce calvaire). Les jambes raides, les marathoniens regagnent la sortie dans une scène qui semble tout droit sortie d’un épisode de Walking Dead. On refait la course avec ses proches, deux photos, une Stella Artois et on rentre se passer les cuisses à l’eau froide.

 Pour eux, Stella première fois

http://0.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Thibaud Saint Bernard

J'ai eu 7 au bac de français et 11 en course à pied. Être ici c'est une revanche sur la vie.

Mots-clés : , , , , , , , ,

  •  » On nous passe un tee shirt gris et moche comme on aurait aimé que la météo soit » Je plussoie tellement !!!

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus