NIKE ZOOM VAPORFLY 4%

TEST : NIKE ZOOM VAPORFLY 4% !

14 mai 2019 par Lionel Fracture

On n’est pas en avance pour ce test mais la NIKE ZOOM VAPORFLY 4% est une chaussure qu’on ne sort que pour les grandes occasions, parce qu’elle est chère et parce que sa durée de vie est limitée à un certain nombre de kilomètres. Lancée en grande pompe lors de Breakin5, non pardon, Breaking 2, la 4% comme on aime l’appeler pour esquiver son nom à rallonge a permis à Nike de revenir dans le game à travers une innovation à la promesse extrêmement alléchante et à Kipchoge d’enchainer les victoires et les records. À nous de tester sa dernière version en Flyknit.

Esthétique

Pas son point fort, cette NIKE ZOOM VAPORFLY 4% version Flyknit est moins racée que la première 4% portée par Alassan lors du marathon de Copenhague. Pour autant, le coloris Bleu Royal se marie bien avec un maximum de tenues. Ils savent faire chez le swoosh !

Confort

Même histoire, on enfile pas une 4% pour aller visiter New-York comme dans des chaussons. La Vaporfly 4% bénéficie d’un maxi amorti mais tellement dynamique et « bondissant » que la paire n’est pas des plus stables. La semelle est profilée et assez étroite et on peut facilement se faire une cheville si on manque de concentration. Cette paire est à manier avec précautions.

Performance

Bon bah là on y est ! La paire est ÉNERVÉE ! Effet psychologique ou véritable avantage technologique, cette paire fait courir vite. Ultra-légère grâce au Flyknit et à sa mousse Zoom, la NIKE ZOOM VAPORLFY 4% envoie un retour d’énergie comme jamais grâce à sa fameuse plaque carbone. Une aide appréciable sur 10K, semi ou marathon comme viendront très rapidement le confirmer les témoignages de nos untalented runners ci-dessous. Les sensations en course sont inédites et les résultats au rendez-vous, de quoi vous faire oublier les privations causées par les 250 boules en moins dans votre tirelire ? Oui si vous courez pour les records !

Témoignages

Lionel – 10km de Villeurbanne – New RP 34’30 : « J’ai dans un premier temps ressenti cet effet ressort incroyable, du jamais vu, ça donne une envie d’en mettre partout dès qu’on les fout aux pieds. Sur les premiers kilos, je sens que j’ai des jambes et que ça répond bien au niveau de la paire, je tiens une allure que je n’avais pas tenue depuis des années, super sensations de vitesse. Les kilomètres défilent et je commence à bien souffrir mais pas au niveau des pieds, pour être complètement franc, la paire s’est faite oublier sur la fin de course ce qui est en fait très bon signe. Je passe la ligne et j’éclate de joie quand je vois le chrono. Je suis convaincu que la paire a joué un rôle dans cette perf. »

NIKE ZOOM VAPORFLY 4%

Jean – Semi de Paris – New RP : 1h21’51 :

Dès les premiers kilomètres je vois que la chaussure répond bien et surtout encaisse les chocs et ne s’écrase pas dus à ma charge pondérale d’aveyronnais ( + de 80kg à la pesée). Au delà de ce point non négligeable, la chaussure offre un retour exceptionnel à la lourde foulée du sosie non officiel de PAB. Avec un vent à décorner les boeufs, je franchis tout de même la ligne avec un honorable chrono autour des 1:21´.

NIKE ZOOM VAPORFLY 4%

Cédric – Marathon de Paris – New RP : 4h07 :

Mon expérience avec la 4% se résume en 3 sorties. La première sortie fut certainement la plus délicate. En effet, j’avais une sortie courte de 10km et autant vous dire que je n’étais pas vraiment à l’aise. J’avais comme l’impression que cette paire n’apportait pas beaucoup de maintien et de stabilité. Mais bon, je me dis que cette paire mérite quand même un 2e essai.

Ma deuxième sortie fut beaucoup plus concluante. J’ai en effet couru 16km et comment vous dire… J’avais l’impression de voler. Une fois, l’appréhension passée, j’ai tout de suite ressenti les atouts de cette paire. Légèreté et vitesse.
La troisième sortie fut le marathon. Si j’ai gagné 1h20 sur le chrono de mon précédent marathon, la 4% y est pour beaucoup!

NIKE ZOOM VAPORFLY 4%

Nico – Marathon de Londres – New RP : 2h42’38 :

Avec seulement 19km au compteur, j’ai pris le départ du marathon avec la 4% avec une certitude : cette paire est incroyable !
Vraiment l’impression d’être sur des échasses la première fois, mais très vite tu perds cette sensation de hauteur et tu ressens surtout la vitesse qu’elle t’apporte. Sur le marathon, tu l’oublies très vite, et c’est ce qu’on demande à une paire ; qu’elle fasse le job sans faire entendre. 1er marathon en Nike, et cela ne sera pas le dernier ! Petit bémol ; elle s’use assez vite, attention à avoir une foulée assez légère pour pas la fusiller et ne faire que 150km avec. 3mn 24 gagnées, persuadé qu’elle a joué un rôle !

NIKE ZOOM VAPORFLY 4%

Résumé

4 courses, 4 coureurs sans talent, 4 RP. Les stats sont très bonnes pour cette NIKE ZOOM VAPORFLY 4%. Si chacun d’entre eux était bien préparé et en forme, tous ont apprécié les qualités de la paire. Certes il faudra se saigner pour la foutre à ses pieds mais Nike a réussi son coup puisque la 4% fait claquer des chronos. Attention, elle est destinée à des coureurs confirmés, entrainés et plutôt légers. Cédric, le plus untalented de nos athlètes a pour sa part eu du mal à les apprivoiser et qui les a le plus défoncer à cause de sa foulée. Il aurait pu opter pour un marathon en Pegasus Turbo ou Vomero au regard de son niveau et de son poids mais nous avons voulu faire le parallèle avec Kipchoge sur Breaking 2 jusqu’au bout. Attention car une fois qu’on y a goûté en course, difficile de chausser autre chose lors des compétitions. Nike vient tout juste de sortir la ZoomX Vaporfly Next% alors ce sera probablement la prochaine pompe qu’on rêvera de revêtir en race day et non en lendemain de race.

Note: + = 4h07 de Cédric sur Breakin5 / +++++ = 2h00’25 d’Eliud sur Breaking 2

Esthétique : ++++

Confort : +++

Performance : +++++

La NIKE ZOOM VAPORFLY 4% est disponible chez I-RUN pour 250€

Fiche Technique :

Chaussure de compétition

Neutre

Drop 10mm

190Gg en 42 2/3

Fit étroit et assez petit.

Prévoyez de prendre une pointure en plus par rapport à votre taille pompe de ville.

Elle est faite pour courir sur route.

Elle coûte une couille 250€

http://1.gravatar.com/avatar/ad516503a11cd5ca435acc9bb6523536?s=100

About Lionel Fracture

Je suis contre le port du cuissard en course à pied. Longue vie au short flottant ou papillon.

Mots-clés : , ,

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus